More
    More

      Bande-annonce « Jigsaw » : Vivre ou mourir, faites votre choix !

      Sept ans après l’acte final du tueur au puzzle, la série gore Saw (imaginée par James Wan et Leigh Whannel) revient sur nos écrans en octobre prochain avec une suite nommé Jigsaw.

      Un trailer musicalement terrifiant qui renoue avec les canons de la franchise a été publié le 20 juillet dernier. Ce huitième opus vient relancer la franchise lancée en 2004 et qui s’était arrêtée en 2010 avec Saw 3D.

      Initialement tourné avec un budget dérisoire, 1.2 million de dollars, Saw a été un pavé dans la mare des films gores, qui a su renouer avec un public de plus en plus jeune. Les co-scénaristes du premier volet (donc Leigh Whannel qui joue le rôle d’Adam, première victime du tueur) voulaient un film violent et efficace, le tout tourné dans un décor minimaliste, à la manière du Projet Blair Witch ou du magnifique Pi de Darren Aronofsky. Pari réussi puisque que le film a multiplié sa mise par dix et débouché sur une franchise de sept volets.

      L’histoire s’articule autour de John Kramer (incarné par Tobin Bell) alias Jigsaw, qui kidnappe ses victimes et leur offre une échappatoire à leurs péchés. Toutes les victimes ont commis un acte amoral (dans l’esprit du tueur en tout cas) et sont physiquement et mentalement soumises à des jeux meurtriers impliquant des machines aussi astucieuses que mortelles. La victime est informée de son châtiment et des règles du jeu (chaque pêcheur a toujours la possibilité de s’en sortir vivant, moyennant un sacrifice physique comme se scier la jambe dans le premier volet). Jigsaw termine ses explications par la phrase rituelle « Vivre ou mourir, à vous de choisir » (« Live or die, make your choice »). D’un point de vue narratif, Saw joue sur l’effet de surprise avec un twist final qui vient chambouler la vision du spectateur et l’achever avec une ultime mort. 

      Jigsaw 2

      Jigsawau titre simple mais volontairement différent de Saw VIII, sortira dans les salles américaines le 27 octobre prochain et le 1er novembre en France. Cette suite, initialement baptisée Saw Legacy, s’annonce comme une pièce supplémentaire dans ce puzzle gorgé d’hémoglobine. Dix années ont passé et nous voilà de retour avec de nouveaux pièges tordus, des flics totalement dépassés par les événements, cinq victimes en fil rouge (dont deux bimbos comme dans beaucoup de classiques du genre), un méchant qui semble revenu d’entre les morts et son sang retrouvé sur les nouvelles victimes. On est dans le schéma classique des suites hollywoodiennes. On peut donc s’attendre à des mécanismes encore plus sophistiqués (la moto démoniaque, une cuve qui se remplit d’objets contondants venus du ciel…) ainsi qu’à quelques pirouettes scénaristiques qui viendront relier ce volet avec les précédents. 

      La bande-originale sera reprise par Charlie Clouser, le virtuose qui a bercé les précédents films d’une musique pesante, anxiogène et terriblement efficace. Concernant la réalisation, deux nouveaux arrivants, les jumeaux germano-australiens Peter et Michael Spierig, coutumiers du genre (Undead, Daybreakers et Predestination), ont la lourde charge d’insuffler un nouvel élan à la franchise qui, sans nul doute, ne s’achèvera pas sur ce huitième volet. 

      En gros, rien de très nouveau avec ce film qui suit la voie tracée par ses prédécesseurs, si ce n’est la surprise (et un certain plaisir il faut l’avouer) de découvrir les pièges les plus malsains imaginés par les scénaristes. 

      Bande-annonce Jigsaw

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.