More
    More

      Critique « En bref » (Netflix) : petit format, grandes explications

      Comment expliquer que les Américains blancs détiennent encore aujourd’hui 13 fois plus de richesses que les Américains noirs ? Que se passera-t-il lorsque les parents pourront modifier librement l’ADN de leurs enfants ? La monogamie résulte-t-elle d’un état naturel ? Ou bien s’agit-il d’une construction sociale qui s’effondre au moment même où vous lisez ces lignes ? Vastes questions, hein ? Et bien c’est le genre d’interrogations auxquelles répond En bref,  la nouvelle docu-série fraîchement débarquée sur Netflix.

      En bref, ou Explained en anglais, est la nouvelle série documentaire qui va vous faire briller en soirée. Chaque épisode se concentre sur un sujet de société dont les effets s’étalent à travers le temps. On va chercher ici à prévenir de potentielles conséquences désastreuses pour l’humanité, ou au contraire expliquer le succès délirant d’un produit pop culture. En somme, on va chercher l’explication d’un phénomène complexe à sa source, et on va essayer de la rendre la plus claire possible. Et on va prendre le temps nécessaire pour bien poser le problème.

      Un programme original

      Pour ce nouveau programme, la plateforme de streaming s’est associée au média en ligne Vox. Le pure player, à mi-chemin entre journalisme et divertissement, se spécialise dans la production de contenus explicatifs à volonté pédagogique, notamment sous forme de courtes vidéos. 

      En bref est différent, explique Ezra Klein, rédacteur en chef de Vox :

      Chaque semaine, nous choisissons un nouveau sujet. Le fossé de la richesse raciale, la monogamie ou la crypto-monnaie… Nous essayons de donner aux gens une réelle compréhension. En parlant avec les meilleurs, en essayant de nous frayer un chemin à travers les questions les plus épineuses.

      Le genre de thématiques traité dans En bref est souvent négligé par les médias mainstream au profit d’histoires à rupture rapide. De la crypto-monnaie à la K-Pop en passant par le régimes alimentaires, ça fait du bien s’arrêter un peu sur des sujets qui se retrouvent rarement dans la lumière au quotidien. Un peu à la manière du slow journalism, mais en format court. D’ailleurs, ces vidéos ont pour but de rester pertinentes avec le temps. Étant donné qu’il ne s’agit pas d’actualité chaude, En bref trouve largement sa place sur une plateforme comme Netflix qui ne favorise pas uniquement les nouveautés.

      En bref, c’est court mais intense

      La série n’est pas sans rappeler l’essor de la vulgarisation scientifique sur YouTube. En effet, on a ici affaire à un format court, sur des sujets traités de manière pédagogique, qui n’ont pas grand chose à voir entre eux, et dont la durée varie selon les épisodes (de 15 à 20 minutes) contrairement aux programmes calibrés pour la télévision. Sans compter qu’un seul épisode est diffusé chaque semaine. Une méthode sur laquelle Netflix revient de plus en plus. Pourtant, la plateforme avait révolutionné notre manière de consommer en balançant toute une saison d’une seule traite de façon à encourager le binge watching. Comme quoi, la fidélisations des téléspectateurs requiert différentes stratégies. 

      En bref devient donc un petit rendez-vous hebdomadaire sympathique. On prend le temps de se poser une quinzaine de minutes afin de s’intéresser à des phénomènes pop ou culturels auxquels on n’avait pas forcément songé. Le tout est ponctué de visuels travaillés, d’interviews de chercheurs, de témoignages et d’images d’archives. Le résultat est fluide, compréhensible, simple à regarder. On attend pas forcément le prochain épisode avec la même impatience que la saison 8 de GoT mais ça reste léger et on apprécie. 

      3 Commentaires

      1. ou puis je trouver le titre de la musique du générique?? Je la cherche depuis beaucoup trop longtemps je lz trouve superbe 🙂

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité