More
    More

      L’intimité de Jessie Ware à La Maroquinerie

      La chanteuse britannique est venue faire un tour à Paris pour la promotion de son nouvel album Glasshouse, qui sortira le 20 octobre.

       

      Jessie Ware, simple et attirante 

      Sous l’influence de musique soul, pop et électronique, Jessie Ware est une chanteuse qui évite à tout prix d’être une diva. Son but n’est pas de faire les notes les plus aiguës pour montrer sa puissance vocale mais d’emporter l’auditoire avec l’extrême pureté et émotion de sa voix, qui fait parfois appel à la voix d’une sirène, notamment sur le début de Midnight voire Tough Love. Des fois faire moins, c’est faire plus. Jessie Ware ne veut pas impressionner, même si elle le fait parfaitement bien dans le puissant Say You Love Me, elle veut faire voyager le public avec sa voix

      De plus, son charme naturel ne fait qu’augmenter l’émerveillement du public. En effet, tout au long du concert, elle est fascinée par les talents de danse de certaines filles et le lien tellement intense entre une mère et sa fille qui sont au premier rang. D’ailleurs, un autre élément qui fait de la soirée quelque chose de magique, est le fait qu’elle chante directement dans les yeux, fait qui met en évidence qu’elle est là pour ses fans et rien d’autre. 

       

      De l’ancien et du nouveau

      Pendant une heure et demie de concert, Jessie Ware nous a présenté ses anciens hits notamment Wildest Moments et Running produite par le groupe britannique de musique électronique Disclosure, mais elle nous a aussi fait découvrir les nouveaux morceaux de son prochain album : Thinking About You qui parle du manque de sa meilleure amie et Sam, écrite par Ed Sheeran, qui parle de ses pensées en tant que future mère. Une merveille qui l’a d’ailleurs rendue nostalgique et qui l’a faite pleurer à la fin du concert. De plus, pour rendre encore plus intime l’atmosphère, elle a demandé, pour cette chanson, de ne pas sortir les portables afin de clôturer la fin du concert en enveloppant intégralement l’auditoire dans une des chansons les plus personnelles de son prochain album.

      D’autre part, non seulement elle s’est concentrée sur son répertoire, mais au tout milieu du concert, elle a décidé de surprendre avec une reprise de That’s All I Want From You de Nina Simone avec une guitare électrique comme seul accompagnement. Définitivement, un highlight de la soirée. 

       

      Jessie Ware fait pleurer, rire, chanter et émerveille le public sans vouloir trop essayer. Par conséquent, nous avons quelque chose d’organique et de tellement beau qu’il est impossible d’y échapper. 

       

      Setlist

      Night Light
      No To Love
      Running
      Tough Love
      Want Your Feeling
      Devotion
      Midnight
      110%
      Kind of… Sometimes… Maybe
      Sweet Talk
      That’s All I Want From You (Nina Simone Cover)
      Selfish Love
      Champagne Kisses
      Wildest Moments
      Say You Love Me
      Sam

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.