More
    More

      Avec « Notre Idylle », Jenifer est sur la bonne « voix »…

      Deux ans après avoir dévoilé son dernier album Paradis Secret, Jenifer regagne désormais les ondes musicales en offrant ce mercredi 29 août, une nouvelle chanson, baptisée Notre Idylle.

      Notre Idylle : avec deux « L » pour mieux s’envoler

      On l’avait récemment découverte dans Traqués, une jolie surprise signée TF1, dans laquelle elle incarne une jeune écorchée par un passé douloureux. Cette fois-ci, la chanteuse corse revient à ses premières amours : la chanson. Et c’est probablement là qu’elle manquait le plus. Après The Voice Kids, un téléfilm et une tournée très écourtée, l’impatience des fans croissait à grande vitesse. En mai dernier, Jenifer confiait à ses admirateurs les dates de sa vingtaine de concerts qu’elle donnera au printemps 2019. Si la billetterie de sa tournée en deux volets est ouverte depuis, la chanteuse se faisait discrète quant à l’imminence d’un nouveau lancement musical.

      Trois mois suffisent pour que le premier extrait de son futur album sorte de son cocon, et soit présenté au grand public.
      Avec Notre Idylle, il n’est pas difficile de comprendre que Jenifer obéit à ses envies. Via des mots soigneusement pensés par le trop méconnu auteur-compositeur-interprète Corson, elle embrasse (encore une fois) le champ lexical de l’amour. Banal certes, mais inépuisable. La chanteuse sait démêler le trop, et fait bon usage des mots loin du sabordage. L’Amour, elle sait le décrire, parfois l’écrire, le défrusquer, l’épeler, ou juste le citer, à l’instar d’un Envers du Paradis, Quitte à se quitter ou plus récemment Mourir dans tes Yeux.

      Dans Notre Idylle, le chant s’empare de l’espace pour s’exprimer à sa juste valeur. Pas de fioritures qui défigurent, mais un simple naturel vocal avivé par quelques éraillements : ça pétille d’authenticité.

      Elle verse ses mots sur des airs de guitare légèrement floutés par les arrangements, en célébrant un message d’amour un peu flottant mais simple à capter :

      « Mon amour est-ce qu’on se laissera fébriles, fébriles ? / Autant la crier sur les toits, notre idylle, notre idylle / Avant que la vie se joue de nos failles, effaçons les preuves et les détails / Mon amour est-ce qu’elle s’en sortira, notre idylle ? »

      Notre Idylle est efficace de par ses apparences solaires. Pourtant loin d’être risquée, sa pop séduit.

      Elle craquelle la modernité de sa nouveauté avec un clip soigné, aux accents rétro, capté entre Séoul et Paris. Enjoué, léger, il lui colle à la peau.

      Le titre ne transpire pas de singularité mais se marie indéniablement à l’atmosphère de la fin de la saison estivale. Taillé pour la radio, il accorde à la chanteuse un retour gagnant, qu’on souhaite concluant. C’est comme une rengaine que l’on retient : Jenifer est sur la bonne « voix »…

      Le 26 octobre prochain, l’artiste dévoilera sa quinzaine de chansons dans un album intitulé Nouvelle Page avec, à la plume, des noms tels qu’Yseult, Tibz, Christophe Maé ou encore Slimane avec qui elle partage une chanson.

      Depuis que l’ornière s’est dessinée sur le plateau de la Star Academy en 2002, Jenifer continue de gâter ses suiveurs. Elle engagera sa tournée à Ajaccio en mars 2019 puis poursuivra à Lille, Bordeaux ou encore la Seine Musicale parisienne le 18 mai.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité