More
    More

      The Interrupters : les « rebels contre le roi de Babylon » signent un retour ardent

      Le groupe californien The Interrupters sort un nouvel album le 29 juin ! Intitulé Fight The Good Fight, le groupe de ska punk carbure déjà avec son single She’s Kerozene

      She’s Kerozene : un single invulnérable 

      She’s Kerozene, c’est de la pure bombe. Un éclat de ferraille dans l’œil du brasier le plus ardent. C’est une explosion de joie punk, une déclaration d’amour enduite de gazoline hautement inflammable, un feu d’artifice tiré à la voix éraillée en grand concert d’instru rock joyeuse et débridée. On attend avec impatience la suite de l’album Fight The Good Fight, pour danser encore un peu plus fort. 

      The Interrupters, une bande punk à l’énergie folle   

      La bande ? C’est The Interrupters, sortie de l’ombre en 2014, avec leur premier album éponyme : The Interrupters, suivi par Say It Out Loud en 2016

      Connus pour leurs titres entraînants comme Babylon, By my Side, ou encore Family (featuring Tim Armstrong, du groupe Rancid), le groupe a également quelques EPs à son actif. 
      La femme au chapeau, s’appelle Aimee Allen. C’est elle qui chante. Elle a la voix grave, aux accents masculins sous sa féminité débordante, les yeux noirs et le sang punk. Mais The Interrupters, c’est aussi une histoire de famille. Avec elle, trois frères sont aux commandes. Ils sont Kevin Bivona, le séducteur de guitares, et les deux jumeaux : Jesse Bivona, l’ensorceleur de batterie, et Justin Bivona, le démon de la basse. 

      Aimee Allen a fait une carrière solo avant de créer The Interrupters. Elle a joué dans quelques films, et a fait la bande originale de nombreux autres, aux côtés ou non, des trois frères Bivona. C’est elle qui écrit les chansons du groupe, avec Kevin Bivona. 

      Kevin Bivona quant à lui, maîtrise une petite vingtaine d’instruments, et est ingénieur du son. Joli CV, non ? Il a notamment travaillé avec Rancid, en tant qu’ingénieur et mixeur. Polyvalent et talentueux, c’est lui qui a intégré ses frères à la bande après sa rencontre avec Aimee Allen. 

      Résultat de recherche d'images pour "the interrupters"

      La signature au label Hellcat Records 

      The Interrupters a produit ses deux derniers albums au label Hellcat Records. Ce label, qui appartient à Epitaph Records, a été créé par Brett Gurewitz, guitariste du groupe Bad Religion et Tim Armstrong, guitariste du groupe RancidHellcat Records a produit Rancid, Dropkick Murphys, The Distillers

      Retrouvez les dates de tournée, et autres infos du groupe sur leur site officiel !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.