More
    More

      PSG – Bayern Munich : Qualification des Parisiens face à l’ogre Bavarois !

      Ce mardi 13 avril, le Paris Saint-Germain a validé son ticket pour les demi-finales en éliminant le tenant du titre de la Ligue des Champions : le Bayern Munich. Un super match des Parisiens notamment dans l’état d’esprit et dans la combativité et ce, malgré une défaite un à zéro. Ce visage du PSG dans cette double confrontation leur permet d’accéder au dernier carré de cette compétition si prestigieuse. Ils auront la chance d’affronter soit Manchester City ou soit le Borussia Dortmund pour une place en finale. Réponse ce mercredi !  

      Un exploit des Parisiens ?

      Au match aller, les joueurs de Mauricio Pochettino avaient réalisé une incroyable performance en sortant victorieux de l’Allianz Arena. Une victoire 3-2 avec un doublé de Mbappé et un but du capitaine Marquinhos. Néanmoins, il faut rappeler que les Parisiens avaient été ultra-dominés par une équipe bavaroise très agressive et avec notamment 31 tirs. Le PSG avait été très réaliste et était resté en vie grâce à son portier Keylor Navas.

      Privé de Marquinhos et avec un Verratti et un Florenzi sur le banc, les joueurs de la capitale ont réalisé un match très combatif. Contrairement au match aller, Paris a produit un meilleur football et a su garder une solidité défensive. La première mi-temps des Parisiens est à noter. En effet, dominateur, le PSG a inquiété la défense bavaroise à plusieurs reprises. Neymar aurait pu concrétiser cette domination, mais il a notamment trouvé trois fois les montants en première période (34e, 37e et 39e), alors que le Brésilien avait auparavant buté sur Neuer (28e). Les Parisiens sont sanctionnés de leur manque de réalisme par leur ancien joueur Eric Maxim Choupo-Moting avec un but en toute fin de première période. Le PSG n’a pas été récompensé de sa bonne première mi-temps.

      https://photos.lci.fr/images/613/344/psg-bayern-2360-743cb2-1@1x.jpeg

      En seconde mi-temps, le club français a souffert, mais a fait preuve d’un état d’esprit irréprochable. C’est un élément quelque peu inédit à ce stade de la compétition pour cette équipe. En effet, pour l’une des premières fois, on sent que le PSG a passé un cap mentalement. Un aspect du jeu qui leur avait fait si défaut les années précédentes. Les Parisiens ont donc réussi « l’exploit » d’éliminer les favoris de cette compétition. Il faut rappeler que cette équipe n’avait plus perdu et n’avait plus était éliminé depuis le 13 mars 2019 en Ligue des champions, c’était lors d’un huitième de finale retour face à Liverpool. Les Reds avaient gagné la coupe au grandes oreilles cette année-la, de quoi inspirer les Parisiens.

      Un Bayern Munich peu inspiré

      Sur ce match, on a eu du mal à reconnaître le grand Bayern Munich. Malgré sa victoire, les Allemands on trop peu inquiété la défense parisienne. L’attaque munichoise a manqué d’inspiration dans les derniers mètres à l’image d’un Leroy Sané très inefficace devant le but. Paradoxalement au match aller où les champions d’Europe en titre avaient été ultra-dominateurs, mais avaient concédé la défaite. Cette fois-ci, ils n’ont que trop peu réussi à transpercer la ligne défensive du PSG.

      Sur cette double confrontation, il aura clairement manqué coté bavarois un réalisme devant le but, mais on note aussi un manque de caractère à certains moments sur ce match retour. Les nombreuses absences du Bayern Munich ont compté dans la balance. Comment ne pas parler du forfait sur la double confrontation du polonais Lewandowski. Ce dernier aura cruellement manqué dans la finition pour faire davantage trembler les filets de Keylor Navas. Sur ce match, les titulaires Leon Goretzka, Niklas Sule ou encore Serge Gnabry étaient également absents. Seuls Manuel Neuer et la défense centrale munichoise ont été à la hauteur de ce grand rendez vous.

      Ligue des Champions : Les stats à savoir avant PSG-Bayern Munich

      Une équipe du PSG très combative et solidaire

      Les stars parisiennes telles que Neymar, Mbappé ou Di Maria ont réalisé un match de haut vol ce soir, et ce, malgré leur manque de réalisme. Néanmoins, il faut souligner le match de l’équipe entière, c’est le collectif qui s’est qualifié ce soir. Tous ont défendu corps et âmes pour garder au maximum la cage inviolée, à commencer par l’attaque parisienne. En effet, les ailiers parisiens contrairement à l’aller ont fait les replis défensifs. De plus, comment ne pas parler de ce milieu terrain, qui est l’une des clés du match. Idrissa Gueye et Leandro Paredes ont écoeuré l’équipe adverse. On ne compte même plus leur kilomètres parcourus et leurs nombres de récupérations. Défensivement, le PSG a été très performant ce soir, et ils ont empêché au maximum les Bavarois de combiner entre eux. Mention spécial au jeune latéral Colin Dagba qui a réalisé un très grand match face au virevoltant Kingsley Coman.

      Après avoir éliminé FC Barcelone, le Bayern Munich, le PSG devra affronter en demi-finale le 27 avril et 4 mai prochain Manchester City ou le Borussia Dortmund. L’objectif est clair pour les Parisiens : gagner la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire. Et c’est le président Nasser Al-Khelaïfi qui le rappelle : 

      « On est très fier, je suis fier de mon équipe. Deuxième demi-finale de suite… c’est notre objectif d’aller plus loin. On va attendre de voir notre adversaire. Notre ambition est d’aller en finale et de gagner. On a été magnifiques, on aurait pu marquer trois ou quatre buts, on est très très très contents, on est toujours stressé. J’ai confiance en mon équipe, elle a grandi et elle a de l’expérience. On a battu Manchester United, Barcelone et là, la meilleure équipe du monde pour moi, le Bayern. On veut aussi avancer dans le championnat, parce que c’est important », a-t-il lâché au micro de RMC Sport.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité