Critique du tome 13 de shy : libérez votre âme d’enfant

0
1924
SHY

Après un 12ème tome qui a enchaîné les révélations, le 13è volume de Shy était attendu au tournant. L’autrice a posé en effet les bases d’un nouveau statu quo et imposé à nos héros de nouveaux défis physiques et émotionnels. Cet opus répond à toutes attentes, enchaînant autant les moments de bravoure que les nouvelles révélations intrigantes.

Ralliez-vous à Shy

Stigma a mis en application son nouveau plan : la frénésie émotive. Aux quatre coins du monde, les adultes sont pris de troubles émotionnels : peur éternelle, bonté infinie, paresse sans nom. Perdant tout contrôle sur leur coeur, ils retombent à l’âge de l’enfance, entraînant un chaos absolu. Pour les héros, le défi est colossal car il faut restaurer la paix civile sans blesser ces innocents manipulés.

Dans le même temps, Shy enquête toujours sur la disparition de sa sœur et contacte les Shining Six, des héros qui l’ont bien connue. Des réponses qu’elle espère trouver dépend de la victoire contre Stigma et ses sbires. Mais face à l’urgence de la menace, Century héros des Etats-Unis et Larc Materia Renoir, héros de la France, font route vers l’île mystérieuse où sont tapis les membres d’Amalarilk et leur chef Stigma. Une confrontation violente se déclenche.

SHY

Shy : et si on reformatait le monde

Le plan esquissé par Stigma dans le volume précédent est enfin appliqué. C’est une « désévolution » que vise l’adversaire de nos héros en faisant retomber les adultes, coupables de tous les désastres, en enfance. L’autrice de Shy a encore une fois une imagination débordante pour nous faire ressentir toute l’ambiguïté et le charme malsain de Stigma. Chacune de ses actions est en apparence motivée par une noble cause.

En libérant notre âme d’enfant, les adultes vont ôter les chaines qui enserrent leur coeur. La philosophie de l’antagoniste est astucieusement amenée, accentuée par son aspect adolescent et la jeunesse de ses sbires. Mais comme l’a déjà suggéré le tome 12, Stigma enferme en promettant le paradis. Sa corruption des âmes est absolue et gare à celles qui voudraient échapper à son étreinte.

SHY

Il faut tuer la soeur

Le 12è volume s’achevait sur une révélation fracassante. Shine, la sœur de Shy n’est pas morte et aurait donné naissance à Stigma. Ce rebondissement inattendu accompagné par l’explication du mot Amalarilk conduit Shy à se lancer dans une quête vengeresse. Mais non pour détruire sa sœur mais pour la ramener vers la lumière.

Shy grandit alors dans ce volume. Celle qui était une chef de circonstance devient celle qui doit unir les héros, plonger encore plus dans le passé, quitte à trouver des vérités qui dérangent. En effet, ce 13ème opus confirme une impression latente depuis le début de la série. Beaucoup de mystères entourent la vie des héros. Et il est temps de lever le voile sur leur vraie vie au risque de bouleverser encore l’univers.

SHY

Shy : des comics au service d’un choc de titans

Ce 13è volume tranche avec le précédent par sa dimension action. En effet, toute sa deuxième partie présente un combat épique entre deux de nos héros et Angèle Alleluia. Comme dans les plus beaux moments de Saint Seiya, présent et passé se confondent. La force physique mais aussi l’esprit sont convoqués pour triompher de l’adversaire. D’ailleurs, le personnage d’Angèle, à la pureté quasi divine, rappelle beaucoup le chevalier d’or de la Vierge. L’affronter revient à remettre en cause sa foi.

Cette dimension épique est renforcée par les clins d’oeil très réussis à l’univers des Comics. Century par exemple s’inspire de superman, de green lantern et de hawkeye (pour sa famille). Les Shining Six évoquent par leur nom, les Sinister Six de Spider Man et par leur look, les X Men. Quand au super-vilain Louise Lavipère, c’est du côté des skrulls que l’autrice est allée chercher l’inspiration. Tous ces emprunts s’insèrent magnifiquement dans la narration et soulignent l’immense travail de synthèse de l’autrice.

Le 13ème volume de Shy se dévore d’une traite. C’est à nouveau un superbe travail de son autrice qui est entrain de construire une œuvre référence. Retrouvez-ici nos critiques des précédents opus de la série.