More
    More

      [Critique] Big Little Lies, saison 1, un petit bijou à découvrir !

      Big Little Lies, la série d’HBO vient de se terminer. Découvrez vite ce que nous avons pensé de ces 7 épisodes qui nous content la vie de 3 femmes qui se lient d’amitié et vont devoir faire face à des secrets, des mensonges, et même un meurtre au sein de leur petite ville de Monterey.

      Des personnages complexes incarnés par des actrices de talent

      Ce qui frappe en premier dans Big Little Lies, c’est le casting 3 étoiles dont bénéficie la série. Nicole Kidman, Reese Witherspoon, Shailene Woodley et Zoe Kravitz en tant qu’actrices principales, il faut avouer que cela donne le ton tout de suite… et leurs prestations sont à la hauteur de ce que l’on pouvait espérer. Loin de se reposer uniquement sur l’effet d’annonce du casting, les personnages sont travaillés, complexes, nuancés, sombres et puissants à la fois, interprétés avec brio. On pense notamment à l’intensité de la prestation de Nicole Kidman, tout en dualité, entre force et détresse absolue.

      Une réalisation millimétrée

      Le casting y est donc pour une grande part dans le succès de Big Little Lies, mais il est appuyé par une mise en scène spectaculaire qui donne toute leur puissance aux épisodes, digne des meilleurs films de cinéma. Les décors et la photographie sont magnifiques, en particulier les longs plans contrastés entre la plage et la mer déchainée.

      big little lies kidman

      La série bénéficie également d’une des meilleures bandes sons de ces dernières années. Chaque épisode a droit à sa chanson clé, la musique étant présente continuellement en toile de fond, comme un personnage à part entière qui tient son rôle dans l’intrigue et sert totalement l’histoire. On pense également à la bande originale finale de chaque épisode, où la chanson est toujours jouée dans son entièreté, et qui nous maintient dans l’histoire jusqu’à la fin du générique face à un écran noir, le temps que l’histoire continue de résonner en nous.

      Big Little Lies, une série féministe engagée

      Enfin, plus qu’une série sur les femmes, Big Little Lies est avant tout une série féministe qui ose aborder des thèmes forts. En effet, comme nous l’avons dit précédemment, si la forme de la série est splendide, le fond est encore plus intense. Sous des apparences agréables (décors, musiques, physiques..), la réalité est souvent bien cachée, et très sombre. Derrière chaque personnage se cache une histoire difficile, et terriblement réaliste. Qu’il s’agisse de violence domestique, de diverses formes de viol (mention spéciale à la série pour avoir abordé le thème du viol conjugal sans retenue !!), ou encore d’adultère, chaque thème est présenté avec une justesse rare, un réalisme sans édulcorant.

      En résumé, si l’histoire de départ est assez banale, les personnages et la réalisation prennent le dessus. Big Little Lies n’est pas, comme on pourrait le croire, une série à suspense, mais une série de personnages et de situations ; une série brillante, un petit bijou dont il faut se délecter. Un grand coup de coeur esthétique et émotionnel !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité