More
    More

      Madamsurf c’est quoi ? Rencontre avec la créatrice d’un média sportif 100% féminin

      Le 12 février, l’aventure Madamsurf, un média sportif 100% féminin, est lancé par la journaliste Lauriane Negron. Une création partant tout d’abord d’une passion pour le surf et par la suite, d’une prise de conscience sur le manque de représentations médiatiques des surfeuses professionnelles. « Madamsurf, On va faire des vagues ! » est un média disponible sous formes de vidéos et de mini articles racontant l’histoire des différents métiers dans l’univers du surf et des multiples femmes les exerçant. Les fans de glisse peuvent retrouver ces vidéos et articles sur Youtube et Instagram.

      Pour mieux répondre à la question : Madamsurf c’est quoi ? Just Focus est parti à la rencontre de sa jeune créatrice Lauriane Negron.

      À LIRE ÉGALEMENT : FOOTBALL : LES 7 TALENTS GÂCHÉS FRANÇAIS DU FOOTBALL MODERNE

      Madamsurf

      Pourquoi avoir créé ton propre média Madamsurf ? Et d’où t’es venue l’idée de le faire ?

      L.N. L’idée m’est venue quand j’ai commencé à faire du surf et à côtoyer des personnes l’exerçant, en particulier des surfeuses. Elles m’ont expliqué qu’il y avait un vrai décalage entre les femmes et les hommes au niveau de ce sport-là. Je n’avais pas du tout idée qu’il y avait encore un décalage dans ce sport-là et même encore un petit peu de machisme et des inégalités dans le salaire et les compétitions. Par la suite, je me suis rendue compte qu’il n’y avait pas de médias dédiés aux sports féminins. Il y a quelques rubriques qui leur sont dédiées dans des médias qui sont concentrés sur le surf masculin. À cause de cela, il y a beaucoup de femmes qui en parlaient et attendaient un média 100% féminin. Enfin… j’en ai eu la sensation. Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire pour y remédier.

      Madamsurf

      Madamsurf

      Comme tu l’as dit, tu es également surfeuse, quelles ont été les premières réactions vis-à-vis de la création de ton média sportif 100% féminin ?

      L.N. Au tout début, les personnes à qui j’en ai parlé lorsque c’était juste une idée, j’ai eu beaucoup de retours positifs. Au début, j’en ai parlé surtout à des filles surfeuses ou non surfeuses mais qui s’y intéressent quand même et j’ai eu beaucoup de retours comme quoi c’était une bonne idée et qu’il y avait quelque chose à faire. Le mot qui est souvent revenu est que c’était « unique » comme il n’y en a pas d’autre et que j’avais ma place à prendre à ce niveau là. Lorsqu’on a commencé à demander à des surfeuses de faire des interviews, elles ont toutes été ravies car elles avaient remarqué ce décalage et elles voulaient parler de leurs problèmes d’obtenir des sponsors car les surfeuses sont encore vues comme des sirènes ou bien des mannequins.

      Madamsurf

      Le 10 mai, tes abonnés ont pu découvrir la première vidéo de Madamsurf consacrée à Marion alias Surfista, peux tu nous parler de cet entretien ?

      L.N. Le travail de Marion c’est ce qu’on appelle une shapeuse. C’est une personne qui fabrique les planches et les répare. En fait, c’est un métier qui est très masculin et qui l’a toujours été. Il y a très peu de femmes en France ou bien en Europe, qui vivent de ce métier. Il y en a qui essayent de se lancer mais celles qui en vivent vraiment sont peut être 2 ou 3 femmes en France et en Europe. L’idée était de la présenter, de montrer son quotidien pour ceux qui ne connaissent pas ce métier et puis d’avoir son avis sur l’ouverture de ce métier à plus de femmes. On a également parlé, s’il y avait des changements opérés récemment afin d’ouvrir le métier de shapeuse aux femmes ou bien pas du tout. C’est une interview sur son métier et sa vision du surf féminin. Avec Madamsurf, on veut parler des surfeuses mais aussi de tous les métiers annexes exercés par des femmes en lien à ce sport.

      Actuellement, Madamsurf se trouve sur Youtube et Instagram. Est-ce que tu comptes ouvrir prochainement un site internet ?

      L.N. J’ai commencé la page Facebook mais elle n’est pas encore lancée. J’aimerais bien avoir un site internet après c’est beaucoup de boulot mais c’est quelque chose que je suis en train de préparer avec un ancien collègue qui est webdesigner. En ce moment, on bosse de temps en temps sur le site mais c’est vrai que tout ça ça fait du boulot, des frais et comme je me lance à mon compte il faut que j’ai le temps de tout mettre en place. Parce qu’étant journaliste/réalisatrice de formation, je bosse pour des sociétés de productions pour des émissions comme Crimes, Retrouvailles ou bien des documentaires. Par conséquent, cela me prend énormément de temps et pour concilier les deux c’est assez dur. Mais je suis quand même très contente, de m’être lancée avec Madamsurf car je suis enfin à mon compte.

      Madamsurf

      Quels sont les prochains projets pour Madamsurf ?

      L.N. Je vais partir une dizaine de jours dans les Landes, à la rencontre d’une femme qui avec son mari a monté un Surf Lodge, il y a quelques années maintenant. C’était l’un des premiers Surf Lodge à l’époque qui se montait. On va également parler de sa passion pour le surf, de sa gestion du Lodge, de son travail de professeur de surf et de sa vie de famille. Avec cette rencontre, je souhaitais montrer comment elle gère son quotidien. J’ai aussi une grosse journée en Bretagne, on va parler handisurf, ramassage de déchets et yoga. En Bretagne, il y a un événement organisé sur ces sujets donc je vais couvrir cet événement toute la journée. Et puis j’aimerais bien couvrir à part s’il est annulé, l’open de France 100% féminin organisé les 19 et 20 juin à Lacanau. Récemment, j’ai aussi été en contact avec la championne de France de longboard pour faire une interview.

      Madamsurf

      Si tu devais définir Madamsurf en quelques mots tu dirais quoi ?

      L.N. C’est un média avec une empreinte féministe. L’idée c’est de parler du surf féminin et des surfeuses qui ne sont pas justes des sirènes blondes. Il y a plein de types de surfeuses différentes, il n’y a pas un modèle type. Il faut donc nous accepter comme on est. Madamsurf est en ce sens un média engagé.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité