More
    More

      Le parc d’attraction Zombillénium nous ouvre ses portes le 18 octobre prochain

      Enfin ! Elle arrive ! L’adaptation de la bande dessinée éponyme arrive sur nos écrans pour les vacances de la Toussaint !  Frissons et émotions fortes garantis dans Zombillénium qui sera inauguré le 18 octobre.

      L’attente n’avait que trop duré. Depuis 2013 et un clip musical prémonitoire de Skip The Use, Gretchen Webb avait disparu de nos écrans (sur son balai/skate). Nous aurons le plaisir de la retrouver dans les salles obscures avec ses collègues du parc d’attraction particulier. Zombillénium est ici l’adaptation du premier tome de la série de bande dessinée d’Arthur de Pins. Le dessinateur de BD français est également l’auteur de Péchés Mignons (une saga en 4 tomes sur la sexualité), et la Marche du Crabe en trois tomes (adapté à l’écran par lui même). De Pins a également créé la sérié d’animation Magic diffusée en 2008 sur France 3, GulliDisney Channel et dont l’univers atypique a suscité les convoitises du monde entier. Une seconde saison est d’ailleurs prévue. 

      Zombillénium met en scène le quotidien d’un parc d’attraction et de ses étranges employés. Il n’est pas rare de croiser une momie qui fait des barbapapas ou encore un loup-garou directeur des ressources humaines ! Le film a d’abord été présenté lors du 70ème festival de Cannes au cours d’une projection inhabituelle et mouvementée. L’adaptation semble reprendre l’histoire d’Aurélien Zahner et de son enrôlement dans le parc. On s’attend toutefois à une oeuvre plus douce et familiale. Effectivement, la bande dessinée aborde des thèmes complexes comme l’esclavage ou le monde de l’entreprise contemporain. A noter que le co-réalisateur du film, Alexis Ducord, a travaillé sur Avril et le Monde Truqué de Tardi sorti en 2015.  

      Bande Annonce de Zombillénium

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.