Critique “Murmures des murs” de Victoria Thierrée-Chaplin : Un rêve éveillé

0
432

Après de le succès de l’Oratorio d’Aurélia, mettant en scène Aurélia Thierrée, le duo mère-fille renouvelle l’expérience avec la pièce de théâtre Murmures des murs, en représentation au Théâtre du 13ème art du 30 janvier au 3 février 2018.

Murmures des murs ou la visite d’un univers

La pièce débute dans un appartement en ruine, qui s’effondre, et dont Aurélia va être expulsée. Refusant d’abandonner les lieux, l’actrice fuit les ouvriers à travers le dédale des immeubles. Entre terre, mer et air, les acteurs parcourent le monde et la vie avec une intelligence et une intensité rares. A chaque fois qu’Aurélia pénètre dans un nouvel appartement, elle expérimente les bribes de vie des anciens habitants des lieux, imprégnés des murmures des murs. Entre marionnettes d’hommes et créatures fantastiques, l’ambiance est tantôt lourde et légère, mais toujours empreinte de poésie.

Aurélia Thierrée

Les secrets derrière les murs

La magie de Murmures des murs se base avant tout sur l’invisible. Aurélia se glisse derrière des façades de rideaux pour disparaître une fois qu’ils sont levés, lévite comme par enchantement au rythme de la musique, se cache dans un carton pour apparaître dans un autre en une fraction de seconde. La perception du spectateur est mise à rude épreuve. Le public est invité à partager avec la comédienne la magie de ce monde caché à l’intérieur des murs. Déjà impressionnante en elle-même, l’illusion est entièrement au service des histoires racontées, permettant de transmettre les messages voulus sans passer par des mots.

Aurélia Thierrée

Farandoles aériennes

Le langage du corps est extrêmement présent. Avec grâce, fluidité et une endurance à toute épreuve, les acteurs ensorcellent le public durant 1h15. La danse et la voltige se mêlent à la magie, apportant davantage de légèreté au spectacle et permettant aux trois acteurs, Aurélia Thierrée, Jaime Martinez et Antonin Maurel, d’envahir l’espace scénique tout entier. Artiste de cirque, tout comme sa fille Aurélia Thierrée, Victoria Thierrée-Chaplin conjugue à merveille cirque, théâtre et magie, offrant à la représentation une palette complète de talents, de couleurs et d’émotions.

Aurélia Thierrée

Ce mélange des arts sublimé tant dans la mise en scène que dans l’interprétation permet de décupler le rêve qui s’échappe des Murmures des murs au fur et à mesure qu’Aurélia s’avance à leur écoute.

Bande-annonce du spectacle