More
    More

      Mode de vie zéro déchet : fiction ou réalité ?

      Grâce à une réelle prise de conscience climatique, on entend de plus en plus parler du mode de vie zéro déchet. Sur les réseaux sociaux on voit fleurir de nombreux comptes donnant des conseils pour réduire ses déchets au quotidien. Même si ce nouveau lifestyle semble être la solution contre la pollution et la surconsommation, ce n’est pas le remède miracle à tous les problèmes.

      Tout d’abord, qu’est-ce que le mode de vie zéro déchet ? Le terme est apparu la première fois en 2004. Le but est d’adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement en réduisant au maximum les déchets produits dans le foyer. Cela implique de changer radicalement ses habitudes et repenser entièrement son quotidien. Devenir zéro déchet implique de ne plus consommer de produits neufs, seulement de la seconde main et de la récupération. Ce mode de vie se démocratise de plus en plus dans les populations aisées des pays occidentaux grâce aux réseaux sociaux. Mais le mode de vie zéro déchet ne peut pas résoudre tous les problèmes liés à la pollution.

      Le zéro déchet n’est pas la réponse universelle pour stopper la pollution

      Le mode de vie zéro déchet permet de réduire sa consommation et ses achats. Par exemple, le marché textile est la deuxième industrie la plus polluante du monde. La fast-fashion y est pour beaucoup. Le principe même de créer un habit peu cher de faible qualité qui sera usé et jeté très rapidement pose un problème car il pousse à la consommation. Ainsi avec le mode de vie zéro déchet il est possible de réduire sa consommation de textile mais cela ne touche pas toutes les sources de pollution. En effet, il est difficile par exemple de réduire la pollution liée au chauffage ou au transport.

      Même s’il est possible de se tourner vers des sources d’énergies vertes par exemple, il n’est pas possible de ne créer aucun déchet. De plus, changer ses habitudes ne se fait pas en un claquement de doigts. Repenser son quotidien demande beaucoup de temps et d’engagements : fabriquer ses produits ménagers, ses produits d’hygiène… et cela n’est pas négligeable. Tout le monde n’a pas de temps à accorder pour se genre d’activités et cela se comprend. Aussi, nous créons des déchets sans même nous en apercevoir ou contre notre volonté. C’est le cas par exemple lorsque nous faisons nos courses. Même si on refuse le ticket de caisse, il a quand même été produit et sera jeté instantanément, créant un déchet inutile.

      Le mode de vie zéro déchet favorise les produits réutilisables mais certains articles ne peuvent pas l’être pour des raisons d’hygiène ou médicales. Pour les médicaments par exemple, il est impossible de ne pas en utiliser et pourtant ils créent des déchets. Enfin, ce style de vie n’est pas applicable par tout le monde sur tous les territoires. De plus, il est difficile pour les habitants des campagnes de se séparer de leur voiture pour se déplacer à cause du manque de transports en commun.

      Achetez vos produits en vrac pour un mode de vie plus écologique !

      Il est tout à fait possible d’y arriver et réduire considérablement son impact environnemental

      Néanmoins, avec un peu de volonté et d’huile de coude, il est tout à fait possible de réussir sa transition écologique et adopter un mode de vie zéro déchet. Pour cela, vous allez devoir repenser votre quotidien et ça commence par fabriquer ses produits ménagers soi-même afin de limiter les emballages. Avec seulement quelques ingrédients, vous allez pouvoir récurer votre maison du sol au plafond. En plus d’être meilleur pour l’environnement, les produits home-made sont bien meilleurs pour votre santé. Ils ne contiennent pas de produits chimiques nocifs. Il est facile de trouver sur Internet de nombreuses recettes de produits à faire soi-même. A vous de choisir celle qui vous plaira le plus !

      Ensuite, privilégiez les circuits-courts et les produits de saison. Pour cela, allez faire un tour au marché où les producteurs vendent directement ce qu’ils produisent. Vous y trouvez des produits de saison et de meilleure qualité que ce qu’on trouve en supermarché. Acheter vos produits en vrac permet également de faire une croix sur un grand nombre d’emballage. Il existe de nombreuses épiceries en vrac et les supermarchés commencent également à proposer ce type de produits. Pour aller au bout de la démarche, vous pouvez ramener vos propres contenants en magasin (sacs en toile, boîtes hermétiques…).

      Gardez toujours en tête que « rien ne se perd, tout se transforme ». Le but ici c’est d’oublier la case « poubelle » pour penser à une future deuxième vie pour votre produit. Par exemple, si un de vos appareils est défectueux, essayez toujours de le réparer. Si vous n’avez aucune connaissance en la matière, vous pouvez toujours demander à quelqu’un qui s’y connait dans votre entourage ou sur des sites spécialisés d’entraide entre particuliers.

      Enfin, il ne faut pas oublier que cette transition se fait progressivement. Vous ne pouvez pas changer vos habitudes du tout au tout du jour au lendemain. Commencez petit pour que la transition se fasse en douceur et ainsi vous tiendrez sur le long terme. Vous pouvez commencez en posant un autocollant stop pub sur votre boîte aux lettres par exemple.

      Maintenant qu’on en sait plus sur ce mode de vie qui fait fureur, que faut-il retenir ? Tout d’abord, c’est une démarche utile et positive. Elle permet d’avoir un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Néanmoins, cela demande également du temps et de l’investissement personnel et financier. Il faut bien comprendre que tout le monde n’est pas enclin à adopter ce mode de vie. Par manque de temps ou d’argent par exemple, certaines personnes ne peuvent pas s’y consacrer pleinement. Ainsi ce n’est ni une fiction, ni une réalité applicable universellement. Dites vous que le chemin est long mais que certains l’ont déjà fait, alors pourquoi pas vous ?

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité