More
    More

      Critique « The Mandalorian » saison 2 épisode 5 : un retour fracassant

      L’épisode 5 de la saison 2 de The Mandalorian réserve son lot de surprises, et surtout de spoilers. Article réservé à ceux qui ont déjà vu le dernier opus en date de la série de Jon Favreau. Parce que ce nouveau chapitre ramène un personnage bien connu des aficionados de l’univers Star Wars : Ahsoka Tano !

      The Mandalorian : tout simplement le meilleur épisode

      Personne n’était vraiment prêt. On le savait depuis quelques temps maintenant. Jon Favreau avait promis que Ahsoka Tano serait réintroduite dans The Mandalorian sous les traits de Rosario Dawson. Mais même si le public le savait, difficile d’être totalement préparé à cette petite bombe dans l’univers de George Lucas. Ahsoka Tano a été inventée en 2008 par George Lucas et Dave Filoni à l’occasion du film Clone Wars. Elle est par la suite devenue l’héroïne centrale de la série éponyme, qui s’est conclue en grande pompe au début de l’année. Ensuite, elle a été une protagoniste récurrente de l’autre série animée : Star Wars Rebels. Enfin, elle fait un court caméo vocal dans L’Ascension de Skywalker. Bref, une Jedi très célèbre auprès des connaisseurs qui fait une entrée remarquable dans l’univers grand public.

      Critique "The Mandalorian" saison 2 épisode 5 : un retour fracassant

      Et quelle joie de redécouvrir la puissante Ahsoka. Une entrée en matière inoubliable, parfaitement exécutée par le cinéaste Dave Filoni, qui connaît le personnage sur le bout des doigts. Le design est superbe et Rosario Dawson offre une prestation largement convaincante. Bref, on avait peur d’être déçu, mais le résultat est tout simplement poignant, et largement à la hauteur des attentes. Une réintroduction puissante, et ce dès les premiers instants de l’épisode, qui propose une mise en scène classieuse, portée par une photographie impactant et de superbes jeux de couleurs sur les deux sabres lasers blancs de l’héroïne. Dave Filoni sait comment gérer sa protagoniste et ça se sent dès les premières minutes du show via une certaine maîtrise de l’espace, des corps et des décors. Franchement, ça valait largement le coup.

      Un épisode bourré de révélations

      Et qui dit Ahsoka, dit une intrigue qui avance encore d’un bond. Les vieux reproches de la série n’ont plus lieu d’être. Alors que Jon Favreau peinait à faire avancer l’intrigue de son show lors des premiers épisodes, et lors de la saison 1, ce dernier opus met un énorme coup d’accélérateur. Malheureusement, encore une fois, on reste sur notre faim. Quand est-ce que Disney va se décider à proposer des épisodes plus longs pour développer plus profondément cette intrigue géniale ainsi que les tenants et aboutissements de l’univers Star Wars ? Ou au moins des histoires découpées sur plusieurs épisodes ? Parce que 45 minutes, c’est trop court pour totalement adhérer aux événements proposés, et pour apprécier pleinement l’esthétique toujours plus renversante du show. Jon Favreau s’entête à proposer une approche classique de un épisode/une histoire.

      Critique "The Mandalorian" saison 2 épisode 5 : un retour fracassant

      En quelques minutes, Jon Favreau et Dave Filoni connectent encore plus intimement The Mandalorian au reste de l’univers Star Wars. De nombreuses révélations sur Baby Yoda sont proposées. Son véritable nom, ses origines, et son statut dans l’univers Star Wars sont révélés. Ce qui ancre encore un peu plus la série dans le reste de la continuité. Il faut également souligner l’aspect technique de ce dernier épisode, qui mélange astucieusement un hommage aux westerns, mais également aux films de samouraïs. Deux combats simultanés, l’un dans la lignée de Sergio Leone, l’autre dans celle de Akira Kurosawa. Deux univers, deux styles, deux décors, deux rythmes, deux textures qui se répondent le temps d’une conclusion parfaitement maîtrisée. Bref, ce dernier épisode est une pépite incontestable et promet du très, très lourd pour la suite des aventures de Din Djarin.

      Incroyable comme la série The Mandalorian a fait un bon en avant en quelques épisodes. Ashoka Tano est parfaitement réussie, le mélange western, citadelle et hommage aux films de samouraïs est superbe. Et l’intrigue devient littéralement passionnante.

      +1

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.