Rick et Morty saccagent les contes de votre enfance

0
134

Il y a bien longtemps que nous ne vous avions pas parlé de Rick et Morty mais on ne pouvait passer à côté d’Il était une fois Rick et Morty où la famille la plus dysfonctionnelle d’Amérique s’attaque aux contes de fées.

Une bonne idée qui tourne mal

Rick et Morty rentrent dans les livres
Rick et Morty rentrent dans les livres

Pendant une belle journée, Morty s’ennuie en classe pendant un cours de littérature. Pire, il doit ensuite réviser pour l’évaluation alors qu’il n’a lu que la moitié du livre, Avalonia : Mauvaises histoires pour mauvais enfants. En chemin vers chez lui, il écoute un livre audio pour gagner du temps. Son grand-père Rick propose de l’aider en utilisant sa dernière invention : l’osmonator est un siège permettant au cerveau d’absorber toutes les idées d’un livre. Rick réalise le rêve de tout écolier.

Évidemment, le rêve du tricheur se transforme en cauchemar quand les deux anti-héros sont projetés dans l’univers du roman médiéval. Rick et Morty arrivent à deux endroits différents du royaume. Rick est le magicien de la cour alors que Morty est un prince piégé dans un donjon. Ils sont séparés par une forêt maléfique et chacun effectue un voyage pour chercher l’autre. Les quatre épisodes d’Il était une fois Rick et Morty racontent comment les deux personnages vont se retrouver. A la moitié du livre, Rick comprend la logique derrière ce monde puis essaie de regagner son époque

Par le talent du scénariste Sam Maggs, la caractérisation des personnages dans Il était une fois Rick & Morty est très fidèle au dessin animé. Rick est un inventeur sans morale et un adulte irresponsable. Plutôt que de pousser son petit-fils à étudier, il l’incite à tricher et l’utilise comme cobaye. Il déteste son beau-fils Jerry et ne s’impliquant jamais, ce dernier ne voit même pas que son fils a disparu. Morty est un ado maladroit avec les filles qui apprendra à devenir un héros au cours de sa quête.

Un détournement des contes de fée

La sorcière de Rick et Morty
La sorcière de Rick et Morty

On pourrait qu’Il était une fois Rick et Morty est un épisode habituel de la série mais la lecture est davantage surprenante. Rick & Morty sont un virus contaminant les règles du folklore. Les personnages du conte restent dans les codes mais sont désarçonnés par les réactions de Rick ou Morty. Comme dans Raiponce, un preux chevalier vient sortir une personne d’un donjon sauf que ce n’est pas une princesse mais Morty.

L’irresponsable Jerry devient roi. Il a exilé une sorcière qui, par représailles, kidnappe les enfants. Il veut la tuer mais, dès le début, on sent qu’il ment. Il n’a aucune preuve de sa culpabilité. Rick refuse de bosser comme mage officiel car il veut chercher une solution pour revenir dans le monde moderne. Le prince sire Marius – tout de même assez niais – a une tête d’animal.

Les remarques de Rick mettent en évidence son attitude ridicule, montrant ainsi les limites des contes de fées. Marius n’a ni second degrés, ni regard critique. Il fait totalement confiance à l’autorité. Des personnages mixtes apparaissent comme une magicienne inspirée d’une amoureuse de Morty.

Même si l’humour potache domine, des scènes d’Il était une fois Rick et Morty sont plus profondes : le roi transforme la réalité en faisant d’une femme puissante un monstre. Mais son auditoire le voit délirer seul. Une femme chevalier est contrainte de se conformer à un code sexiste quand le public voit son visage. Cependant, elle retrouve sa force et son indépendance en remettant son heaume. On comprend en bonus la conception des personnages par des croquis chroniqués par les dessinateurs.  En effet, deux dessinateurs illustrent en alternance le scénario. Sarah Stern a un style très simple comme le cartoon mais efficace tandis que les pages d’Emmett Helen peuvent paraître plus brouillonnes.

Alors que le cinéma se passionne pour le multivers, Il était une fois Rick et Morty fait exploser les frontières dimensionnelles de l’humour. Le mélange entre le conte de fée et l’univers déjanté de Rick et Morty est très réussi. Ce nouveau récit complet édité par HiComics prouve alors que le comics n’est pas en reste quand il s’agit de délire régressif.

Retrouvez sur le site d’autres comics sur Rick et Morty avec un voyage en enfer et le dernier tome de la série précédente.