Desperate Housecat & Co : notre avis après le premier tome !

0
330

En juin 2016, sortait Desperate Housecat & Co, dans la collection WTF des éditions Akata. Aujourd’hui, on revient sur le premier tome de ce triptyque déjanté !

 

Desperate Housecat & Co

desperate-housecat-co-manga-volume-1-simple-255955

 

Auteur : Rie Arai

Éditeur : Akata

Date de sortie : 30/06/2016

Nombre de tomes : 3 volumes, série terminée au Japon, 2 tomes en France 

Prix : 6,95 €

 

Synopsis :

Quel est le point commun entre une chatte qui se prend pour une pin-up, un pigeon tueur jaloux (tout droit sorti d’un film de Hitchcock !), une belle-mère psychorigide, un monstrueux beau gosse verdâtre et une équipe de marketeux ratés ? Aucun, à part qu’ils sont les héros du premier manga 100% gags de la collection WTF?!

housecat-1
YOTABANASHI © 2012 Rie ARAI / SHOGAKUKAN

Quand la collection WTF d’Akata part dans le domaine félin, ca donne Desperate Housecat & Co. Si cela peut rappeler à certains la série américaine Desperate Housewifes, Deneuve (le chat qui est sur la couverture) ne reste pas moins qu’un personnage de la série, comme tant d’autres.

 

housecat-3
YOTABANASHI © 2012 Rie ARAI / SHOGAKUKAN

 

Malgré ce titre aguicheur, Desperate Housecat & Co n’est pas comme certains le pensent un manga de chat. Oubliez Chi, Choubi-Choubi et autres Plum, dans ce manga si Deneuve est à la couverture, cela aurait très bien pu être un autre personnage de Rie Arai. Cette oeuvre est décomposée en courtes sessions durant lesquelles nous retrouverons des personnages récurrents dans des situations humoristiques. Entre Deneuve la chatte qui s’imagine entretenir une relation particulière avec un lycéen, Yuka qui vit un quotidien des plus grotesques avec sa nouvelle belle mère, ou bien encore Sasami qui sort depuis peu avec le beau Yukio et son satané pigeon agressif, vous serez servis ! Vous vous ferez peut être même attendrir par un kappa de classe internationale qui rivaliserait presque avec Sakamoto (manga édité chez Komikku). Comme tout manga comique, c’est votre sens de l’humour qui déterminera votre affinité avec ce titre. Les dessins sont simples mais font le travail, le découpage quant à lui sert l’humour de l’auteur. 

housecat-3
YOTABANASHI © 2012 Rie ARAI / SHOGAKUKAN

 

 

 

Desperate Housecat & Co marque l’intrigue par son nom, même si celui-ci n’est pas forcement le plus adapté. Il ne tient qu’à vous de vous plonger dans cet univers déjanté, mais je vous conseille de feuilleter quelques pages, pour savoir si l’humour de Rie Arai peut vous toucher ! Le manga ne traînera pas en longueur puisque la série comptera au total 3 volumes reliés. Le second tome est d’ailleurs déjà sorti fin août.