More
    More

      Les Maîtres Inquisiteurs, critique du tome 1

      La bande-dessinée, Les Maîtres inquisiteurs, a été publiée chez Soleil à la fin du mois de mars. Cette histoire alléchante nous plonge dans un univers d’Heroic Fantasy. 

      Obeyron est un Maître Inquisiteur, un ordre formé pour faire respecter et appliquer la loi dans tout l’empire. Le monde sort tout juste du « Chaos », nom donné à la guerre qui a mis à feu et à sang le monde pendant près d’un millénaire. Les Maîtres Inquisiteurs sont des mages qui vivent bien plus longtemps que le commun des mortels et ont tous un pouvoir unique. Après avoir disparu pendant quarante années, il revient pour se venger. Une embuscade lui a été tendue. Son meilleur ami, un elfe, a été tué, et lui a été sérieusement blessé physiquement et moralement. Obeyron va mener sa petite enquête. Au fil des interrogatoires musclés, des flash-back et de doigts cassés, Obeyron découvrira un complot bien plus vaste qu’il ne l’imaginait.

      Maitres Inquisiteurs

      Olivier Peru a voulu faire un scénario d’enquête dans un monde médiéval-fantastique et il relève plutôt bien le défi. Le back-round du début est suffisamment claire et développé ( il est à lire pour bien comprendre l’univers). Ses personnages sont intéressants et approfondis, surtout Obeyron en brute épaisse prêt à tout pour la Justice. On peut comprendre au fil de la lecture qu’il doit bouillonner d’idées et qu’il pourrait faire quinze volumes de plus.

      Pierre-Denis Goux a un trait fin, idéal pour du médiéval-fantastique. Ses personnages sont expressifs, les scènes d’actions sont dynamiques et les paysages tout aussi sublimes. Il arrive à nous faire ressentir la peur ou la colère des protagonistes. Les quelques scènes où il y a du sang ou des gens malencontreusement mangés par un dragon, ne sont pas écœurantes et dessinées avec subtilité. Dans le genre « viscères au poing », c’est beaucoup plus soft que « Zorn & Dirna » (que je conseille de lire et qui se trouve aussi chez Soleil).

      En résumé, on diraa que c’est une bande-dessinée qui se lit d’une seule traite. Soleil promet quatre autres tomes sur quatre autre Maîtres Inquisiteurs différents et un dernier en conclusion. Cette saga comportera donc six tomes en tout pour explorer cet univers prometteur. Vivement la suite qui ne devrait pas tarder puisque apparemment les scénarios des suivants sont déjà bien avancés voir terminés. Il s’agit d’une oeuvre que tout collectionneur se doit d’avoir dans sa bédéthèque.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.