Champs-Élysées Film Festival 2020 : apéro zoom avec Edgar Wright

Champs-Élysées Film Festival 2020 : apéro zoom avec Edgar Wright

Ce samedi, le Champs-Élysées Film Festival dont vous pouvez trouver certaines critiques de films en compétition sur notre site, recevait Edgar Wright. Avec des films comme, Shaun of the dead, Scott Pilgrim ou encore le récent Baby Driver, Wright a su s’imposer comme un réalisateur important dans le monde du cinéma. Mieux encore, il est devenu une référence grâce à un style bien à lui, notamment via la dynamique de son montage.

Affiches et autres tableaux représentants la fameuse trilogie Cornetto en évidence sur les murs, pas de doute, c’est bien chez Edgar Wright que nous sommes. Le regard vers le haut, l’air pensif, lorsqu’il s’agit de répondre aux questions posées par son interlocuteur, le britannique affirme être triste de ne pas pouvoir être sur place à Paris, une ville qu’il adore. Le rendez-vous est pris pour une prochaine fois.

Covid-19 oblige, la discussion commence autour de cette drôle de situation que traverse actuellement l’humanité. Et le parallèle est vite fait. Notamment avec sa propre filmographie, et le film Shaun of the dead comme le fait remarquer le réalisateur. Comme une sorte de prévision ?

La fermeture des cinémas : quelles conséquences ?

Après cette courte introduction, sur notre sort, l’interview enchaîne sur les conséquences de ce coronavirus sur toute l’industrie du cinéma. Concernant la fermeture des salles et son impact, le journaliste évoque la tribune dans le magazine Empire. Intitulée « Celebrate Our Cinemas », elle a été écrite au début du confinement. Et Wright maintient, il faut encourager les gens à aider leur cinéma, et notamment les plus petits. Lui qui fait parti des fervents défenseurs de l’expérience cinéma. D’ailleurs, d’autres, comme Sam Mendes, réalisateur du multi-oscarisé 1917, ont élevé leur voix, pour parler du rôle à jouer des plateformes de streaming. Elles, qui ont vu leurs audiences faire des bonds grâce à cette situation.

Champs-Élysées Film Festival 2020 : apéro zoom avec Edgar Wright

Sa carrière entre l’Amérique et le Royaume-Uni

Avec en tout cinquante minutes d’interview, pas mal d’aspect de la carrière du réalisateur ont été analysés. Revenant sur ses genres de prédilections ou son rapport à la musique. Mais aussi sa virtuosité au montage, où comment il a appris et expérimenté, en pratiquant beaucoup, alors que les autres étudiants étaient à la plage.

Mais également, son expérience avec la machine Hollywoodienne, en contradiction avec son indépendance. Il explique qu’il aime revenir en terre Britannique entre deux productions nord-américaines. Comme par exemple pour Le Dernier pub avant la fin du monde après l’aventure Scott Pilgrim au Canada. Ou encore Last night in Soho entre deux volets de Baby Driver aux États-Unis. Puisque oui, avant d’envisager la suite des aventures de Baby il a voulu faire quelque chose de très différent avec son prochain long métrage.

Cette entrevue, aura d’ailleurs permis d’en savoir un peu plus sur ce prochain film : Last night in Soho. En effet, un internaute a demandé si après une expérience telle que Baby Driver , où la musique est utilisée pour chorégraphier ses scènes, une comédie musicale l’intéresserait. Le natif de Poole dira que oui pourquoi pas, si il trouve la bonne idée. Sachant que son prochain film aura des moments musicaux. Un petit indice pour imaginer à quoi pourrait ressembler sa prochaine création.

Champs-Élysées Film Festival 2020 : apéro zoom avec Edgar Wright

Il a également réagit à la possibilité de faire un remake. Des rumeurs ont effectivement teasé sa version du Loup-garou de Londres (John Landis) qu’il avait démenti formellement en 2018. Edgar Wright n’a pas eu l’air trop emballé. Prenant pour exemple les remakes de films d’horreurs récents, n’apportant rien à l’original.

Alors que la fin approche, Edgar Wright presque déçu, propose au journaliste de continuer un peu plus longtemps. On aurait bien voulu nous aussi. Pas grave, il a dit qu’il reviendrait !

Retrouvez l’interview / masterclass complète d’Edgar Wright sur la page Facebook du Champs-Élysées Film Festival.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.