More
    More

      Le marché français de la musique poursuit sa croissance en 2019 (grâce au Streaming)

      Voilà maintenant 4 ans que le marché français de la musique se porte bien. Si cela est bien sûr dû au Streaming payant, on constate que les formats physiques résistent encore et toujours !

      le 25 février dernier, le SNEP (Syndicat National de l’Edition Phonographique) a confirmé que pour la quatrième année consécutive, le marché de la musique était en croissance. On enregistre ainsi +5.4% entre 2018 et 2019, amenant le chiffre d’affaires total à 772,5 millions d’euros. Il s’agit du meilleur résultat depuis 2010.

      Évolution du marché de la musique entre 2018 et 2019 – Source : SNEP

      Format numérique VS physique : croissance VS résistance !

      Cela n’étonnera personne : cette croissance impressionnante est due au marché du streaming et des exploitations dématérialisées. Ces dernières représentent en effet plus de 50% du chiffre d’affaires global du marché musical en France.

      Cependant, les supports physiques sont loin d’être complètement obsolètes ! Il semblerait que la France résiste encore et toujours à l’envahisseur numérique, restant assez fidèle aux supports matériels. Certes c’est un marché qui perd des plumes (il n’y a qu’à voir le graphique ci-dessus), mais force est de constater que l’Hexagone se démarque de beaucoup de pays, de par son attachement aux supports physiques.

      Bon bien sûr, si on compare la résistance du support physique à l’explosion du Streaming, il y a de quoi pâlir… 18,5% de progression en 2019 pour les supports dématérialisés et première source de revenus pour le marché musical. Il faut dire que les abonnements payants ne laissent que peu de chance au reste du marché en matière de flexibilité.

      Le marché de la musique a vu le retour en force du format vinyle !

      Le vinyle : une mode qui s’essouffle ?

      Il y a quelques années, nous avons vu revenir en force le format vinyle. Outre le fait que le son y soit généralement meilleur que sur format CD, l’aspect vintage de cet objet a fait revenir celui-ci à la mode de façon assez inattendue. Mais pour la première fois depuis 2015, la valeur de celui-ci a reculé de 3%.

      Serait-ce la fin d’un engouement temporaire ? La fin d’une mode pour le vintage ? Pas vraiment ! En fait, les vinyles se sont bien mieux vendus en 2019 qu’en 2018 (+12%, soit 4,1 millions au lieu de 3,9 millions). Mais il faut prendre en compte la chute des prix pour l’emblématique disque noir. Un mal pour un bien en somme, puisqu’il devient ainsi plus accessible aux aficionados de ce format.

      Il faut donc croire que le marché de la musique a trouvé son équilibre en France ! Tout comme dans le monde du cinéma et des séries, l’industrie a décidé d’embrasser le streaming, plutôt que de le combattre. Un choix judicieux, qui devrait continuer de porter ses fruits dans les prochaines années.

      0
      Robin Uzan
      Journaliste, photographe et réalisateur indépendant, écrire pour Justfocus est un de mes plus grands plaisirs. Bonne lecture !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.