More
    More

      Re : Monster, notre avis après le premier tome !

      Disponible à partir du 9 juin, nous traiterons aujourd’hui du cas de Re : Monster, le nouveau titre des éditions Ototo Manga !

       

      Re : Monster

      jaquette re : monster

       

      Auteur : Haruyoshi Kobayakawa (dessins), Kogitsune Kanekiru (scénario)

      Éditeur : Ototo Manga (Alpha Polis au Japon)

      Date de sortie : 09/06/2016

      Nombre de tomes : 2 tomes au Japon, série en cours

      Prix : 7,99 €

       

      Synopsis :

      Après une mort des plus sauvages, Kanata Tomokui se réveille pour constater qu’il s’est réincarné en gobelin. D’abord dérouté, il parvient cependant bien vite à s’adapter, en partie grâce à sa faculté d’« absorption » qui lui permet d’obtenir les pouvoirs de tout ce qu’il mange, le faisant évoluer de façon fulgurante et de prendre rapidement la tête de sa tribu. Désormais, il est temps pour la race des gobelins d’entrer dans une nouvelle ère ! Découvrez un univers sans pitié régi par la loi du plus fort, où la plus faible des espèces doit être prête à tout pour survivre !!

      re monster 2
      ©Kogitsune Kanekiru / Haruyoshi Kobayakawa published by AlphaPolis Co., LTD.

      Re : Monster est un titre qui est d’abord sorti au Japon en light-novel. Ecrit par Kogitsune Kanekiru depuis 2011, il compte plus de 7 volumes au pays du soleil levant. Le manga quant à lui date de 2014 et dénombre pour le moment 2 tomes reliés. 

       

      Alors qu’il suit une vie de guerrier aguerri Kanata meurt assassiné par une de ses connaissances. Pourquoi ? on ne le sait pas ! Mais notre récit débutera au réveil de notre personnage quelques instants plus tard… Réincarné dans une des races les plus faibles du monde, les gobelins, notre héros est surprit de deux choses : avoir gardé la conscience de sa vie antérieure, et la maîtrise d’un des pouvoirs qu’il possédait en tant qu’humain: L’absorption lui permet de s’accaparer les pouvoirs de tout ce qu’il mange. Ces deux éléments l’inciteront à changer la donne de sa nouvelle espèce. 

      re monster 1
      ©Kogitsune Kanekiru / Haruyoshi Kobayakawa published by AlphaPolis Co., LTD.

       

      Re : Monster nous propose de vivre une expérience originale, celle du changement d’un clan jamais mis en avant dans les récits de fantasy. Ici, on suit au jour le jour le développement des capacités de notre personnage principal renommé Rô, mais aussi celles des membres de sa race. Il prendra le temps de les guider tout en gardant un contrôle d’une main de maître. Entre l’évolution de ses propres capacités et celle de ses camarades, les menaces extérieures, la nature hostile et les tentatives de révoltes, notre héros n’a pas le temps de chômer. Ce premier volume repose beaucoup sur l’action, notamment la découverte des différentes espèces proches du camp des gobelins. Mais on retrouve également énormément d’explications sur l’univers de Kogitsune Kanekiru (l’auteur du light-novel) qui avait imaginé un bestiaire riche et varié. Les dessins d’Haruyoshi Kobayakawa sont propres et fluides et les scènes d’actions très dynamiques. Les décors restent d’un niveau correct et souvent présents.

      re_monster_img
      ©Kogitsune Kanekiru / Haruyoshi Kobayakawa published by AlphaPolis Co., LTD.

      Re : Monster nous donne un premier tome dynamique. On est placé dans un clan jamais développé auparavant, et le quotidien de nos protagonistes est rythmé par leurs séances de découverte et de chasse. On est vite happé dans cet univers sombre, ou la loi du plus fort est celle qui domine. Tout cela est englobé dans une atmosphère qui rappelle beaucoup les jeux vidéos. Maintenant reste à voir comment Rô extirpera son clan des bas-fonds pour en faire une race les plus craintes.

       

      On vous propose en plus de découvrir un extrait en ligne de Re : Monster !

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.