Le Lowood festival prend place

0
1992

La période des festivals est elle ouverte ? Ce n’est pas à nous d’y répondre, mais vu toutes les affiches publicitaires pour des festivals que l’on voit, on peut se dire que oui. Ainsi commence donc notre tournée des festivals cette année à Paris avec Lowwood Festival et son parterre d’artistes.

Lowwood c’est quoi ?

Un label qui fait dans plusieurs genres du rap à la variété, avec toujours beaucoup de talent. On y trouve des artistes de tout genre, souvent avec un univers rafraîchissant, c’est ça le mot.

Parmi les artistes, on peut noter Zélie ou Princesse. La première avec son « Elles on trop joué avec mon coeur » nous présente un univers tout en légèreté, un univers plein d’idéal. Princesse le duo de rap du 18e nous présente les errances de l’amour et leurs rêves. Autant vous dire que le festival nous propose une jolie variété d’artiste talentueux et talentueuses.

Au programme une grosse surprises, mais surtout des découvertes.

AOME, c’est le nom de trio qui a chanté Milles Couronnes. Les trois jeunes filles nous font découvrir en ouverte de soirée leur univers féministe explorant leurs visions de l’amour avec des textes tantôt mélancolique tantôt plein d’énergie. AOME c’est trois filles qui arrivent à mettre en place une énergie agréable en début de soirée malgré un public parfois retenu. Ce sont surtout de jolies harmonies avec quelques textes qui restent en tête comme EX pour n’en citer qu’un.

Pour la suite, on à eu la chance de découvrir une chanteuse de Montpellier Mauvaise Bouche qui est spéciale.

Mauvaise Bouche, c’est une jeune fille du sud qui chante avec humour et entrain sur des sujets rafraîchissant. On doit avouer, c’est l’une des meilleures découvertes de la soirée. Un univers très fleuri, joyeux qui met de la bonne humeur. Un EP Mood1 qui permet de découvrir une artiste douteuse aussi. Si on vous conseille de la découvrir, c’est pour cet aspect si personnel de son écriture, tantôt joyeux tantôt non. On vous conseille donc « Il paraît » et « Tu peut toujours attendre. »

C’est donc un festival de découverte, mais avec des guets et de sacrés guets en la présence de Madame monsieur le groupe ayant fait l’eurovision il’ y a de ça quelques années. Un passage express pour nous présenter quelques chansons issues d’un album à paraître en mars. Des chansons qui restent dans la veine du duo dont on parlera plus amplement au moment de la sortie du dit album. Affaire à suivre donc.

Si le public est là, c’est pour elle Zélie et Princesse, mais on y revient après. La chanteuse revient ainsi sur scène nous offrant son amour et ses danses presque macabres. Une artiste vraiment sympathique à découvrir sur scène avec une voix fraîche qu’on aime réentendre qui promet de belles choses surtout sur une interprétation de « Sous tes draps ». Une artiste vraiment sympathique à découvrir sur scène avec une voix fraîche qu’on aime réentendre qui promet de belles choses surtout sur une interprétation de « Sous tes draps ». C’est, en tout cas, très agréable à découvrir même si elle n’est pas la plus grosse découverte de cette soirée elle reste sans doute l’une si ce n’est la valeur la plus sûre.

Princesse le duo de rap clos la soirée avec son style quasiment flamboyant. On y découvre un public totalement hypé par le style parisien des deux rappeurs. Ça peut aller du flow ingénieux puissant à des choses plus calme explorant souvent la douleur cette souffrance d’une époque qu’ils parviennent à résumer. C’est parfois doux et beau avec de jolies images, leurs derniers titres sortis cette année seront, vous ravir. C’est parfois doux et beau avec de jolies images, leurs derniers titres sortis cette année seront, vous ravir.

Si on fini ici ça ne serait pas juste pour notre meilleure découverte de la soirée Nayra.

Nayra, c’est une jeune rappeuse qui a mis le feu. Juste le feu. Nayra propose un style direct efficace qui reste en tête. C’est lourd, c’est sûr. Plein de rage et c’est que le débat, elle est la plus grosse découverte et sans doute celle qui a mis la scène le plus de rage. Allez streamer comme ça, vous pourrez dire que vous étiez là quand elle a commencé.