Comment bien monter une vidéo ?

0
124
Montage vidéo, les bases
On vous parle du montage vidéo

Vous débutez dans le montage vidéo ? Vous êtes au bon endroit ! Car si la mise en scène des images est un art pour créer un spot impactant ou une histoire captivante, c’est avant tout une technique. Si vous comptez en faire votre métier, la maîtrise des techniques de montage vidéo est nécessaire pour des vidéos de qualité professionnelle. 

 Logiciels, rythmes, sons, sélection des séquences… on vous donne ici les bases du montage vidéo et les astuces pour bien débuter.

Pourquoi apprendre à monter une vidéo ?

Le montage vidéo permet de raconter une histoire cohérente, en sélectionnant les meilleures prises, en ajustant le rythme et en ajoutant des éléments tels que la musique, les effets sonores et les titres pour lui donner plus d’impact. De nombreux youtubeurs ou créateurs de contenus ont commencé leur métier en suivant une formation de monteur vidéo afin de se former aux logiciels et aux bonnes pratiques. Car cette discipline ne s’improvise pas.

 Eh oui : quoi de pire que des séquences mises bout à bout sans aucun rythme, des transitions bâclées, trop brutales ou trop fantaisistes, ou encore un décalage son/image dérangeant ? Un montage ne suscite l’intérêt du public que s’il est bien préparé.

Quelles sont les bases du montage vidéo ?

La sélection des séquences

 C’est un peu le tri sélectif du montage vidéo. Vous allez sélectionner des “rushs”, à garder parmi toutes vos prises de vues, et donc exclure tout ce qui n’a pas d’importance ou que vous ne voulez pas voir apparaître dans la vidéo. Cela peut inclure une personne interviewée qui se met soudain à tousser, un doigt malencontreusement posé sur l’objectif, les longs ‘heuuuu’ intempestifs qui peuvent survenir au détour d’un monologue. 

Les raccords de plans

De bons raccords de plans sont la base d’un montage vidéo réussi. Ils permettent d’assurer une continuité entre deux plans différents, en faisant correspondre les éléments visuels (direction du regard, mouvements, objets) pour créer une impression de fluidité. Maîtriser les raccords de plans est essentiel pour donner un aspect naturel et professionnel à votre vidéo.

Les transitions

Les transitions servent à relier deux scènes ou plans entre eux de manière harmonieuse. Elles peuvent être simples comme le fondu enchaîné (crossfade) ou plus sophistiquées comme l’effet « jump cut ». Utiliser judicieusement les transitions est primordial pour donner du rythme et de la dynamique à votre vidéo.

Les logiciels de montage vidéo

Le choix du logiciel de montage vidéo dépend de vos besoins, de votre niveau d’expertise et de votre budget. Les options les plus populaires sont les suivantes (liste non exhaustive) : 

 

●      Wondershare Filmora : idéal pour les débutants, ce logiciel est simple d’utilisation et offre une interface intuitive avec les fonctionnalités essentielles. Pas besoin de plus pour une première fois !

●      Camtasia : adapté aux projets éducatifs ou tutoriels, il permet de créer facilement des vidéos explicatives de qualité professionnelle.

●      Adobe Premiere Pro : Logiciel incontournable pour les professionnels, il propose un large éventail d’outils avancés et une compatibilité avec d’autres logiciels Adobe. C’est l’option parfaite pour monter un contenu journalistique ou une vidéo en 4k.

Les techniques de montage à connaître

Certes, connaître les étapes du montage vidéo et maîtriser le logiciel que vous utilisez est essentiel. Mais si vous souhaitez obtenir une bonne vidéo, il faut encore travailler vos images pour les rendre encore plus impactantes, que ça soit au niveau artistique ou narratif.

Narration

Une bonne narration est clé dans le montage vidéo. Il s’agit de structurer votre histoire en sélectionnant les moments forts, en créant des arcs dramatiques et en guidant l’émotion du spectateur. Pensez à varier les plans, les angles et les points de vue pour maintenir l’intérêt du public tout au long du film. Par exemple, un baiser entre deux protagonistes peut être filmé vu de dos ou en plan rapproché. En interview, face à un interlocuteur particulièrement éloquent qui recourt fortement à la gestuelle, pensez aussi à filmer ses mains.

Colorimétrie

La colorimétrie est l’art d’ajuster les couleurs et la luminosité de votre vidéo pour créer une ambiance spécifique et renforcer l’authenticité des images. Un travail minutieux sur la colorimétrie peut améliorer considérablement le rendu visuel et l’esthétique de votre vidéo. Pensez aux vieux films d’époque en noir et blanc, à l’ambiance blafarde des films de la saga Twilight ou encore à la colorimétrie contrastée d’Orange Is the New Black. L’ajustement de la couleur peut apporter énormément à l’atmosphère que vous souhaitez instaurer dans votre vidéo.

Nos meilleurs conseils pour un montage réussi

1.   Organisez vos séquences 

Triez et classez vos plans par ordre chronologique ou thématique pour faciliter le montage. Soyez le plus précis possible afin de bien vous y retrouver, en particulier si les séquences sont nombreuses. Quitte à créer plusieurs dossiers et sous-dossiers. Mieux vous serez organisé, plus il sera facile de retrouver vos plans.

2.   Établissez un rythme

Trouvez le bon équilibre entre les moments d’action et de calme, en fonction de l’émotion que vous souhaitez transmettre. Une vidéo trop courte, qui va trop vite, ça fait mal aux yeux ; au contraire, des plans qui traînent en longueur risquent vite d’endormir votre public.

3.   Utilisez la musique à bon escient 

Choisissez des musiques libres de droits qui correspondent à l’ambiance et au ton de votre vidéo. Ou sinon, demandez tout simplement l’autorisation à l’artiste. Il existe des banques de sons payantes, gratuites ou en freemium qui peuvent vous aider à agrémenter votre vidéo. Dans tous les cas, ne négligez pas cet aspect : le son est un facteur d’émotion important.

4.   Soignez les détails 

Corrigez les petits défauts (flous, tremblements) et ajoutez des sous-titres ou des incrustations graphiques si nécessaire.