How to Get Away with Murder saison 3 : critique de l’épisode 10

0
729

Après plus de deux mois d’attente, la série d’ABC, How to Get Away with Murder, a fait son grand retour le 27 janvier pour la deuxième partie de la saison 3. Découvrez vite ce que l’on a pensé de ce dixième épisode !

Un retour un peu trop calme

Ce que l’on aime dans How to Get Away with Murder, c’est l’action, la tension, les rebondissements que nous propose la série toutes les semaines… et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour une reprise, cet épisode en manquait cruellement.

Après la bombe lâchée dans le mid season finale, on espérait un retour en fanfare, dans la lignée de l’épisode 9. Cependant, la série a pris le parti de relâcher la pression… peut-être un peu trop. En effet, l’épisode se concentre principalement sur les conséquences de la mort de Wes sur les Keating Four et Annalise, ce qui rend le tout plutôt lent et larmoyant… et surtout très superficiel.

Des situations superficielleshtgawm

S’il est logique que la série prenne le temps de s’intéresser à l’après épisode 9, elle le fait tout de même assez maladroitement et ne parvient pas à saisir l’opportunité de développer la psychologie de ses personnages, ce qui a toujours grandement manqué à How to Get Away with Murder. Tout ce qui nous est proposé reste assez classique, et très en surface, bien ancré dans les archétypes habituels : Connor reste froid et s’auto-sabote, Laurel est bouleversée, Asher est idiot, Michaela est sous exploitée… Rien de nouveau sous le soleil.

Le plus intéressant de l’épisode reste la situation d’Annalise, qui, elle, est plutôt bien exploitée et réussit à bien montrer la descente aux enfers du personnage, la destruction psychologique, de la gloire à la prison…

Une construction classique

La série a beau avoir été chamboulée par la mort d’un protagoniste, cet épisode reste néanmoins très classique dans sa construction : l’enquête et l’affaire judiciaire (le procès d’Annalise), les mensonges, les conspirations… et les flashbacks, élément indispensable de la série. Et il faut reconnaitre que ces derniers sont plutôt réussis et apportent l’émotion et la lumière qui manquaient à l’épisode. Chaque personnage se remémore un bon souvenir avec Wes, et on se rend enfin compte qu’il va cruellement manquer à How to Get Away with Murder !

how-to-get-away-with-murder-saison-3-episode10

En résumé, malgré le cataclysme de l’épisode 9, l’épisode de reprise de la série reste en surface et est finalement assez classique. Il déçoit également par son manque d’émotion, mais remplit tout de même son rôle de transition entre les deux parties distinctes de cette troisième saison.