More
    More

      [Interview] Hyphen Hyphen : « Ce qui nous caractérise, c’est l’excès »

      Quelques minutes après leur concert au festival Chorus le 7 avril dernier, nous avons retrouvé les trois Niçois de Hyphen Hyphen. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur leur album imminent et leur nouvelle tournée.

       

      Just Focus : Bonjour à tous les trois ! Alors Santa, pendant le concert, tu as dit que vous aviez le trac. Au final, ça s’est bien passé ?

      Santa : Énormément, c’était une catastrophe mais oui, ça s’est très bien passé. On a réussi à surmonter le trac. Hier, on a fait une première date de sortie de résidence à Bobigny et là, c’était notre vraie grosse date avec des gens mettant en scène nos morceaux pas encore sortis, de l’album HH qui sortira le 25 mai. Je suis hyper heureuse !

      Line : C’est vrai qu’on a fait ça très vite, on n’a eu que 3 semaines pour tout mettre en place.

       

      hyphen hyphen hh

       

      JF : Pendant le concert, à part Just Need Your Love pour terminer, vous n’avez fait que des chansons du nouvel album…

      Adam : C’est pour les tester !

      Santa : Oui, pour voir si ça marche, lesquelles on va mettre sur l’album, comment on va les organiser…

       

      JF : Vous n’avez pas encore choisi lesquelles mettre sur l’album ?

      Line : On a toujours fonctionné comme ça. On préfère les tester en live pour voir avec lesquelles le public réagit le plus.

       

      JF : Alors, verdict ?

      Santa : Il y en a une qui saute, toutes les autres restent.

      Line : Ça s’est très bien passé !

      Santa : On est rarement fiers mais là, on est très fiers de l’album qui va sortir. Plus les scènes vont arriver, plus ça va être énorme. Zoé, notre nouvelle batteuse est extraordinaire. Je pense qu’on va créer un show assez dingue ! On essaie de grandir dans la mise en scène, à la fois lumière et son. Les chansons de l’album vont aussi être réadaptées pour le live.

       

      JF : En parlant de l’album, qu’est-ce qu’on peut en attendre ? Like Boys est encore plus électrique et forte que vos précédents tubes…

      Santa : Ce le sera encore plus, on est dans l’excès. Ce qui nous caractérise, c’est l’excès. Excès d’émotions : on va passer d’une grande mélancolie à une grande danse.

      Line : D’un groove électro à une chanson folk acoustique.

      Santa : C’est ce qu’on aime chez toutes ces icônes américaines comme Kanye West, Madonna ou Lady Gaga, c’est d’arriver à faire des grands écarts dans les émotions et à toujours proposer un personnage.

      Adam : On aime pas du tout les albums où il y a une même recette et tous les morceaux sont une déclinaison du single.

      Santa : On a essayé d’élargir et devenir des producteurs aussi.

       

       

      JF : Oui, vous avez produit vous-mêmes cet album. C’était comment ?

      Line : Oh, on a pas beaucoup dormi ! (rires)

      Santa : Je pense qu’aujourd’hui, on ne peut plus concevoir de la musique sans le côté production maintenant que les DJ et le rap dominent le marché. Vouloir donner une émotion, c’est vouloir donner un son et créer quelque chose. C’est assembler des références et une production pour créer une identité. On essaie de lier l’identité vocale aux mélodies. On reste des amoureux de la mélodie, ça se perd énormément mais il restera toujours l’amour de la mélodie dans le monde.

       

      JF : Des collaborations sont prévues ?

      Santa : Dans l’album, non.

      Adam : Peut-être pour une réédition.

      Santa : J’aime pas les albums pleins de featurings.

      Adam : On compose tous les trois, donc on avait déjà beaucoup de choses à dire à nous trois.

       

      JF : Pendant le concert, vous avez parlé d’un morceau « Gay Pride ». C’est vraiment le titre ?

      Adam : Non, non ! (rires)

      Santa : En vrai, c’est un peu la Gay Pride…

      Line : Moi, ce morceau, je le vois un peu comme ça avec les lumières.

      Adam : En fait, il s’appelle Be High With Me et quand on l’a composé, on s’imaginait cette scène de Sense8 où ils sont dans une Gay Pride immense.

      Santa : Extraordinaire, cette scène !

      Line : On a pris la vidéo, on a mis notre morceau dessus, on s’est dit « mais c’est ça ! » (rires) On aimerait bien faire un clip comme ça en tout cas.

      Santa : J’aimerais bien faire la tournée des Gay Prides du monde entier.

       

      JF : Vous avez justement fait un DJ set à la Gay Pride à Paris l’année dernière.

      Santa : Oui, on a fait le Grand Podium, c’était génial, c’est un très bon souvenir ! 40 000 personnes qui dansaient, on avait fait plein de remix de Britney Spears. (rires)

      Line : C’est très décomplexé, c’est agréable.

      Santa : On a compris l’impact que pouvaient avoir les DJ.

      Adam : Justement, ça a une influence sur la composition de l’album et sur le live.

      Line : Il y a un morceau où on lâche tout et on va sur scène tous les 3 au micro avec Zoé à la batterie.

       

      « On est amis pour la vie avec Zac ! »

       

      JF : A la batterie, Zoé remplace Zacharie, qui a quitté le groupe… Comment avez-vous réagi à sa décision ?

      Line : Super bien ! On est amis pour la vie avec Zac !

      Santa : En fait, on a monté le groupe à la sortie du lycée. C’est le moment où ça t’arrive et t’as pas vraiment le choix. Il avait plus envie de faire de la batterie, on lui a dit qu’il y avait pas de souci. Ça s’est passé de la meilleure manière possible.

       

      JF : C’est déjà la fin ! Mais on aura l’occasion de vous revoir pour votre tournée qui passe par la prestigieuse scène de l’Olympia cet automne…

      Line : On a trop hâte ! L’Olympia, c’est un check dans la vie.

       

      L’album HH sera disponible le 25 mai, au label Parlophone.

      Hyphen Hyphen jouera en concert dans toute la France, en passant par l’Olympia le 12 octobre.

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité