More
    More

      Critique « Hans Peter » à La Luna

      Hans Peter, un solo clown musical, présenté par la compagnie Seyoh à voir à Avignon au théâtre La luna.

      Tout un programme proposé par Hans Peter : Beethoven et un violoniste volontaire

      Dans un décor nu, une loge attend un artiste sous le regard sévère et rigide de Beethoven. Soudain, un acteur rentre vêtu « à la Beethoven » pour bien montrer la vénération qu’il porte à son maître. Cela promet un tout beau programme. Bon, jusqu’à ce que Hans Peter montre quelques travers, maniaque, bourré de tocs, maladroit, mais n’omet pas quelques révérences au portrait de Beethoven.

      Un archet endiablé qui n’en fait qu’à sa tête

      Juste au moment où on aurait pu se lasser de ses clowneries, Hans Peter se saisit de son violon, cher à sa vie, et entame une série d’arabesques folles , de pitreries et de performances sportives non plus jouées par son aisance et sa maestria mais bien plutôt dirigées par l’archet lui-même, endiablé et qui n’en fait qu’à sa tête !

      Une démarche à la Buster Keaton et un sourire à la Chaplin tel est Hans Peter

      Avec une démarche à la Buster Keaton et un sourire à la Chaplin, Christian Tétard, médaille d’or de violon,  nous livre une véritable spectacle digne des plus Grands. Avec la mise en scène de Michel Dallaire, il ose tout ce que vous n’avez jamais vu avec un violon : outre les passes d’épée, les positions improbables, les accents samouraï, il va jusqu’à jeter des sorts au public, insulter Beethoven soi-même, jouer sur le dos ou comme s’il était  un gaucher… Et bien d’antres choses à découvrir.

      Le Texte ? Quel texte ?

      Tout ce spectacle sans texte !!! Du muet tellement expressif que les mots ne manquent pas à la sortie pour raconter tout ce qui s’est passé pendant 1 heure et 5 minutes ! Toujours sur le fil, sans jamais tomber ni dans le trop long , ni dans le déjà vu, ce spectacle burlesque vous donnera une véritable leçon de violon acrobatique, qui loin de l’agonie qui guette Christian Tétard, dit Hans Peter  qui aussi dans l’association « le rire médecin » vous consolera du désespoir du musicien qui sent qu’il n’y arrive plus…

      Une Anthologie de musique, de pantalonnade et d’espoir, à ne pas manquer à Avignon jusqu’au 29 juillet ! Bravo

      Compagnie Seyoh

      Théâtre La Luna

      1, rue Séverina

      Avignon 84000

      à 15h55 durée: 1h05

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.