More
    More

      American Horror Story épisode 6 : de la reconstitution à la télé-réalité

      L’épisode 6 de la saison 6 d’American Horror Story est enfin sorti hier, après de nombreux teasers de la part de son créateur Ryan Murphy depuis le début de la saison. Spoilers.

      Un twist extrêmement attendu

      Ryan Murphy avait annoncé un twist à l’épisode 6 (puis un autre au dernier épisode), et il a tenu sa promesse : tout est renversé après cet épisode. Dès les premiers instants cependant, une pointe de déception s’est faite ressentir. En lisant toutes les théories de fans depuis le premier épisode, on s’attendait à voir la théorie la plus répandue : la révélation que les acteurs sont en fait les vraies personnes qui vivent l’histoire, et que les « vrais » Shelby, Matt et Lee qui sont en train de parler à la caméra seraient en fait des acteurs qui narrent l’histoire. Tout le monde pariait sur ça, mais non ! Nous regardions en fait une série dans une série.

      Dans cet épisode 6, on sort du mécanisme de la reconstitution et du témoignage caméra pour rentrer dans l’univers de la télé-réalité. On apprend que l’émission « My Roanoke Nightmare » a fait un carton d’audience jusqu’à dépasser The Walking Dead, et que les participants sont devenus des stars. Après un tel succès, le producteur de l’émission Sydney Aaron James (Cheyenne Jackson) lance une deuxième saison où il rassemble tous les protagonistes de la première saison : les vrais Matt, Shelby et Lee, ainsi que leurs acteurs.

      cheyenne-jackson-american-horror-story-roanoke-saison-6-episode-6

      Une toute nouvelle série

      On retrouve des personnes changées par le succès de l’émission. On apprend que Matt (Andre Holland) et Shelby (Lily Rabe) sont maintenant séparés, entre autre parce que Shelby a eu une aventure avec l’acteur qui a incarné Matt dans la reconstitution, Dominic Banks (Cuba Gooding Jr.). La célébrité a également fait du mal à la vraie Lee qui est la cible du public, accusée du meurtre de son ex-mari Mason. Son actrice Monet (Angela Bassett) est devenue une alcoolique. Enfin, l’actrice qui a incarné The Butcher, Agnes Mary Winstead (Kathy Bates) a été diagnostiquée d’un trouble schizo-affectif, elle s’est trop mise dans la peau de son personnage et a des crises où elle devient The Butcher. (Est-ce un vrai trouble psychologique ou est-ce une manifestation de la vraie Butcher dans le corps de cette actrice ?) La seule bonne nouvelle qui ressort de ce tournage est le mariage de l’actrice de Shelby, la britannique Audrey Tindell (Sarah Paulson) et de Rory Monnaghan (Evan Peters) qui incarnait Edward Mott.

      evan-peters-sarah-paulson-american-horror-story-roanoke-saison-6-episode-6

      Toutes ces personnalités sont donc enfermées dans la maison du drame, pendant la période de l’éclipse lunaire qui rend la lune rouge comme le sang (appelée Blood Moon) L’objectif du producteur est de faire ressortir les vérités en effrayant les participants et en les plongeant de nouveau dans le cauchemar qu’ils ont vécu. Il a eu la main forte sur les effets spéciaux et a confié des caméras à chacun pour filmer les événements à la manière d’un vlog. On quitte donc le monde du docu-réalité pour intégrer une culture de la télé-réalité et de l’internet.

      Ce producteur assoiffé de succès et d’argent se fiche du bien-être des participants et ne cherche qu’à les mettre dans des situations inconfortables pour créer du buzz. Ainsi lorsqu’un cercle d’entrailles apparaît de nulle part, ou qu’un des techniciens se tranche la gorge à la tronçonneuse en pleine préparation du tournage, le producteur ne fait pas marche arrière et refuse d’y voir des actions paranormales.

      american-horror-story-saison-1-roanoke-croatoan-saison-6

      Une fin déjà annoncée comme sanglante

      Au cours de l’épisode, on nous apprend que l’émission n’a jamais été diffusée car tous les participants sont morts durant le tournage, sauf un. Lequel ? Les paris sont lancés. On sait déjà que ça ne sera pas Rory (Evan Peters) qui a déjà fait les frais des sœurs infirmières dans cet épisode. Elles auront au moins réussi à terminer leur mot ! MURDER.

      R. est pour Rory.

      Cet épisode a le mérite de joindre les deux mondes totalement séparés jusqu’à présent. Nous avons quelques réserves cependant… Shelby a donné ses raisons pour revenir sur les lieux de son cauchemar, mais pourquoi Matt a-t-il accepté ?? De même, Lee a pour motivation de s’expliquer auprès du public pour se laver de tout soupçon quant au meurtre de Mason. Pourquoi ne pas simplement donner une interview ? Vu le mal qu’ils ont eu pour sortir vivants de cette maison, on a du mal à comprendre pourquoi ils y retournent avec tant de facilité

      Aussi, on attend l’éventuelle apparition de Lady Gaga, Leslie Jordan, Denis O’Hare et Wes Bentley qui n’ont pas été mentionnés jusqu’à présent.

      On rentre donc dans une toute autre série avec cet épisode 6. Dans la première partie on savait que tous les personnages principaux allaient s’en sortir car ce sont eux qui nous racontent leur histoire. Dans cette deuxième partie, les esprits de la colonie perdue de Roanoke sont toujours présents, mais cette fois on sait qu’il n’y aura qu’un seul survivant.

      Ce twist a re-dynamisé la saison et redistribué les cartes : personne n’est à l’abri.

      american-horror-story-saison-6-roanoke-kathy-bates

      Une saison en trois parties

      Ryan Murphy a déjà expliqué que cette saison d’American Horror Story était découpée en trois parties, et que toutes les saisons sont liées :

      Episodes 1 à 5 : la reconstitution

      Notez que chaque épisode faisait référence aux saisons précédentes d’American Horror Story. L’épisode 1 explore la maison hantée de la saison 1 où on évoque même la colonie perdue de Roanoke, il y a également l’apparition de Piggy Man déjà présent dans Murder House. L’épisode 2 fait référence à l’asile de Asylum avec les soeurs infirmières psychopathes. L’épisode 3 met en scène Cricket, un médium qui joue également avec la sorcellerie, ce qui fait référence à la saison 3 Coven. La référence la plus excitante reste celle de l’épisode 4 avec la révélation d’Edward Mott. Ce nom vous est familier ? Il n’est autre que l’ancêtre de Dandy Mott de la saison 4 Freak Show ! L’épisode 5 a mis en scène ces bêtes qui se cachaient dans les lits de Hotel et aspiraient les pensionnaires.

      Episodes 6 à 9 : la « saison 2 » nommée Return to Roanoke: Three Days in Hell

      Nous avons donc trois épisodes pour les trois jours passés dans cette maison. A la manière des Dix Petits Nègres d’Agatha Christie, nous savons que les participants disparaîtront un à un…

      Episode 10 : « its own thing » selon les propos de Ryan Murphy

      Le dernier épisode de la saison sera donc dans un style encore différent et unique. Il faudra bien tirer des conclusions de tous ces faits extraordinaires. Le dernier survivant sera sûrement dans ce dernier épisode.

       

      En attendant que tous ces événements se dévoilent, regardez la bande-annonce pour l’épisode 7

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité