More
    More

      « My Little Happiness », le petit bonheur Chinois à découvrir.

      « My Little Happiness » est un drama chinois adapté du roman « You Are My Happiness » (你是我的小确幸) de Dong Ben Xi Gu. Il a été tourné du 6 janvier au 12 mai 2020 dans la ville de Shenzhen. 

      Un synopsis avenant

      La télévision chinoise sort chaque année beaucoup de dramas de toute sorte : romance, thriller, historique etc… ce qui permet à un grand nombre de personnes de trouver ce qu’elles recherchent. Ceci dit, il existe toujours des particularités dans ces catégories…

      Différents des dramas coréens (même si on y retrouve aussi des clichés qui reviennent régulièrement), les dramas chinois ont ce petit truc en plus qu’on adore et qui fait qu’on y revient.

      affichemlh 1

       

      « My Little Happiness » conte l’histoire de Cong Rong, une jeune femme brillante, qui rêve de devenir avocate. Mais sa mère a d’autres projets pour elle. Cong Rong fait donc semblant d’être à l’étranger pour étudier selon les vœux de celle-ci, mais rentre secrètement en Chine pour réaliser son rêve. Elle devient alors stagiaire dans un cabinet d’avocat, et est envoyée en stage dans un grand hôpital où elle y retrouve son cousin Zhong Zen, interne sous les ordres de Wen Shao Qing, chirurgien réputé mais froid. Les débuts avec ce médecin sont difficiles, mais au fur et à mesure du temps, ils se rapprochent. Surtout que le destin s’en mêle, et Wen Shao Qing découvre très vite que cette stagiaire est, en fait son amie d’enfance qu’il n’a jamais oublié, et qu’il cherche depuis longtemps. Commence alors ce petit drama bonbon sur fond médical et juridique.

      Un drama qui se démarque malgré les clichés

      parapluiemlh

      Comme tout drama, au premier abord, on pourrait évidemment lui reprocher certaines choses : l’histoire pourrait nous sembler trop « simple », ou bien on pourrait dire qu’on y retrouve les clichés habituels.

      Et c’est vrai, mais c’est justement ce qui en fait son point fort : le drama raconte l’histoire de ce couple principal qui se retrouve, se construit, et ce, assez vite dans le drama. Et ça change ! Parfois, dans les comédies romantiques, il faut avoir visionné les trois-quarts des épisodes pour enfin voir le couple se mettre ensemble, et nous ne vivons leur histoire que sur la fin de la série. C’est différent, avec « My Little Happiness » : on découvre l’avant, le début, mais aussi l’évolution de leur histoire tout du long, et ça fait du bien ! Pas de grandes scènes dramatiques ou de grandes intrigues, pas de « méchants » super méchants. Une histoire, et des scènes très réalistes de la vie. Le scénario est peut-être simple mais c’est rafraîchissant. Ça nous enferme dans une sorte de cocon sucré dont on n’a plus envie de sortir.

      Une alchimie visible entre personnages

      couple1mlh

      Xing Fei, et Tang Xiao Tian matchent à la perfection et nous embarquent totalement dans leur histoire. Lui très taquin et très grand (1m88), elle avec du caractère, petite (1m64) mais lumineuse. Le scénario joue autant sur l’opposition de leurs caractères que de leurs tailles. C’est un duo qui fonctionne et qui nous apporte une réelle satisfaction. Les voir évoluer nous donne le sourire. Ils illustrent une relation « vraie » et on ne peut qu’adhérer.

      perso secondaire

      Comme toute bonne comédie romantique, l’humour est bien présent dans « My Little Happiness ». Il est traduit notamment par le cousin (Fu Wei Lun), un personnage génial qui nous fait beaucoup rire tout du long. Il apporte exactement la légèreté attendue. Certaines situations du couple principal participent aussi à la juste dose de comédie pour apprécier sans tomber dans le caricatural.

      Cette série chinoise est un subtil mélange d’amour, de bonheur et de rires : un drama presque parfait.

      couple2ndmlh

      Presque ? Parce qu’on pourrait évidemment émettre quelques petits bémols, et entre autre, celui du couple secondaire : quasi absent, écrasé par l’aura du couple principal. Il est touchant sur le moment, mais presque oublié par la suite. Le drama reste quand même très axé sur Cong Rong et  Wen Shao Qing qui sont magnifiques, mais peut-être au détriment des histoires secondaires. On lui pardonnera ce petit bémol au vu de la profondeur de leur couple qui porte sans difficulté et sans longueur la totalité du drama.

      Les bonus de « My Little Happiness »

      « My Little Happiness » comporte aussi quelques jolies surprises : durant son stage, Cong Rong va vivre des épisodes juridiques intéressants, qui amènent un côté plus sérieux, inattendu mais vraiment agréable.

      De même le couple secondaire, vivant une histoire compliquée, va pouvoir lui aussi amener son petit lot de péripéties.

      Même s’ils sont encore présents, les personnages du « triangle amoureux » traditionnel ne sont pas ultra invasifs, ne cherchent pas à faire du mal, et ça fait du bien. Les aventures professionnelles et l’évolution du couple principal nous montrent une réalité qui pourrait être celle de n’importe qui, et c’est ça aussi qui fait sa force.

      On ne peut pas ne pas finir cette critique sans faire un petit aparté sur l’OST, elle aussi tour à tour joviale et douce, tellement en adéquation avec ce drama.

      MLH 1

      En bref, « My Little Happiness » est un drama de 28 épisodes de 45 minutes à déguster sans modération. Une jolie romance qui fait palpiter notre petit cœur, parfaite quand on a envie de se vider la tête. C’est un mélange équilibré entre médical, juridique, et tranches de vie, autour d’une histoire réaliste entre deux personnes qui s’aiment et qui construisent leur relation.

      Disponible sur Rakuten Viki, il n’y a plus qu’à se laisser porter. En attendant, on vous laisse sur un petit avant-goût de ce drama bonbon : une des chansons de l’OST, qui résume un peu à elle seule, le sentiment de bien être que laisse derrière elle cette jolie série chinoise.

      75b55349f03cebf6507a7a710f47cab6?s=117&d=mm&r=g
      Enjoy Little thing
      Enjoy Little Thing est une passionnée de cinéma coréen, mais aussi de dramas Chinois et Coréens : Elle aime partager ce monde qui sait toujours l'interpeller et la remuer. Ce partage est tout aussi important pour elle que de partir à la découverte de nouvelles réalisations cinématographiques. Alors, partons à la découverte de ce monde différent avec elle.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité