More
    More

      Chill & Cult : Découvrez Kiss & Cry sur Netflix

      Sorti en 2017 au Canada et disponible sur Netflix, Kiss & Cry ou Garder le sourire, nous apprend à être maîtres de nos émotions. Basé sur une histoire vraie, le film dépeint le courage dont a fait preuve Carley Allison dans la maladie. Devenue une véritable source d’inspiration, Sean Cisterna a réalisé son histoire à travers sa persévérance, ses passions et ses proches.

      Au delà du déjà-vu

      Des films traitant cette injuste maladie qu’est le cancer, qui plus est chez l’adolescent, on en connait une horde. Nos étoiles contrairesMa vie pour la tienneMon âme soeur sur Netflix… Alors, lorsque l’on clique sur le bouton play du film sur Netflix, on s’attend à découvrir une existence innocente bousculée par un « meilleur ennemi collant ». L’adolescente en question serait isolée voire cloîtrée, le moral en baisse et le comportement rebelle. Il se trouve qu’il en est autrement…

      Kiss & Cry sort du lot à travers des détails encore jamais perçus. A vrai dire, il s’agit d’une véritable histoire. Celle d’une jeune prometteuse patineuse et chanteuse Carley Allison, souffrant d’une forme de cancer de la trachée rare. Subséquemment, l’actrice Sarah Fisher jouant le rôle de Carley Allison, se trouve être la meilleure amie de la protagoniste en question « in real life.« . Aussi étonnant soit-il, cela attise davantage notre attention et en appelle à notre admiration quant à la performance de l’actrice. Qui d’autre que sa meilleure amie pour comprendre les hauts et les bas endurés ?

      La véritable Carley Allison (gauche) et sa meilleure amie interprétant son rôle Sarah Fischer (à droite)

      Un enthousiasme remarquable

      Dans Kiss & Cry, il ne s’agit pas d’une acceptation de la maladie mais d’un combat optimiste envers la tumeur cancéreuse logée dans le côté droit de sa trachée. Ainsi, ce n’est pas « si je guéris », mais « quand je guérirais ». Carley véhicule une message d’espoir envers la guérison, qui a d’ailleurs été un symbole admirable pour beaucoup. Afin de montrer l’évolution de la maladie, le film avance le temps considérablement. Ainsi, l’amour prodigué par ses proches passe au premier plan du film, éclipsant les moments difficiles rencontrés par la jeune chanteuse lors de son combat. On assiste à une histoire d’amour naissante avec John, à la révélation de son talent musical, ainsi qu’à la mise en réserve de sa passion : le patinage. 

      « La vie est une succession d’évènements face auxquels on peut faire le choix de sourire, ou de ne pas sourire »

      Mais que signifie « Kiss & Cry » ? Tout au long de sa lutte pour la vie, Carley mettra en parallèle la maladie et ses compétitions sur la glace. Ainsi, dans le jargon des patineurs, le banc sur lequel on s’assoit en compétition s’appelle le kiss & cry.  Cela s’explique par le fait que l’on puisse y récolter soit des embrassades, soit des pleurs. En l’occurrence, la jeune femme a fait le choix des embrassades pour atteindre les sommets

      Kiss & Cry n’est pas qu’un simple film pour les adolescents. Certes, quelques clichés romantiques y paraissent, mais lorsque l’on sait qu’il s’agit d’une histoire vraie, on fait preuve de mansuétude envers le scénario. Un petit plus à retenir ? Carley s’adresse régulièrement à nous à travers un face caméra ; beaucoup plus original et personnel que la tenue d’une journal intime !

      La vraie Carley Allison

      +2

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.