More
    More

      #Ikimashô : onsen, les bonnes manières pour bien profiter !

      Si comme moi, vous avez voyagé au Japon ou si vous vous apprêtez à partir, c’est une activité qui vous fait sûrement envie. Car quand on parle du Pays du Soleil Levant, on imagine sushi, shinkansen et onsen. Mais comment ça se passe réellement dans un onsen ? Quelles sont les bonnes manières à suivre pour en profiter pleinement ? Comment ne pas manquer aux règles d’hygiène sur place ? On vous raconte tout dans ce nouveau topic 100% pratique et 100% Japon !

       

       

      Logo des lieux où vous trouverez un onsen

       

       


       

      Onsen, Sentô & Ofuro : la différence ?

      Comme en France, vous trouverez également des bains publics, appelés sentô (銭湯). A la différence des onsen, ceux-ci sont alimentés par l’eau courante distribuée en ville (voir plus bas pour les onsen) et on en dénombre à peu près 4.800 sur le territoire japonais.


       

       

      Avant de vous donner les bonnes pratiques pour bien profiter de votre escapade au onsen, petit point géo-culturel. Le Japon est un archipel où la nature est très présente, entre mer et montagnes. C’est un pays de feu, où près de 110 volcans (火山) sont encore en activité (vous vous souvenez peut-être de l’éruption du volcan Sakurajima en février 2016 ou du Mont Ontake en 2014 si vous suivez l’actualité japonaise). Le Mont Fuji est le plus connu et le plus haut d’entre eux (3776m) et il est actuellement considéré comme un volcan actif puisque sa dernière éruption date de 1707. Une éruption qui a projeté des cendres jusqu’à Tokyo, une centaine de kilomètres plus loin.

      Et voilà le point intéressant de cette partie : d’où provient l’eau chaude et riche en minéraux qui jaillit dans près de 27.000 lieux sur l’archipel ? Petit rappel des cours de géographie du collège avec cette image !

       

      Volcan et onsen

       

      Quasi toujours, l’eau des onsen provient de sources volcaniques. Renseignez-vous, vous devriez trouver sur la carte un volcan dans le coin. Certains onsen sont connus pour octroyer des bienfaits bien précis, certains ayant même des effets thérapeutiques. Les japonais raffolent des onsen qui sont connus pour purifier le corps et l’esprit.

       


       

      Onsen : les bonnes manières

       

      Que vous entriez dans un onsen, un sentô ou que vous profitiez d’un ofuro chez de la famille ou des amis, certains principes restent les mêmes. Ceux de l’hygiène et du lavage du corps avant la purification de l’esprit. Suivez le guide, et vous serez sûrs de ne pas faire de faux pas lors de votre première expérience !

      A noter : dans certains établissements, il vous faudra tout d’abord enfiler un yukata et laisser vos affaires personnelles dans un casier prévu à cet effet avant d’accéder à la partie bain. A ce moment, vous ne disposerez plus que de deux serviettes et de votre yukata. Et peu importe l’endroit ou le bain, retirez vos chaussures et laissez-le à l’endroit prévu.

       

      Guide à adapter selon votre situation

       

      I. De bains, tu ne tromperas point

       

      Les onsen mixtes sont rares et il vous faudra trouver le bon établissement et sûrement réserver si vous souhaitez profiter de ce moment ensemble. Mais dans la majorité de onsen, les hommes et les femmes sont séparés, ne vous trompez pas de côté ! Sous peine de vivre des moments très gênants… 

      Pour ne pas faire d’erreur, retenez que l’entrée des bains femmes est souvent derrière un rideau noren rouge marqué du kanji 女 ou des hiragana おんな (onna). A contrario, le bain des hommes est derrière un noren bleu marqué du signe 男 ou des hiragana おとこ (otoko). Le symbole ゆ (yu) correspond aux bains.

       

       

      II. Nu, tu seras

       

      Eh oui, pour profiter d’un onsen, vous n’aurez d’autres choix que de laisser vos vêtements au placard (ou dans le panier prévu à cet effet). Pour nous occidentaux, ce n’est pas un pas facile à franchir et vous aurez sûrement un peu d’appréhension. Mais rassurez-vous, nous sommes tous passé(e)s par là lors de notre première expérience. La nudité est vécue différemment au Japon et vous vous sentirez assez rapidement à l’aise. Surtout lorsque vous verrez que les japonais ne vous jettent que de rapides coups d’œil ou n’accordent pas d’importance à votre corps. C’est un excellent exercice pour apprendre à mieux vous connaître et à vous accepter. Mais n’hésitez pas à vous cacher avec la petite serviette lors de vos déplacements si vous êtes gêné(e)s.

      Point important à aborder, les tatouages. Vous avez déjà du entendre que les tatouages sont interdits dans les onsen (par rapport aux yakuza). Néanmoins, si celui-ci est discret et de petite taille, rien ne vous empêche de demander directement à l’accueil si cela peut être possible d’accéder aux bains avec. Si ce n’est pas possible, ou si votre tatouage est trop imposant, voilà le site incontournable pour vous : Tattoo-spot. 239 onsen sont référencés comme acceptant les personnes tatouées. Vous y trouverez également les sentô, les salles de sport ou les piscines acceptant les personnes avec tatouages. Avec l’approche des J.O. de 2020, il est possible que l’accès aux bains s’assouplisse un peu, mais nous n’en sommes pas encore rendu là.

       

      III. Une douche, tu prendras

       

      Que ce soit pour aller dans un sentô, un onsen ou un ofuro, l’étape de la douche est primordiale. Avant de vous plonger dans les eaux chaudes voire brûlantes, il vous faut d’abord vous laver. Utilisez les produits mis à votre disposition au onsen ou emmener les vôtres au sentô. Pensez à rincer la douche derrière vous pour que la prochaine personne puisse l’utiliser. Faites également attention à ne pas trop arroser vos voisins ! Vous êtes libres d’utiliser le jet de douche ou la bassine en bois pour vous mouiller et vous rincer. Utilisez la petite serviette pour vous frotter le dos au besoin.

      Quelques indices à retenir pour ne pas vous retrouver avec de l’après-shampoing sur le corps et du gel douche sur les cheveux :

      • Gel douche : ボデイソープ (body soap)
      • Shampoing : シャンプー (shampoo)
      • Après-shampoing : コンデイショナー (conditioner)

       

      IV. Du bain, tu profiteras

       

      Après vous être bien lavé et rincé le corps et les cheveux, vous voilà prêts à entrer dans le bain. Pensez à laisser votre petite serviette au bord du bassin ou mettez-la sur votre tête, mais pas dans l’eau ! Si c’est votre première fois, pas de folies ! L’eau des onsen est généralement autour des 40°C, voire plus. Si vous ne tenez pas à voir des chandelles et à faire un malaise, sortez dès que vous sentez la chaleur trop difficile à supporter et éviter de rester plus de 10 minutes. Certains japonais sont fan de onsen et parviennent à y rester près de 2 heures. Mais 10 minutes, c’est très bien et vous sentirez déjà les effets bénéfiques sur votre corps. Inutile de vous rincer en sortant.

      La chaleur des bains fera augmenter votre pression sanguine et augmentera également votre fréquence cardiaque. Si vous ne le supportez pas très bien, sortez la moitié de votre corps de l’eau pour récupérer. N’hésitez pas à tester les différents bains s’il y en a et à ne pas commencer par les plus chauds !

       

       

      N’ayez pas peur de rentrer dans un bain où sont déjà installés des japonais. Vous seriez surpris des bons moment que cela pourrait créer ! Le bain est un moment privilégié et il n’est pas rare de discuter avec un(e) japonais(e), même si vous ne maîtrisez pas vraiment la langue. Cela ne rendra cette expérience que plus agréable. Le mot que vous entendrez le plus durant le bain sera sûrement atsui (chaud).

       

      En conclusion :

      • Ôter ses chaussures à l’endroit approprié
      • Accéder à l’espace bain correspondant ( femmes 女 ou hommes 男)
      • Laisser ses affaires dans le casier ou le panier, prendre la petite serviette et laisser la grande
      • Accéder à l’espace bain et se doucher
      • Rincer sa douche
      • Profiter du bain sans faire de remous (ne jamais laisser tremper sa petite serviette)
      • Se rincer (selon votre souhait), l’eau plus fraîche fait parfois beaucoup de bien après le coup de chaud
      • Se sécher avec la grande serviette et se rhabiller
      • Déposer les serviettes utilisées à l’endroit prévu
      • Profiter des autres activités si l’envie vous en dit (et n’oubliez pas vos chaussures en partant)

       

      En espérant que ce petit point sur les onsen et autres bains japonais vous soit utile un jour ! D’autres articles Ikimashô vont prochainement voir le jour, en espérant qu’ils vous donnent envie de voyager !

       

      Et pour finir sur une touche d’humour, voilà le genre de courses dont sont capables les japonais dans un onsen…

       

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.