More
    More

      Bohemian Rhapsody, Predator… Les bébés de la Fox se dévoilent !

      Malgré son rachat par Disney qui pèse telle une épée de Damoclès au-dessus de sa tête, la 20th Century Fox continue son petit bonhomme de chemin. Et JustFocus a eu le plaisir de se rendre à une projection très spéciale, nous en dévoilant un peu plus sur ses futurs gros projets. Focus sur cette sélection fort intrigante, du film le moins intéressant jusqu’au plus prometteur ! 

      The Predator : des extraits peu convaincants 

      On commence par un projet très attendu des fans, mais pas forcément prometteur au vu des images présentées. Certes cela s’annonce comme un film d’action efficace, mais peu original et facilement oubliable. Ce qui est dommage, quand on sait que Shane Black (Iron Man 3) est un réalisateur talentueux, notamment pour le cinéma d’action. Les extraits présentés nous laissent toutefois imaginer une agréable synergie entre les personnages principaux, ce qui est toujours un bonus dans ce genre de films. Espérons donc que ces premières images ne soient pas représentatives et que The Predator nous offrira un retour digne de ce nom pour ce monstre de légende. 

      The Hate U Give : un pamphlet social puissant en perspective 

      Passons à un projet moins attendu et pourtant fort prometteur. The Hate U Give, adapté du roman éponyme, s’annonce comme un incroyable pamphlet concernant la situation des noirs au USA. Après avoir assisté au meurtre de son ami d’enfance par un policier, Starr cherche à faire entendre sa voix et celle de sa communauté. S’il n’est pas très novateur par son sujet, The Hate U Give semble d’ores et déjà se démarquer par son traitement très réaliste et non-manichéen de ce problème social. Très proche des personnages et de leur vie quotidienne, ce film s’annonce comme un coup de poing dans les tripes des spectateurs, quelle que soit leur couleur de peau. Un film dont les Etats-Unis ont bien besoin en cette période de racisme toujours plus désinhibé. 

      Sale temps à l’hotel El Royale : future tuerie en approche 

      Alors-là, il va y avoir du lourd ! Sale temps à l’hotel El Royale (Bad Time at the El Royale en Version Originale) s’annonce comme une des claques cinématographiques de 2018. Sept individus avec un secret à cacher se retrouvent dans l’hotel El Royale, un établissement au passé tumultueux. Ceux-ci auront alors une nuit pour tenter de racheter leurs erreurs passées… Le pitch ne paye peut-être pas de mine, mais la mise en scène, elle, peut d’ores et déjà être qualifiée d’incroyable. Dans une scène de plusieurs minutes, nous découvrons Jon Hamm dans le rôle de ce qui semble être un agent du FBI. Cet extrait quasiment sans aucun dialogue est incroyablement prenant et visuellement bluffant. Entre la photographie minutieuse, l’ambiance oppressante et le travail sur le son, tout est mis en oeuvre pour nous offrir un polar cynique d’une très grande qualité. On ne vous en dit pas plus, si ce n’est de foncer voir ce film dès qu’il sortira ! 

      Bohemian Rhapsody : le biopic de l’année 

      Que serait une année cinématographique sans une bonne vieille histoire vraie retranscrite en film ? Ce coup-ci, c’est la vie de Freddie Mercury qui sera mise en scène et par nul autre que Bryan Singer (le réalisateur de plusieurs X-Men, embourbé depuis lors dans des affaires douteuses de pédophilie). Ce n’est donc pas le parcours de n’importe quelle célébrité qui va être dévoilé dans les salles, mais celui d’une des plus grandes légendes de la musique. Plusieurs extraits de ce film nous furent dévoilés, tous aussi incroyables les uns que les autres. On pense notamment à l’introduction du film, qui ne manquera pas de faire rentrer dans le film tous les spectateurs, y compris les plus réticents. Certaines plus intimistes furent également dévoilées concernant la vie privée de Freddie Mercury, notamment s’agissant de sa sexualité ou de son rapport au SIDA. En bref, c’est un biopic somptueux qui s’annonce. En même temps, au-delà de la mise en scène très travaillée, il faut rappeler que le film sera rythmé par les compositions de Queen. Quoi de mieux pour entrer dans une oeuvre ? 

      Beaucoup d’extraits du film Alita, Battle Angel nous furent également proposés, mais celui-ci méritera bien un article entier, surtout vu la tuerie que risque d’être ce blockbuster ambitieux !

      Bande-annonce : Alita, Battle Angel 

      0
      Robin Uzan
      Journaliste, photographe et réalisateur indépendant, écrire pour Justfocus est un de mes plus grands plaisirs. Bonne lecture !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.