Découvrez l’univers Marvel mais sans image avec La tête de Mimir

0
586

Avec le roman La tête de Mimir, vous entrez dans l’univers de Thor. Ecrire dans un univers visuel est un véritable challenge. Le fan de comics espère voir des dessins et l’accro au MCU veut des images. Encore plus risqué, ce n’est pas Thor le personnage principal mais Heimdall, le gardien du pont arc-en-ciel. Avec toutes ces contraintes, l’auteur peut-il trouver des mots aussi forts que des images ?

Une ombre plane sur le Royaume éternelHeimdall en comics

La tête de Nimir s’ouvre sur un double moment d’incertitude. D’un point de vue politique, le roi Odin est plongé dans un profond sommeil qui a intervalle régulier lui permet de reconstituer son énergie. Le pouvoir est assuré par son épouse mais elle n’a pas la même autorité. Pendant ce temps, le royaume est fragilisé face aux attaques des géants des glaces. Dans la capitale, on installe des camps et on renforce la muraille. Mais l’armée fabrique aussi des hôpitaux et des refuges pour les civils car Asgard perd la guerre. En effet, les géants des glaces sont étrangement devenus de fins stratèges.

D’un point de vue personnel, Heimdall se cherche encore dans l’armée asgardienne. D’humeur maussade après un retour désastreux de patrouille, il doute de ses intuitions. Il s’en veut toujours de ne pas faire assez surtout en comparaison avec sa sœur Sif. Elle est une guerrière née qui va au-devant du danger et ne se préoccupe pas des morts alors qu’Heimdall est triste de la disparition de ses amis. Cependant, le viking novice a déjà un sens aigu de la stratégie. Il sauve le groupe par sa prudence mais estime que c’est un défaut. Très jeune, il représente une vision neuve car il a compris les changements des géants et veut cesser les anciennes tactiques. Cependant, on ne l’écoute pas car il a rallié récemment le royaume des Ases. Pourtant, il ne lâche jamais une idée quand il pense avoir raison. Cette ténacité sera l’étincelle qui va faire exploser le récit, donnant une suite effrénée de rebondissements. Accompagné de sa sœur, la guerrière Sif, Heimdall voyage à travers les royaumes de l’Arbre-Monde pour tenter de sauver Asgard.

Entre mythe et comicsHeimdall au cinéma

L’auteur de La tête de Nimir, Richard Lee Byers, transcrit très bien l’univers de Thor dès l’épilogue. Le passionné des odyssées vikings retrouve des personnages comme Volstagg ou l’Enchanteresse. Le roman est plus proche des comics car Heimdall est le frère de Sif. Le fan des comics a même parfois un temps d’avance car il saura repérer très rapidement un traître dans le palais. Il y a aussi des paysages ruraux et des fêtes au son d’instruments traditionnels. Les combats et la magie surgissent de la page. Des ados combattent sous l’œil des parents comme un match de foot mais avec des épées. Les héros pénètrent dans des lieux remplis de pièges. Cette intrusion marque le début d’une chasse au trésor de cette tête de Mimir, un ancien dieu qui était le conseiller d’Odin. Tué à la guerre, Odin a fait empailler sa tête afin de conserver ses conseils stratégiques. Cependant, nul besoin de lire l’intégralité des légendes nordiques, tous les comics et de terminer par les films. Par des explications simples et surtout sans alourdir l’action, on comprend tout. En évitant les longues descriptions, Richard Lee Byers laisse la place à l’imagination du lecteur.

Même si le personnage principal est un homme, La tête de Mimir modernise ces mythes par la diversité des figures féminines. Sif est plus téméraire que Heimdall. Elle veille sur lui et le suit même dans ses plus folles idées. Ce roman est en effet une quête initiatique où un jeune héros qui doute avance avec sa sœur. Ils devraient se rendre ou être repris très vite mais ils vont réaliser des actes qu’aucun adulte n’oseraient imaginer

Édité par 404 Editions, La tête de Nimir place au centre un personnage passionnant car il est en construction. Ses liens avec sa sœur sont très touchants. Le roman est une quête noire plus farfelue que celle du Seigneur des anneaux mais il est aussi un voyage dans la diversité des dix royaumes annonçant de possible suites passionnantes.

Vous pouvez retrouver sur le site deux chroniques de comics sur Thor avec Ragnarök et Secret Wars.