Le cinéma coréen s’invite à Paris

0
410

Pour la 12ème année consécutive, le publicis cinéma accueillera à la fin de ce mois d’octobre le Festival du Film Coréen à Paris. A cette occasion, nous voulions vous présenter le festival en question ainsi que les films et réalisateurs mis en avant lors de cette édition.

Qui y croise-t-on?

Entre le 24 et le 31 Octobre aura donc lieu le Festival du Film Coréen à Paris auquel nous avons la chance et l’honneur de pouvoir assister. Ce dernier est connu pour mettre en avant des personnalités montantes ou déjà ancrées dans l’univers du cinéma coréen. Cette année ne faisant pas exception, de nombreux réalisateurs et acteurs viendront présenter leurs films. Jang Hoon, réalisateur du film d’ouverture du festival, A Taxi Driver, sera présent. Bien évidemment, le réalisateur Cho Hyun-Hoo mis en avant dans la section portrait du festival fera le déplacement jusqu’à Paris également. Seront également présents les réalisateurs et les acteurs principaux de I Can Speak ainsi que ceux de Jamsil

 

Qu’y voit-on? 

Au programme de cette année, des longs comme des courts-métrages allant de la comédie à l’horreur en passant par le drame, l’action ou encore le documentaire.

Pour ouvrir le festival, sera diffusé A Taxi Driver de Hoon Jang, dans lequel un journaliste allemand et un chauffeur de taxi se rendront à Gwangju où ont lieu des affrontements entre l’armée et la population.hero Taxi Driver 2017 Le cinéma coréen s'invite à Paris
Seront diffusés en avant-première deux films : La Caméra de Claire de Hong Sang-soo ainsi que The Battleship Island de Ryoo Seung-wan.the battleship island Le cinéma coréen s'invite à Paris

Les sections évènement et paysage du festival permettront de nous offrir une grande diversité de thèmes et de genres avec des documentaires, de l’action, du drame ou des comédies pouvant se dérouler il y a 400 ans comme aujourd’hui.

the fortress Le cinéma coréen s'invite à Paris

La partie portrait vise cette année à mettre en lumière le travail de Cho Hyun-hoon en projetant son long-métrage Jane ainsi que deux de ses courts-métrages.

Jane Le cinéma coréen s'invite à Paris

De plus, lors de cette nouvelle édition, la catégorie Focus sera axée sur le retour des années 80 devant les caméras vingt ans plus tard.National security Le cinéma coréen s'invite à Paris

Sont également au programme « les Classiques », une sélection de comédies cultes du cinéma coréen.

sorry to give you trouble Le cinéma coréen s'invite à Paris

Vient ensuite la section des Shortcuts, divisée en trois projections de six ou sept courts-métrages regroupant tous les genres cinématographiques.

Enfin, le festival sera clos par The Mimic de Huh Jong dans lequel une femme va assister à d’étranges évènements suite à la disparition de son fils.

the mimic Le cinéma coréen s'invite à Paris

Que vous vouliez découvrir le cinéma coréen ou bien vous y replonger ce festival est fait pour vous.