More
    More

      Quentin Tarantino : Le cinéaste publie ses critiques de films

      Durant cette période de confinement, certains lisent et d’autres cuisinent ou s’improvisent professeurs des écoles. Quentin Tarantino, lui, prend sa plume.

      Le célèbre cinéaste profite de cette parenthèse cinématographique pour écrire les critiques de ses films préférés. En effet, comme le rapporte le site Reddit, Quentin Tarantino aurait signé de sa main plusieurs longues critiques publiées sur le site officiel du New Beverley Cinema de Los Angeles. Il s’agit là de l’établissement détenu par le réalisateur et qui a fermé ses portes pour une durée indéterminée (comme l’ensemble des salles de projection californiennes) en raison de la pandémie du coronavirus.

      Ainsi, tout juste papa (pour la première fois) depuis le 22 février dernier, Quentin Tarantino délaisse couches et biberons de temps en temps pour se consacrer à sa passion et faire part de ses coups de cœur en matière de 7e art. Ses critiques sont de vraies reviews détaillées, bourrées de références.

      On retrouve essentiellement des longs-métrages vintages, parmi lesquels quelques incontournables sur le kung-fu, à l’image de Fatal Needles vs. Fatal Fists (1978) de Lee Tso Nam, Soul Brothers of Kung Fu (1977) de Hua Shan avec Bruce Lee, mais aussi des drames comme l’adaptation de Daisy Miller (1974) signée Peter Bogdanovich, ou encore The Lady in Red (1979) de Lewis Teague.

      Une sélection qui démontre l’intérêt de l’auteur de Quentin Tarantino pour les adaptations de classiques, les films d’époque, d’arts martiaux et de cow-boy. Le réalisateur du diptyque Kill Bill n’hésite pas à passer « au scalpel » le scénario, à revenir sur la technique et les mouvements de caméra et distille de nombreuses références (parfois très pointues) sur l’histoire du cinéma.

      Ses critiques constituent alors une jolie surprise pour les fans de Quentin Tarantino, qui a par ailleurs déclaré qu’il allait essayer de se concentrer davantage sur l’écriture depuis la naissance de son fils.

      « J’ai le sentiment que c’est le moment de laisser la place au troisième acte de ma vie afin de me plonger un peu plus du côté littéraire, ce qui serait bien en tant que nouveau père de famille et nouveau mari. J’imagine que la réalisation est un jeu réservé aux jeunes hommes. Je sens que le cinéma est en train de changer et je fais un petit peu parti de l’ancienne génération. »

      Tarantino pour le média Popcorn.

      Cette fervente envie d’écrire se fait d’autant plus sentir chez Tarantino que l’on vient d’apprendre qu’il souhaite adapter son immense succès cinématographique Once Upon a Time in Hollywood sous format roman. De quoi bien s’occuper durant ce confinement…

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.