More
    More

      We Never Learn : Une adaptation en anime réussie ?

      Nous vous présentions il y a peu la série de Taishi Tsutsui, We Never Learn, disponible depuis 2017 chez Kazé édition. Une version anime est également disponible depuis 2019, mais que vaut elle ?

      We Never Learn est composée de deux saisons comptant 13 épisodes chacune. Le tout est disponible sur la plateforme de streaming légal Wakanim.

      « Nariyuki est un élève de terminale aussi brillant que pauvre, qui rêve d’obtenir une bourse pour poursuivre ses études dans l’université de son choix. La chance lui sourit lorsque le proviseur propose de la lui accorder… mais à deux conditions ! Devenir le tuteur des deux génies du lycée. Rizu et Fumino. La tache aurait dû être des plus faciles, mais les belles demoiselles lui réservent une surprise de taille ! »

       

      Cet article ne concerne que les deux premiers épisodes de la série, soit le T01 du manga.

       

      Une adaptation réussie ?

      we never learn

      Dans le monde de la japanimation, il arrive souvent que l’anime et le manga soit différents. Bien que suivant une trame commune, l’adaptation anime peut prendre des libertés pour ajouter ou sauter certains passages jugés superflus. Ce n’est pas le cas pour l’adaptation du premier tome de We Never Learn.

      En effet, le premier volume de la série a été adapté avec une très grande précision. Tous les moments importants, comiques ou informatifs sont présents dans ces deux premiers épisodes. Nous avions l’impression de redécouvrir ce volume, en couleur.

      De plus, l’essence des personnages semble également avoir été retranscrit. Que ce soit par la timidité de certains personnages, leur fougue ou encore leur dégoût des études, toutes ces émotions et comportements apparaissent dans l’anime et sont très bien amenés. Les voir en action nous a permis de nous immerger un peu plus dans cette histoire et d’en apprécier certains détails. Seule la perversion de Nariyuki semble un peu plus poussée que dans son équivalent papier, mais rien de bien gênant, rassurez-vous. En effet, cela reste bien dosé et n’est pas trop lourd à supporter.

       

      Une animation de qualité

      we never learn

      Du côté de l’animation, les studios d’animation Arvo Animation (Tsuki to Laika to Nosferatu) et Silver (Idol☆Sister) nous offrent de la qualité. Ces deux studios n’ont pas énormément de productions à leur actif, 5 anime chacun (dont les 2 saisons et un OAV de We Never Learn), mais n’ont rien à envier aux autres studios. Les personnages sont très bien représentés. Que ce soit leurs émotions ou leurs réactions, tout est facilement reconnaissable. Les graphismes sont également fluides et les scènes « d’action » (comme celle se déroulant à la piscine) sont agréables à regarder. De plus, le comique de situation a également une place importante dans la série papier. Pour notre plus grand plaisir, l’adaptation en anime est réussie et nous a permis d’apprécier à nouveau certaines scènes.

      Enfin, du côté de la bande son, nous devons avouer que nous n’avons pas retenu de musique en particulier, bien que celle-ci s’accorde avec l’histoire.

      Comme dit précédemment, la série est également disponible sous format papier. 17 tomes sont actuellement disponibles chez Kazé. Le tome 18 sera disponible dès le 07 juillet prochain.

       

      Nous pouvons donc affirmer que l’adaptation en anime de We Never Learn est une réussite. Que ce soit en version papier ou en version anime, cette série reste toujours agréable à découvrir. Nous vous invitons, si les shojo vous intéressent, à plonger le plus rapidement possible dans cette romance.

      +1

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité