More
    More

      Tour d’horizon des expositions de la rentrée 2021 à Paris

      Le mois de septembre s’inscrit toujours de façon symbolique dans le changement et la nouveauté. Alors que l’été commence à tirer sa révérence, il est temps pour les musées d’accueillir les nouvelles expositions. Et cette saison s’annonce riche pour le monde de la culture. De l’art moderne, de l’art sur la mode, de l’art photographique ou de l’art contemporain, il y en aura alors pour tous les goûts. JustFocus vous a donc préparés un petit tour d’horizon des expositions tant attendues sur Paris.

      Des expositions de peintures

      Botticelli, Artiste et designer

      Tour d'horizon des expositions : Botticelli au Musée Jacquemart-André
      Alessandro Filipepi dit Botticelli (vers 1445 – 1510), « Figure allégorique dite La Belle Simonetta » (détail), tempera et huile sur bois de peuplier, vers 1485. (Source : Musée Jacquemart-André)

      Parmi les expositions les plus attendues, il y a celle du musée Jacquemart-André consacrée au peinture Sandro Botticelli (1445 – 1510). Connu pour sa célèbre toile La Naissance de Vénus, il est sans doute l’un des peintres les plus connus de la Renaissance italienne. À travers une quarantaine d’œuvres de l’artiste et de ses contemporains florentins, l’exposition s’attarde alors à mettre en avant son génie créatif, son atelier, son influence et son rayonnement sous les Médicis.

      Informations pratiques :
      Musée Jacquemart-André, 158, boulevard Haussmann, 75008 Paris
      Du 10 septembre au 24 janvier 2022
      Plein tarif : 17 € / Tarif réduit : 13 €

      Julie Manet, la mémoire impressionniste

      Exposition "Julie Manet. La mémoire Impressionniste" au Musée Marmottan-Monet
      Berthe Morisot, « Julie rêveuse » (détail), huile sur toile, 1894. (Source : Musée Marmottan-Monet)

      Pour la première fois, le musée Marmottan Monet consacre une exposition à Julie Manet, fille unique de Berthe Morisot et nièce d’Édouard Manet. L’objectif de cette exposition est alors de rendre compte l’importance du rôle qu’elle a jouée dans l’art : de son enfance à son cercle familial et amical, à sa collection qu’elle a entrepris avec son époux Ernest Rouart jusqu’aux dons, legs et dations qu’elle a effectués afin de soutenir les musées français.

      Informations pratiques :
      Musée Marmottan Monet, 2, rue Louis-Boilly, 75016 Paris
      Du 19 octobre au 20 mars 2022
      Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 8,5 €

      David Hockney. A Year in Normandie

      Exposition sur David Hockney, au Musée de l'Orangerie
      David Hockney « The Entrance », Acrylique sur 2 toiles, 2019. © David Hockney Crédit photo : Richard Schmidt

      Le musée de l’Orangerie présente le travail du célèbre peintre britannique, David Hockney, qui a réalisé pendant son confinement, en Normandie. À l’aide d’un Ipad, il réalise alors une immense fresque qui retrace le cycle des saisons. Il s’inspire à la fois de la Tapisserie de la reine Mathilde qu’il a pu observer au musée de Bayeux, et aussi aux impressionnistes et notamment au cycle des Nymphéas de Claude Monet, visible au sein du musée.

      Informations pratiques :
      Musée de l’Orangerie, Jardin des Tuileries, Place de la Concorde (côté Seine), 75001 Paris
      Du 13 octobre au 14 février 2022
      Plein tarif : 12,5 € / Tarif réduit : 10 €

      Des expositions sur des icônes de l’art moderne

      L’exposition sur Georgia O’Keeffe

      Une des expositions visibles au Centre Pompidou : Georgia O'Keeffe
      Georgia O’Keeffe, « Inside Red Canna » (détail), 1919. Collection Sylvia Neil and Daniel Fischel © Georgia O’Keeffe Museum/Adagp Paris 2021 Photo © Christie’s Images / Bridgeman Images

      Pour sa rentrée, le Centre Pompidou a une programmation d’expositions dense. Il consacre pour la première fois en France, une rétrospective de Georgia O’Keeffe (1887-1986), sur l’ensemble de sa carrière artistique. Entre peintures, dessins et photographies, l’exposition remet en lumière cette artiste considérée comme l’une des plus grandes figures de l’art nord-américain du XXe siècle. Connue pour ses peintures de fleurs aux couleurs acidulées, elle a ainsi peint l’Amérique et ses paysages, dans un style authentique et singulier. Libre dans sa peinture comme dans sa vie, elle a su traverser soixante-dix ans d’histoire de la peinture américaine.

      Informations pratiques :
      Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris
      Du 8 septembre au 6 décembre 2021
      Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €

      Anni et Josef Albers et la démocratisation de l’art

      Visuel de l'exposition sur Anni et Josef Albers au Musée d'Art Moderne de Paris
      Anni Albers, « Red and Blue Layers », coton 1954. © 2021 The Josef and Anni AlbersFoundation/Artists Rights Society (ARS),New York/ADAGP, Paris 2021

      Sous le commissariat de Julia Garimorth, assistée de Sylvie Moreau-Soteras, le Musée d’Art Moderne de Paris organise une exposition consacrée à Anni et Josef Albers. Plaçant la fonction de l’art au cœur de leur réflexion, ils cherchent à mettre en lumière l’artisanat et la production industrielle (ce que soutient le Bauhaus) afin de démocratiser l’art. L’exposition rassemble plus de trois cent cinquante œuvres de peintures, de photographies, de meubles, d’œuvres graphiques et de textiles. Les œuvres présentées témoignent donc du développement artistique des deux artistes, considérés aujourd’hui comme des fondateurs du modernisme. Au-delà de cette présentation particulièrement riche et dense, il s’agit de la première exposition en France consacrée à ce couple d’artistes qui auront une immense influence pour les générations à venir.

      Informations pratiques :
      Musée d’Art Moderne, 11 avenue du Président Wilson, 75116 Paris
      Du 10 septembre au 9 janvier 2022
      Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 12 €

      Des expositions de photographies

      Vivian Maier, l’une des plus grandes photographes du XXe siècle

      Tour d'horizon des expositions : Vivian Maier, au Musée du Luxembourg
      Vivian Maier, « Chicago », photographie en noir et blanc, sans date. ©Estate of Vivian Maier, Courtesy of Maloof Collection and Howard Greenberg Gallery, NY

      Le musée du Luxembourg retrace le parcours atypique de l’une des plus grandes photographes du XXe siècle, Vivian Maier (New York, 1926 – Chicago, 2009). En effet, c’est à travers sa place de gouvernante d’enfants qu’elle capture méticuleusement la vie quotidienne et urbaine. Chacune de ses photographies révèle le décalage entre le rêve américain et la modernité avec l’envers du décor. Son œuvre témoigne également des grandes mutations sociales et politique que connaît la société américaine, dans les années 50. L’exposition nous donne alors à voir des archives inédites de la photographe, découvertes en 2007.

      Informations pratiques :
      Musée du Luxembourg, 19, rue de Vaugirard, 75006 Paris
      Du 15 septembre au 16 janvier 2022
      Plein tarif : 14,5 € / Tarif réduit : 10,5 €

      Chefs-d’œuvre photographiques du MoMA. La collection Thomas Walther

      Exposition sur la collection d'art de Thomas Walther au Musée du Jeu de Paume
      Herbert Bayer, « Humainement impossible (autoportrait) » (détail), Épreuve gélatino- argentique, 1932. (The Museum of Modern Art, New York. Collection Thomas Walther. Don de Thomas Walther. Acquis grâce à la générosité de Howard Stein © ADAGP, Paris, 2021. © 2021 Artists Rights Society (ARS), New York/VG Bild- Kunst, Bonn. © The Museum of Modern Art, New York, 2021, pour l’image numérisée.)

      Le musée du Jeu de Paume présente pour la première fois hors de New-York, l’incroyable acquisition du MoMA, du collectionneur suisse, Thomas Walther. Entre 2001 et 2016, le Museum of Modern Art de New York (MoMA) acquiert pas moins de 350 photographies, constituant ainsi l’un des piliers de la collection moderne du MoMA. Nous retrouvons alors des œuvres majeures de la première moitié du XXe siècle comme les photographies de Berenice Abbott, de Karl Blossfeldt, de Claude Cahun, de El Lissitzky, d’Edward Weston ou encore d’André Kertész.

      Informations pratiques :
      Musée du Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, Jardin des Tuileries, 75001 Paris
      Du 14 septembre 2021 au 13 février 2022
      Plein tarif : 10 € / Tarif réduit : 7.50 €

      L’art et la mode au cœur d’expositions 

      Thierry Mugler : couturissime.

      Tour d'horizon des expositions : Thierry Mugler au Musée des Arts Décoratifs
      Alan Strutt, Yasmin Le Bon (Londres, 1997). Collection La Chimère, haute couture automne-hiver 1997-1998

      Le Musée des Arts Décortatifs a pour habitude de présenter des expositions sur la mode mémorables. Après le Canada, les Pays-Bas et l’Allemagne, c’est donc à son tour d’accueillir l’exposition Thierry Mugler : couturissime. Thierry Mugler impulse depuis presque 50 ans une énergie et un dynamisme dans le monde de la mode, lui permettant alors de se faire une place de choix. À son image, cette rétrospective retrace donc l’ensemble de la carrière du couturier, entre parfums, photographies, haute couture, défilés, mannequins, spectacles.

      Informations pratiques :
      Musée des Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, 75001 Paris
      Du 30 septembre 2021 au 24 avril 2022
      Plein tarif : 14 €

      Vogue Paris. 1920-2020

      Visuel exposition "VOGUE PARIS 1920-2020" au Palais Galliera
      David Bailey, « Catherine Deneuve », photographie, 1966 pour Vogue. © David Bailey

      Le Palais Galliera retrace l’histoire centenaire du magazine Vogue Paris fondé par Condé Nast en 1920. Il s’agit d’une exposition d’envergure inédite qui présente l’évolution du magazine au fil du temps. Acteur de la mode et défenseur de la création, le magazine reflète ainsi les différentes époques auquel il s’inscrit. En effet, c’est au cœur de Paris, capitale de la mode, qu’il a su capturer les différentes évolutions de la mode, entre création, adaptation et anticipation.

      Informations pratiques :
      Palais Galliera, musée de la mode de la Ville de Paris, 10, Avenue Pierre Ier de Serbie, 75116 Paris
      Du 2 octobre au 30 janvier 2022
      Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 12 €

      Des expositions, entre réflexions et questionnements politiques

      Paris – Athènes, Naissance de la Grèce moderne 1675 ‐ 1919

      Visuel pour l'exposition "Paris - Athènes", au Musée du Louvre
      Iakovos Rizos, « Soirée athénienne », peinture à l’huile, 1897.

      Organisée à l’occasion du bicentenaire de la Révolution grecque de 1821, l’exposition souhaite mettre en valeur les liens unissant la Grèce et la culture européenne, en  suivant notamment le fil des relations entre Paris et Athènes. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les ambassadeurs en route vers la Sublime Porte découvrent en Grèce une province ottomane, qui intéresse vivement les artistes et les  intellectuels. En 1821, la guerre d’Indépendance grecque, soutenue militairement et financièrement par certains pays européens, suscite alors un enthousiasme populaire. Libérée en 1829, la Grèce proclame Athènes comme capitale en 1834. Influencé par la présence allemande et française sur son territoire, le nouvel État grec construit son identité culturelle moderne en puisant aux sources du néoclassicisme français et allemand.

      Informations pratiques :
      Musée du Louvre, Rue de Rivoli, 75001 Paris
      Du 30 septembre au 7 février 2022
      Plein tarif : 18 €

      Lumières du Liban. Art moderne et contemporain de 1950 à aujourd’hui

      Oeuvre de Etel Adnan, artiste présentée dans l'exposition "Lumières du Liban"
      Etel Adnan, « Sans titre », huile sur toile, 2017. © Etel Adnan, Courtesy Galerie Lelong & Co.

      Avec cette exposition, l’Institut du Monde Arabe met en lumière les artistes modernes et contemporains du Liban, ainsi que de ses diasporas, de 1950 à nos jours. Ainsi, à travers sept décennies d’histoire de l’art, la scène artistique libanaise témoigne et fait écho aux différents événements que connaîtra le pays: de l’effervescence après l’Indépendance du Liban, en 1943, de la fin et de l’après-Deuxième Guerre mondiale, des déchirures de la guerre civile et de l’exil, du bouillonnement artistique face à la mondialisation. L’exposition Lumières du Liban s’inscrit aussi un an après l’explosion qui s’est déroulée le 4 août 2020 ravageant le port de Beyrout. Elle rend alors hommage à la résilience et au dynamisme des artistes libanais comme Shafic Abboud, Etel Adnan, Saliba Douaihy, Paul Guiragossian, Hussein Madi, Assadour, Chaouki Choukini, Ayman Baalbaki, Zad Moultaka, Serwan Baran, Hala Matta, Hiba Kalache, Zena Assi ou encore Tagreed Darghouth.

      Informations pratiques :
      Institut du Monde Arabe, 1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris
      Du 21 septembre 2021 au 2 janvier 2022
      Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 6 €

      Des expositions d’art contemporain

      Le Théorème de Narcisse. Jean-Michel Othoniel

      Jean-Michel Othoniel, « Gold Lotus », 2019 (Photo : Claire Dorn / Courtesy of the Artist & Perrotin © Jean-Michel Othoniel / Adagp, Paris, 2021)

      Du 28 septembre 2021 au 2 janvier 2022, le Petit Palais invite l’artiste Jean-Michel Othoniel à investir le musée et son jardin. Organisée avec le soutien de la galerie Perrotin et sous le mécénat de Christian Dior Parfums, l’exposition présente alors soixante-dix œuvres nouvelles et une nouvelle réalisation Le Théorème de Narcisse. Il s’agit donc de la plus grande exposition personnelle de l’artiste à Paris depuis sa rétrospective My Way au Centre Pompidou en 2011. Dialoguant avec l’architecture du Palais et de ses jardins, les œuvres tendent à réenchanter les visiteurs et à continuer la théorie des reflets initiée par l’artiste depuis dix ans.

      Informations pratiques :
      Petit Palais – Musée des Beaux-Arts de Paris, Avenue Wintson Churchill, 75008 Paris
      Du 14 septembre 2021 au 13 février 2022
      L’exposition Jean-Michel Othoniel, Le Théorème de Narcisse est en accès libre et gratuit.

      Prix Marcel Duchamp 2021

      Une des expositions visibles au Centre Pompidou : le Prix Marcel Duchamp 2021
      Les quatre nominés de l’édition 2021. De gauche à droite : Lili Reynaud-Dewar ©Jae-Ann Lee ; Julian Charrière ©Studio Julian Charrière ; Julien Creuzet © Titouan Massé ; Isabelle Cornaro. © Mrac Musée régional d’art contemporain Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. / Jae-Ann Lee, Julian Charrière, Titouan Massé, Mrac. (Source : Connaissance des arts)

      Créé en 2000, le Prix Marcel Duchamp est un événement incontournable pour l’art contemporain. Il a lieu tous les ans au Centre Pompidou. Il met ainsi en lumière la scène émergente française, avec les artistes les plus représentatifs de leur génération. Vers un rayonnement à l’international, son but est aussi de souligner la grande diversité des pratiques de l’art contemporain. Les nommés de l’édition 2021 sont Julian Charrière, Isabelle Cornaro, Julien Creuzet et Lili Reynaud Dewar.

      Informations pratiques :
      Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris
      Du 6 octobre 2021 au 3 janvier 2022
      Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €

      Martha Wilson à Halifax, 1972–1974

      Une des expositions visibles au Centre Pompidou : l'exposition sur Martha Wilson
      Martha Wilson, « Red Head » (détail), 1973 .  Courtesy of Martha Wilson, mfc-michèle didier and P.P.O.W. Gallery  © Centre Pompidou, Mnam-Cci/RMN-GP

      Le Centre Pompidou présente également le travail de Martha Wilson (née en 1947 à Philadelphie). À travers cette exposition, le musée tend à mettre en avant la personnalité singulière de l’artiste dans l’histoire de l’art américain. En effet, il s’agit de l’une des premières femmes à utiliser son corps afin de questionner les représentations sociales du féminin. Pionnière, elle s’illustre alors dans le champ des pratiques conceptuelles, dans une ironie radicale, au début des années 1970.

      Informations pratiques :
      Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris
      Du 20 octobre 2021 au 31 janvier 2022
      Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €

      Vous pouvez également lire d’autres articles sur le site JustFocus qui présentent des expositions d’art toujours en cours : 

      Marion Caudal
      Rédactrice et autrice en art contemporain

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité