More
    More

      Critique « Maniac » (Netflix) saison 1 : une nouvelle série aux allures de « Black Mirror »

      Découvrez Maniac, une série aux allures de Black Mirror, qui va ravir votre esprit curieux ! Au programme, l’essai clinique d’une espèce de drogue pour soigner les pathologie mentales. Un univers incroyable, qui vous rendra fou et vous mettra peut être un peu aussi dans l’incompréhension. 

      Synopsis

      Black Mirror reste et demeurera l’une des meilleures séries en matière d’évolution et de nouvelles technologies. Cependant, elle n’est pas encore prête à revenir sur nos écrans. Du coup, la rédac’ de Just Focus a visionné le mid-season de Maniac, nouvelle série Netflix, afin d’occuper vos esprits avant le retour de Black Mirror. Maniac, c’est l’histoire de deux protagonistes, Annie et Owen qui, pour des raisons différentes, se retrouvent dans le même essai clinique.

      Comme cet essai a pour vocation de créer une sorte de drogue qui soignerait les pathologies mentales, ils sont les sujets idéaux. Cette drogue est divisée en trois gélules. Sa grande particularité, c’est la présence d‘une IA dans les prises des cachets, qui intervient et les aide. Comme dans Black Mirror, il y a une sorte de décalage entre les technologies proposées, notamment avec l’IA humanisée, qui ressent des sentiments par exemple, et les autres technologies du quotidien, telles que les écrans. 

      Beaucoup d’univers, trop d’univers ?

      La grande particularité de cette série, c’est son mélange d’univers. En effet, à chaque prise de drogue naissent des scènes, des histoires, dans lesquelles les deux héros se retrouvent. Cependant, le soucis dans ce système, c’est que l’on s’y perd. Les scènes sont intéressantes en soi, mais n’apporte pas vraiment de plus-value à l’histoire, même si on apprend à connaitre les héros.

      De plus, les univers sont extrêmement éloignés, ce qui ne permet pas d’uniformiser la série. À la mi-saison, c’est une évidence : la série repose sur ces petites histoires, appelées des réflexions, tout en se mêlant à l’histoire originale de cet essai clinique. Le risque, c’est de se perdre complètement. De plus, si les passages de réflexions sont amenés à être supprimé dans la suite de la série, le risque est de créer le manque. Affaire à suivre donc pour la suite de cette série. 

      Les pathologies mentales au coeur de la série

      N’oublions pas le coeur de la série, et de l’essai clinique : venir à bout des pathologies mentales. Nos deux protagonistes, Annie et Owen, sont atteint de deux pathologies bien distinctes, qui seront diagnostiquées pendant la série. Owen notamment est très atteint, et il se sent  très seul. C’est cela qui le pousse à effectuer l’essai clinique. Ce que l’on voit dans cette série, c’est à quel point les scientifiques sont enclin à manipuler les patients malades pour faire de leur projet un succès. C’est une critique très acerbe du domaine de la science qui est traité par cette nouvelle série Netflix Maniac

      Pour vous donner un avis final sur la série, nous allons regarder la fin de cette première saison. Vous pouvez également vous faire votre propre avis en fonçant sur Netflix dès maintenant ! 

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité