More
    More

      Critique « Ava » avec Jessica Chastain sur Netfix : un thriller féminin paresseux

      Depuis le 1er décembre dernier, Ava est disponible sur Netflix. Réalisé par Tate Taylor, le metteur en scène entre autres de La Couleur des Sentiments, de La Fille du Train ou encore de Ma, Ava, réunit un casting impressionnant notamment composé de Jessica Chastain, de John Malkovich, de Geena Davis, de Colin Farrell et du rappeur Common. Malheureusement, un bon casting ne suffit pas à faire un bon film.

      Ava : thriller classique et redondant

      Ava vient s’ajouter à la récente liste des thrillers féminins centrés sur une tueuse impitoyable. Après Red Sparrow, Atomic Blonde ou encore le récent Anna, le film de Tate Taylor s’inscrit parfaitement dans cette continuité, et dans ce type de film. Ava présente l’histoire d’une tueuse à gages qui perd pied, et dont l’agence va se retourner contre elle. Et le long-métrage est plein de bonnes intentions, tentant de donner plus de place à la figure féminine, pour contrecarrer James Bond et ses innombrables déclinaisons.

      Critique "Ava" avec Jessica Chastain sur Netfix : un thriller féminin paresseux

      Malheureusement, la proposition ne fonctionne pas vraiment. Tate Taylor signe un film terriblement classique, qui amoncelle tous les clichés du genre. Ava ne propose rien de novateur, rien de surprenant et met en scène une intrigue passablement ennuyeuse. Tous les poncifs du genre sont présentés, sans réelle verve ou vision artistique. Un cahier des charges paresseux où chaque case est cochée sans style, et d’une manière terriblement académique.

      Une mise en scène illisible

      Jessica Chastain a beau tout donner pour porter le film sur ses épaules, rien n’y fait. Et si l’écriture n’est pas brillante, l’histoire tient néanmoins la route, notamment pour les amateurs du genre peu exigeants. Avec une mise en scène qualitative, le film aurait pu ressembler à quelque chose. Fâcheusement, le metteur en scène se plante littéralement avec les scènes d’action. La mise en scène ne propose rien d’incroyable, et les séquences d’action sont filmées avec beaucoup d’approximation. Le rendu manque cruellement de visibilité, fluidité et de clarté. Certains combats sont proprement illisibles, ce qui gâche le potentiel de pop-corn movie de la production.

      Critique "Ava" avec Jessica Chastain sur Netfix : un thriller féminin paresseux

      Et quant à John Malkovich, il s’enferme une fois de plus dans le rôle de l’agent dirigeant, qui donne des ordres platoniques, et sans saveurs. Des rôles qu’il multiplie à outrance comme s’il était bloqué dans une boucle sans fin. Bref, reste une confrontation agréable, légère fulgurance visuelle et narrative, entre Colin Farrell et John Malkovich. Mais bon, globalement, mieux vaut passer son chemin.

      Ava est un divertissement bas de gamme, qui s’inscrit dans la lignée du déplaisant Anna de Luc Besson. Un thriller d’espionnage ultra classique qui propose des scènes d’action tournées sans aucune véritable direction. Et toute la volonté de Jessica Chastain ne sauve pas le film du naufrage.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité