Focus sur le Grand tasting 2022

0
536
grand tasting 2022
Retour sur l'édition du Grand tasting 2022

Ces Vendredi et samedi 25 et 26 Novembre 2022 avait lieu le Grand Tasting, à Paris, au Carrousel du Louvre. 

Le désormais très célèbre rendez-vous de fin d’année du Festival des Grands vins, starring les incontournables Thierry Desseauve et Michel Bettane, a encore une fois tenu ses promesses. 

JUSTFOCUS s’est rendu sur place pour la 2e année consécutive, de quoi fournir un retour d’expérience plus riche de cette dernière édition du Grand Tasting 2022. 

Encore plus de découvertes, encore plus de monde 

Un monde fou. C’est ce que tous les stands nous ont confié. Dès le premier jour. La plupart n’ont pu faire autrement que de « taper » dans la réserve des vins du samedi, tant ce vendredi 25 Novembre était noir de monde. Bien plus que l’année passée. 

Victime de son succès, l’événement attire toujours plus de curieux, venus pour certains goûter des vins qu’on ne boit qu’une fois dans sa vie. Il nous a semblé voir la clientèle jeune encore plus représentée que l’édition précédente. De bon augure, alors que les jeunes générations ne démontrent que peu d’intérêt pour la culture des vins et champagnes français. 

Plus de 300 exposants, répartis dans 3 salles du sublime Carrousel. Toujours 30€ la place pour la journée, 40€ pour les 2 jours. Un verre Riedel en caution, qu’on a tendance à vouloir conserver, pour le souvenir. Des stands souriants, avenants au possible, jusqu’à la fermeture. Une approche pédagogique et ludique, tournée vers le partage et la transmission. 

Les (6) coups de cœur Grand Tasting 2022 

Vous n’avez pas pu être présent cette fois-ci ? Pas de panique. Retour sur les coups de cœur de la rédaction, par un petit tour d’horizon par couleurs (liste non exhaustive et non classée par préférence) : 

LES ROUGES présents au Grand tasting

Château QUINAULT L’ENCLOS 

Saint Émilion grand Cru – 2018 

Un bijou, conçu par des experts de chez CHEVAL BLANC, rien que cela. Un vin qui ne souffre pas d’attentes ni de pressions excessives, et qui pourtant possède des notes de très grands vins. Il est onctueux, gouleyant et généreux. Un rapport qualité probablement imbattable, pour une bouteille plaisir digne des grands restaurants. 

DOMAINE COLOMBO- TERRES BRULÉES 

CORNAS – 2019 Jean Luc Colombo

La folie furieuse de la vallée du Rhône dans la bouche… fumé, puissant, aromatiques. Le cuir est très grisant, les arômes secondaires s’éparpillent généreusement dans la bouche, il dur longtemps. On reste toujours proche du fruit, même avec les baies de poivre bien présentes tout du long. Excellent potentiel de garde. Pour un prix très intéressant ! 

BLANCS 

Château DOISY-DAËNE

GRAND CRU CLASSÉ 2016 BARSAC 

Un Sauternes complexe et subtile. Bouche délicate, avec une acidité qui contrebalance bien la sucrosité du liquoreux. Ananas et tropical, c’est un nectar dangereux tant il se boit avec une facilité déconcertante. Toujours à prix de fête abordable pour un événement réjouissant, de l’apéritif au dessert. 

DOMAINE HUET – VOUVRAY

LE HAUT-LIEU DEMI SEC 2020 

Un vin très équilibré, frais et floral. Jasmin, fleurs blanches et agrumes. Il est désaltérant et gourmand. Le miel et la sucrosité égaient les arômes en milieu de bouche. Belle robe jaune pâle, on y revient avec joie. 

CHAMPAGNES 

BESSERAT DE BELLEFON 

Vintage 2008

69% chardonnay 

21% Pinot noir 

10% Meunier

Utilisation très faible de liqueur de tirage, prise de mousse légère et aérienne. Les bulles sont en moyenne 30% plus fines qu’un champagne classique. Il ne subit pas de fermentation Malolactique (2e fermentation), le dosage nous semble idéal (7g). C’est notre grand coup de cœur du Grand Tasting : bouche exceptionnelle, nez enivrant. Amende, pomme verte et gâteau Crumble. Un feu d’artifices qui ne laisse pas indifférent. Un rêve éveillé. 

CHARLES HEIDSIECK

BRUT RÉSERVE 

Proportion de vins de réserve inouï : 40%… âgés de 10 ans en moyenne. Critères de maturation ultra exigeants (jusqu’à 5 fois plus longs que les normes champenoises). Un brut cuvée classique peut égaler des cuvées prestiges des maisons voisines. Belles notes torréfiées, on a des sensations de brioches pures beurres en bouche. Un champagne très ouvert, il accompagne tout le repas. La mousse est agréable, elle persiste et laisse un souvenir crémeuse. 

A l’année prochaine pour suivre l’évolution du plus bel événement vins et champagnes de l’année !