Le sang coule toujours dans Vampyria Inquisition

0
144

Arrivée à son deuxième tome, l’uchronie de Vampyria Inquisition propose une nouvelle enquête avec un Inquisiteur sûr de ses droits mais comment ce roturier peut-il remettre en place un membre de l’aristocratie ? Un conseil avant la lecture : préparer à côté de l’écran de l’eau bénite et de l’ail

Vampyria Inquisition, un passé plus gothique

Des combats à l'épée dans Vampyria Inquisition
Des combats à l’épée dans Vampyria Inquisition

Édité par Soleil, Vampyria Inquisition se déroule dans l’univers des romans de vampire à succès de Victor Dixen. En 1715, le Roi-Soleil est devenu un vampire. Ce roi des Ténèbres dirige depuis Versailles le vaste empire de la Magna Vampyria et on approche du tricentenaire de la transmutation du roy des ténèbres.

En effet, la série vous offre un voyage dans un autre monde débutant par la couverture. Chaque volume de Vampyria Inquisition imite les manuscrits anciens. On trouve des dorures sur le bord et l’arrière et le dessin de la couverture est entouré par des décors comme un cadre ou un livre ancien. A l’intérieur, une carte montre une géographie très différente du XVIIIe siècle. Les vampires règnent sur toute l’Europe de l’Ouest et possèdent des colonies en Amérique. L’illustration d’un livre d’alchimie prouve que la science ne s’impose pas partout.

Une pyramide montre que la société de Vampyria Inquisition est divisée en quatre ordres. Logiquement, le clergé n’existe pas dans un monde de vampires, mais la noblesse se divise en deux pour séparer vampires et mortels. Il existe des docteurs en magie et enfin le quart état. Par un texte juridique, on voit que les vampires sont les seigneurs sur leurs terres à tous les niveaux de la campagne à l’empire. Les mortels sont soumis aux vampires en échange de leur protection. En forêt, des animaux devenus des vampires saignent les voyageurs imprudents.

Pourquoi les roturiers les mortels ne se révoltent pas le jour et tuent leurs maîtres ? Une loi explique que les mortels sont attachés à leur paroisse. Ils ne peuvent quitter leurs terres le jour et doivent rester chez eux la nuit. Pourtant, il existe une Fronde du peuple où des mortels luttent contre les vampires. En effet, Vampyria Inquisition s’amuse à parsemer l’action de références à l’histoire de l’époque comme cette Fronde ou à la littérature (le marquis de Carabas du Chat bottéest présent). La période de l’Ancien Régime est également bien reprise dans les images d’Eder Messias.

Les vendanges pourpres, un nouveau verre de sang

Le dessin classique mais évocateur de Vampyria Inquisition
Le dessin classique mais évocateur de Vampyria Inquisition

Le scénariste, le dessinateur, le personnage principal restent les mêmes, mais ce tome deux de Vampyria Inquisition n’est pas la suite directe de L’inquisiteur et son ombre. Sylvère n’est plus un paysan perdu ou un apprenti inquisiteur. Il est devenu un vampire et un enquêteur expérimenté aidé de son ombre Faustin. Ce dernier est un ancien noble qui a tout perdu par son arrogance. Il est contraint de seconder son ancien valet pour retrouver ses titres mais son rat blanc de compagnie sait mieux manier l’épée que lui.

La lettre nous informe sur le pitch. Ces vendanges débutent par une enquête de l’Inquisition. Dans Vampyria Inquisition, ce groupe de vampires est chargé par le roi de pourchasser les membres de la communauté qui ne respectent pas la loi. Le comte Philippe de Chambord saigne trop ses paysans. L’inquisiteur Sylvère du Laurier est envoyé pour vérifier qu’il dépasse les quotas de meurtres instaurés par la Faculté hématique. Il n’est pas le seul à se rendre à Chambord car des nobles vampyres viennent de tout l’empire pour assister aux vendanges d’automne. Un fastueux bal masqué rivalise avec Versailles. Le final est non seulement la mise du vin en fût mais le massacre en masse de roturiers du Val de Loire.

Cette enquête de Vampyria Inquisition est aussi l’entrée dans une famille princière. On y voit l’opposition entre les libertins à Chambord et la vie plus austère de la Cour à Versailles. Le comte bouffi d’orgueil a des ambitions mais doit calmer sa fille plus progressiste. La deuxième partie du livre est plus axée sur la recherche de la Collectionneuse vue dans le premier tome. Hélas, la fin accélérée aurait mérité un tome supplémentaire.

Dans ce deuxième volume de Vampyria Inquisition, on retrouve des codes de cet univers de Victor Dixen. L’enquête pour trouver la Collectionneuse se poursuit dans une société inégalitaire. Les mortels sont soumis aux vampyres. Cependant, cette suite montre la réaction des plus humbles pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Sortez votre pieu pour lire nos chroniques sur These Savage Shore et Killadelphia.