Shangri-La Frontier, tome 5 : la mort est une libération

0
651

Shangri-La Frontier, publié par les éditions Glénat, est un isekai de grande qualité qui, dès son premier volume a conquis notre rédaction. Son cinquième tome clôt le premier arc narratif en proposant une conclusion épique à l’affrontement entre notre héros et Wezaemon, un des sept Suprêmes, adversaire unique et redoutable mais essentiel à la progression de nos personnages. Remarquable par son rythme et son graphisme, cet opus confirme l’immense potentiel de cette œuvre et ouvre sur de nouveaux développements.

Le Duel final

Rakuro Hizutome, dit Sunraku, a enfin trouvé un jeu à la mesure de son talent. En effet, après avoir écumé pendant des heures les mauvais jeux-vidéo et développé sa dextérité grâce aux bugs en tout genre, il s’attaque au roi des M.M.O.R.P.G, Shangri-La Frontier. Toute la communauté des gamers loue ce jeu et le qualifie de G.O.A.T, Greatest of All Time. Mais cette aura suscite la vigilance de Sunraku, échaudé par ses désillusions précédentes.

Pourtant, le jeu répond à toutes ses attentes et même plus. Il connaît pour la première fois la défaite tout en redécouvrant le plaisir de progresser dans un univers bien écrit et bien conçu. Tout ce que propose ce jeu met à rude épreuve ses talents. Et c’est ce qu’il recherchait. C’est pourquoi avec un lapin vorpalin et une amie gameuse, il s’est lancé un défi colossal : triompher d’un des sept suprêmes, les adversaires les plus puissants de l’univers.

shangri la frontier

Shangri-La Frontier : et épique sera ton nom

Ce volume est quasi intégralement consacré aux derniers actes du face à face avec le samouraï, gardien du tombeau. Visuellement, les pages sont époustouflantes de dynamisme, de rythme et de créativité. Le scénariste Katarina et son dessinateur Ryosuke Fuji débordent de créativité pour pousser nos héros au bout de leurs limites. Car Wazaemon se transforme et gagne en puissance à chacune de ses réincarnations jusqu’à atteindre en phase trois son niveau ultime.

Pour le vaincre, nos héros doivent jouer avec leurs équipements, trouver le bon équilibre entre les buff (amélioration des caractéristiques) et debuff (amenuisement de ses mêmes caractéristiques). Comme dans les meilleures parties de Baldur’s Gate, nos héros sont soumis à des choix cornéliens. En effets les armes ne sont pas entièrement positives : elles vont affaiblir l’ennemi tout en causant des dommages chez nos héros. Le scénariste nourrit sa fiction de tout l’univers des jeux vidéos pour accentuer le réalisme de son histoire.

shangri la frontier tome 5

La poésie du sabre

Si l’action est au cœur de ce tome, elle ne fait pas l’économie de passages très poétiques. Wezaemon, hommage à la figure mythique du samouraï, développe des attaques très artistiques comme la redoutable « superbe ciel bleu ». Il en va de même pour la mise en scène de ce duel, sabre contre sabre, digne des plus grands chanbara. Double lame contre Katana, attaque sacrificielle, noblesse de la défaite, toute la magie de ces films de sabre irrigue les pages de Shangri-La Frontier.

Elle est en outre renforcée par la morale de ce combat. Sans en dévoiler les secrets, il n’y a pas réellement de vainqueur dans ce face à face. L’ennemi est délivré de son serment et trouve le repos au pied de l’arbre en fleurs. La beauté de ces pages arracherait presque une larme tant par la finesse du trait que les réactions de nos personnages. On retrouve ici un élément central des shōnen depuis Saint Seiya : l’ennemi vous conduit sur la voie de votre élévation.

shangri-la frontier

Shangri-La Frontier : les équilibres sont rompus

Ce cinquième tome a une place centrale dans le cycle narratif. Il sert en effet de transition vers une nouvelle phase. C’est tout l’enjeu du dernier quart de ce tome. Pour nos héros, la victoire a un prix : leur statut évolue pour le meilleur (leur expérience) et le pire (ils deviennent des cibles encore plus tentantes). Il leur faut à nouveau chercher de nouveaux alliés face à la horde d’ennemis possibles.

Cette victoire a aussi un coût dans le monde réel. Si Shangri-La Frontier est un monde ouvert, ses créateurs ont scripté son organisation et défini un ordre de passage. Or, nos héros sont un élément perturbateur qui bouleverse l’ordre préconçu. S’achevant sur un cliffhanger inattendu, la série fait désormais intervenir les concepteurs et promet de jolis développements sur la conception, la construction des mondes vidéo-ludiques.

Avec son 5ème volume, Shangri-La Frontier offre un cocktail sur-vitaminé d’actions virevoltantes tout en laisse entrevoir les futurs développements de son monde. Glénat tient avec cette série un must.