More
    More

      Flashdance The Muscial au théâtre du Gymnase, l’adaptation ardente du film culte

      Depuis le 23 septembre et jusqu’au 15 mars, la comédie musicale Flashdance est à l’affiche du Théâtre du Gymnase.

      C’est Philippe Hersen qui adapte et met en scène dans cette salle parisienne le célèbre film Flashdance des années 80. Au programme, près de trois heures de show au rythme de chorégraphies endiablées. Pour ceux qui ne connaissent pas le film, l’histoire est simple : Alex, jeune ouvrière le jour dans une usine d’acier, danseuse le soir dans un cabaret, cherche à intégrer l’école de danse de ses rêves, sur fond de romance avec le fils de son patron.

      La tête d’affiche de ce music-hall n’est autre que Priscilla Betti, découverte à 11 ans en 2001 dans l’émission Drôles de Petits Champions, et connue notamment pour ses titres Quand je serai jeune et Regarde-moi. La jeune fille a bien grandi depuis, et c’est une artiste confirmée que l’on retrouve sur scène, accompagnée d’une troupe de danseurs qualifiés.

      Alors certes, les textes sont assez plats, et le jeu des acteurs laisse parfois à désirer. L’histoire d’amour manque de relief et d’émotion, rendant certaines scènes un peu longues. Pourtant, le public se laisse emporter par le spectacle, grâce aux chorégraphies pleines d’énergie empruntant à la fois à l’univers du classique et des danses urbaines. La programmation musicale alterne chansons en français pour une meilleure compréhension des dialogues, et versions originales des tubes phares pour le plus grand plaisir du public. L’effet est immédiat : la salle se lève et les spectateurs s’époumonent sur les titres Maniac et What a feeling, tandis que les scènes cultes du film sont reprises par les comédiens. Les tableaux sont sulfureux, à l’image du monde des cabarets, mais jamais vulgaires. Une mention spéciale pour les jeux de projection finement réalisés, permettant un changement de décor efficace à chaque tableau.

      Le coup de cœur de la rédaction va à Kania Allard dans le rôle de Kiki le soir de la représentation, une des amies et danseuse dans le même cabaret qu’Alex. La puissance de sa voix et le caractère pétillant de son personnage en fait un élément clé du spectacle que l’on a plaisir à retrouver à chacune de ses apparitions.

      Un spectacle qui plongera les fans du film dans les souvenirs de cette époque et qui ravira sans aucun doute les amateurs de danse et de music-hall façon Broadway. What a feeling… ♪

      Retrouvez les dates du spectacle et toutes les informations sur le site officiel de Flashdance the Musical.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.