More
    More

      Nawel Madani: La déferlante belge en tournée et de retour à l’Olympia!

      A l’instar d’Alexandre le Grand et d’Attila, Nawel Madani est une conquérante. Il ne s’agit toutefois pas ici de territoires, mais de salles de spectacles de France et de Belgique, qu’elle a su gagner à sa cause grâce à des prestations de haute volée. Sa carrière fulgurante dans une industrie du divertissement de plus en plus sélective impressionne. Il fallait assister à l’une de ses deux représentations données au palais des sports pour comprendre l’impact de l’humoriste belge sur les générations actuelles.

      Une artiste hors normes

      Le trublion du rire belge détonne de par sa nature altruiste. Elle est aujourd’hui une artiste accomplie en mesure d’aborder de multiples sujets sans tabous. Son show, « C’est moi la plus belge », est telle une invitation à rentrer dans son univers foisonnant d’anecdotes qui nous feront ressentir cette sensation de bien-être que l’on éprouve lorsqu’on écoute un ami. La chaleur qui émane du public permet à l’artiste d’instaurer une relation de connivence qui sera présente tout au long de sa prestation.

      L’une de ses forces est sa grande polyvalence. Danseuse, comédienne, humoriste, ce ne sont que trois des multiples facettes de l’artiste qu’elle dévoilera sur scène.  Bien qu’elle se soit orientée vers l’humour, elle n’a pas oublié sa passion pour la danse. Son aisance pour cet art se vérifie lorsqu’elle gratifie son public d’excellentes séquences sur la musique de Michael Jackson. L’apport d’une troupe de danseurs talentueux qui interviennent pendant le spectacle est un choix intéressant qui montre que les rouages de cette production sont très bien huilées.

      Nawel Madani est un phénomène qui module à la perfection sa prestation. Elle sait ralentir le débit à certains moments en s’épanchant auprès de ses fans sur certains pans de sa vie plus personnels. Il est facile de s’identifier à l’artiste qui parle d’elle, qui montre des traits de caractères communs à nombre d’entre nous. Malgré l’explosion de sa renommée, elle sait rester proche de ses fans en interagissant au maximum avec eux.

      « C’est moi la plus belge », un spectacle communautaire?

      Il serait réducteur de présenter sa création comme un spectacle communautaire. En effet, même si la majorité du public présent est d’origine maghrébine, les sujets qu’elle aborde touchent de nombreuses catégories de personnes. Sa longue lutte pour s’imposer dans le domaine du stand-up, un milieu d’hommes, est un combat que rencontre en permanence de nombreuses femmes dans de nombreux secteurs du travail

      Elle ironise aussi sur des thématiques plus légères mais qui collent parfaitement aux mentalités des générations actuelles. Le passage où elle traite des attitudes excessives que peuvent avoir certaines femmes avec leurs conjoints est particulièrement bien réussi. La comédienne avait déjà abordé ce sujet dans ses Instawell, des vidéos courtes postées sur Instagram où elle fait preuve d’une grande ingéniosité pour décrire au mieux des scènes de la vie quotidienne.

      Son histoire aura beau avoir des différences avec la vôtre, il y aura toujours un ingrédient, un petit quelque chose dans lequel vous vous reconnaîtrez et qui vous permettra de savourer pleinement ces deux heures de spectacle.

      Les prochaines étapes de Nawel Madani?

      Après avoir brillé au Palais des sports, elle est actuellement en tournée. Elle sera aussi de retour à l’Olympia le 12 juillet 2016. N’hésitez pas à prendre vos places sur son site officiel. 

      Morgane Peeters.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.