More
    More

      César 2017 : le cinéaste Roman Polanski renonce à présider la cérémonie

      Le réalisateur franco-polonais a été rudement critiqué depuis l’annonce de sa nomination à la présidence de la 42ème cérémonie des César.

      Le 18 janvier dernier, il était annoncé que Roman Polanski occuperait la fonction honorable de Président de la cérémonie des César le 24 février prochain. Et ce 24 janvier, son avocat a déclaré que le cinéaste renonce à présider la cérémonie, même s’il s’en trouve désormais « très meurtri« . Cette décision a suivi les nombreuses contestations de la population, insatisfaite que ce rôle soit assuré par un homme toujours poursuivi par la justice américaine pour attouchement sexuel sur une mineure de 13 ans en 1977 et qui n’a reçu à ce jour aucune sanction judiciaire.

      Ce choix de l’Académie a suscité une avalanche de réactions, de critiques, voire parfois même d’injures à l’intention du réalisateur : un certain nombres de personnes se sont très franchement opposées à sa nomination. Un hashtag #BoycottCesar s’est popularisé parmi les internautes et une pétition a même été mise en ligne, « Pour la destitution de Roman Polanski comme Président des César », obtenant plus de 60 000 signatures. La ministre des Droits des Femmes elle-même, Laurence Rossignol, a trouvé qu’il était « surprenant et choquant que l’histoire d’un viol dans la vie d’un homme ne pèse pas. » Son avis a été partagé par une majorité des internautes.

      Heureusement pour Polanski, certaines personnalités l’ont défendu, comme l’ancienne ministre de la Culture Aurélie Filipetti ou encore l’acteur Gilles Lelouche. Ce dernier a pris la défense de son collègue réalisateur avec ferveur dans une interview avec Le Parisien : « En France, on fait des polémiques de tout. On meurt de ça dans ce pays. Il faut être cohérent. Polanski vit en France depuis 40 ans. Les faits qui lui sont reprochés précèdent cette arrivée. […] À ce compte-là, on a beaucoup de gens en France auxquels on peut reprocher des choses et qui sont toujours dans la vie politique, sociale ou économique. On ne les a pas mis en prison, on n’en a pas fait des polémiques. » L’acteur a bien entendu précisé qu’il ne s’agit pas ici d’une apologie des actions commises par Roman Polanski.

      La 42ème cérémonie des César se retrouve donc sans président. Reste à espérer que le prochain choix de l’Académie sera mieux reçu que Roman Polanski… La cérémonie aura lieu le 24 février et sera diffusée en direct et en clair sur Canal+. La liste des films en compétition sera disponible le 25 janvier.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.