In Homo Veritas de Denis Fournaud

0
2528

Ce manifeste à la mise en page si particulière et même hybride est paru le premier avril 2023 au sein de la maison d’édition des auteurs des livres. Au fil de ses 128 pages, l’auteur brimé sous le pseudo Sined s’interroge sur la place du rire dans le monde. Cet ouvrage change de forme, au cours de la lecture. Certaines parties semblent correspondre à des publications et posts sur un blog.

L’écrivain sous les traits de Sined Duanrof cherche à lutter contre la bêtise humaine. Selon lui, les tyrans et les grands dirigeants de ce monde ne se marrent pas assez. De ce fait, ils sont davantage séduits par le pouvoir et ses vices. Par pouvoir, l’auteur entend l’influence des élites sur le peuple. Cette influence peut également se servir d’avancées technologies extrêmes et qui — indubitablement, finissent par nuire aux hommes et les femmes. Dans cette humanité soumise aux caprices égocentriques d’individus qui se prennent trop au sérieux, l’acte de rire devient subversif. Ce chaos organisé et volontairement défendu par les « grands marionnettistes » doit être achevé, grâce à cet art de vivre, car : « Nul n’entre ici s’il ne rit pour réfléchir. » Depuis plusieurs siècles déjà, l’attitude sérieuse, sage et savante est considérée comme la plus intellectuelle. Pourtant, l’auteur n’hésite pas à citer d’éminents philosophes tels Confucius ou Voltaire. Sined appelle ses éventuels frères de rire à s’éveiller. Afin d’agrémenter cette lecture parfois étrange, parce qu’elle se démarque des livres les plus classiques, l’auteur dissémine de nombreuses photos. Le singe est l’emblème qui signifie la sagesse et la malice. Il fait partie des signes du zodiaque chinois et c’est accessoirement notre lointain cousin, si l’on se réfère au darwinisme. À la page 27, un animal est représenté tenant un crâne humain dans la main. Le primate réfléchit, penseur, en fixant l’os. C’est une sculpture avec la légende « Si t’es pas Gai, ris donc ! »

Dans cet ouvrage déroutant, Denis Fournaud n’hésite pas à employer des mots qui choqueront. Loin de vouloir rester dans le politiquement correct, les scientifiques sont tournés en ridicule, surtout ceux qui s’inscrivent dans le transhumanisme. Dans un dictionnaire comique qui présente des jeux de mots sur la bêtise, l’auteur se lâche avec des définitions salées. Parmi les termes qu’il dépeint : « apparence sérieuse : posture arrogante et sévère des crétins experts en tout. Elle est l’habit blanc des maîtres du monde autoproclamés, notamment en GAFAMIE. » En parodiant des institutions officielles et des textes comme la Constitution, Sined démontre l’étendue de sa réflexion. Au fil de ses « urrticles » (qui sont des articles), Sined définit le rôle de chaque élément lié à son Conseil fictif. Dans ce livre indescriptible qui s’affranchit des codes, l’auteur s’inspire des fables, notamment avec l’énigme de l’œuf d’URR d’Uzume. Parmi les nombreuses recommandations de ce génie de l’humour, il importe de rire des tyrans et des charlatans qui asservissent le monde. D’ailleurs, Sined n’hésite pas à utiliser les armes de ses ennemis contre eux, en se moquant aussi des mathématiques avec l’algèbre détournée. Certaines pages ressemblent à des coupons, des fascicules que l’on pourrait retrouver dans des magazines. Ces derniers ont pour but d’humilier les élites et de dénoncer les actes qui vont à l’encontre de l’éveil et du bien-être.

Dans un monde où le sérieux est valorisé et où l’humour est associé à la légèreté, Denis Fournaud prend la décision d’exposer sa vision et d’apporter une solution concrète. Dans ce rêve où la Rirocratie a triomphé, certains principes permettraient d’accéder à la réalisation de ses désirs, sans engendrer des conséquences dramatiques. Du haut de ses 78 ans, l’auteur exprime son mal-être profond, lié à une société qu’il juge en péril. Déconnecté de l’essentiel, l’humain se perd dans un océan de savoirs plus ou moins utiles à sa survie.
En résulte un sentiment de « ras-le-bol », qui se remarque particulièrement chez les personnes qui ont vu l’évolution du vingtième siècle, depuis la Seconde Guerre mondiale. Tout a changé si rapidement ! Dans cette course à la technologie de pointe la plus maîtrisée, deux blocs se sont formés à l’issue de la chute du nazisme. Finalement, le conflit s’est poursuivi sur le champ de la science. Aujourd’hui, la chasse continue : elle s’immisce partout.

Dans cet ouvrage sincère et brut de décoffrage, l’auteur Sined souhaite apporter sa vision et un discours décomplexé. Tout le monde se prend bien trop au sérieux et les personnes ne reconnaissent pas le véritable pouvoir et le potentiel de l’humour. Après tout, le rire est — même d’après la science, perçue comme une source de bonheur. En fin de compte, l’humour incarne sans doute une solution pérenne, face aux grandes catastrophes qui surviennent dans le globe. Avec une bonne dose d’autodérision, les relations de chacun s’en retrouveraient plus saines… Un récit spécial, qui valorise une pensée partagée par de nombreuses personnes, qui souhaitent revenir à des bases plus authentiques.

Le site de l’auteur : https://denis-fournaud.fr/