Escape Game 2 : on reprend les mêmes et on recommence

0
259
Zoey Davis (Taylor Russell), Nathan (Thomas Cocquerel), and Ben Miller (Logan Miller) in ESCAPE ROOM: TOURNAMENT OF CHAMPIONS.

Après un premier opus sorti en 2019, le cinéaste Adam Robitel a décidé de rempiler pour un deuxième épisode de Escape Game. Le concept est simple : des joueurs se retrouvent bloqués dans une escape room mortelle. Ils vont devoir unir leur force pour en sortir vivant. Même si le premier volet n’avait pas totalement séduit la presse, le long-métrage avait cependant rapporté plus de 155 millions de dollars de recettes au box-office, pour un budget de 9 millions. Il n’en fallait pas plus pour que Sony se lance dans la production d’une suite.

Escape Game 2 : une suite sans grand intérêt

Il n’y a finalement pas grand-chose à dire sur Escape Game 2. Le long-métrage reprend tous les codes du premier opus, et les applique sans jamais se renouveler. Escape Game 2 – Le Monde est un piège est typiquement la recette de « on prend les mêmes et on recommence ». Adam Robitel propose une suite terriblement paresseuse, qui se contente de reprendre les codes, l’intrigue, les personnages, les thématiques et le rythme du premier film. C’est simple, c’est un remake déguisé, qui ne réinvente jamais le genre, ni même sa propre saga.

Escape Game 2 : on reprend les mêmes et on recommence

Certes, évidemment, il s’agit d’un concept sans limite. Il est très facile de reproduire l’exercice encore et encore, dans des décors différents et dans des escapes rooms toujours plus inventives. Malheureusement, la créativité de Adam Robitel ne va jamais très loin, et ses salles des dangers manquent cruellement d’imagination. Ses ancêtres, Cube et Saw en têtes, avaient une vision beaucoup plus pertinente de ce labyrinthe sadique. Bref, Escape Game 2 – Le Monde est un piège est un copier-coller du premier film. Les amateurs de l’original seront potentiellement comblés, mais les plus exigeants s’ennuieront gentiment devant un massacre qui manque de panache.

 


 

A défaut de pouvoir vous conseiller la franchise Escape Game, on va vous parler de Just Escape, un endroit à découvrir absolument dans la région lilloise.

Ce n’est pas escape game basique puisque les créateurs de ce lieu vous proposent aussi des scénarios de Murder Party. Une activité de plus en plus prisée actuellement. L’histoire vous plonge au coeur du Redrock Saloon, une ambiance western. Vous n’avez pas besoin de prévoir des déguisements pour cette expérience où il faut être au minimum 10 joueurs.

Côté escape game, l’une des spécificités de cet endroit est que vous pouvez jouer à deux, utile si vous n’avez pas suffisamment de contacts friands de cet type de divertissement. Le scénario proposé vous plonge dans une aventure teintée de science-fiction. Vous aurez le plaisir de découvrir un lieu insolite en 2080.

Un Escape game à Lille à essayer pour différentes raisons : des décors immersifs, des scénarios originaux…