More
    More

      Les Trolls 2 en parfaite harmonie, ou presque…

      Vous l’avez compris, c’est le grand retour de ces petites créatures hautes en couleur. Au plus grand bonheur des enfants, Les Trolls 2 partent en tournée mondiale et sortent en salle le 14 octobre avec à la réalisation Walt Dohrn, accompagné pour ce deuxième volet de David P. Smith.

      Synopsis: 

      Poppy, reine du royaume pop souhaite le meilleur pour son peuple. Toujours de bonne humeur, elle voit la vie en rose. Malheureusement, son petit monde radieux s’effondre lorsqu’elle apprend que d’autres trolls très différents existent sur terre. Effectivement, Barb, reine du royaume hard rock, a l’intention de supprimer tous les autres genres musicaux. Pour se faire, elle désire s’approprier de force les 6 cordes musicales : la techno, la funk, la country, le classique, la pop et le hard rock. Poppy se lance alors immédiatement à la quête de Barb afin de la raisonner et rendre à chaque peuple sa liberté artistique.

       

      Mais d’où viennent les Trolls ?

      Ces petites créatures ne sont pas sorties de nulle part. Les poupées Trolls sont produites par le danois Thomas Dam en 1959. Ce pêcheur et bûcheron n’aurait sûrement jamais pensé avoir tant de succès avec des poupées si farfelues. En réalité, il a fabriqué la première poupée troll pour Lila, sa fille à l’occasion de Noël car il n’avait pas assez d’argent pour lui acheter un cadeau. Son imagination et ses mains se sont donc chargées du travail. Lila a fait un carton à l’école avec sa poupée, toutes ses camarades en voulaient une. C’est ainsi que fut créé la compagnie Dam. Introduites dans les années 60 en Europe, c’est en 1963 qu’elles sont devenues une des plus grandes lubies des Etats-Unis.

      Un casting presque 5 étoiles

      Si vous aviez la chance de parler la langue de Shakespeare et par conséquent de regarder le film en version originale, vous pourriez reconnaître de nombreux tubes et jouir de toutes les références à la culture américaine. Les plus grands artistes de chaque genre musical se retrouvent à l’affiche : Ozzy Osbourne et Rachel Bloom pour le hard rock, Anthony Ramos pour la techno, George Clinton et Mary J. Blige pour le funk, Kelly Clarkson pour la country, Gustavo Dudamel et Charlyne Yi pour le classique, J Balvin pour le reggaeton, sans oublier Anna Kendrick et Justin Timberlake pour la pop. Ce dernier supervise d’ailleurs la direction créative de la musique.

      Walt Dohrn n’a pas eu de mal à convaincre tous ces artistes. Pour la plupart, ils avaient déjà vu le premier Trolls avec leurs enfants. Tous voyaient donc le côté joyeux et enfantin du scénario.

      Malheureusement pour vous, la version française est beaucoup moins prestigieuse. Les traductions sont loin d’être à la hauteur. Les références musicales ne parlent évidemment pas à des enfants français de 6 ans. Il n’y a pas non plus de représentants de tous les genres musicaux au niveau français. On retrouve Vegedream pour la partie rap et Vitaa et Matt Pokora pour la pop. Ces détails produisent un effet moins perfectionné que le rendu américain.

      Trolls 2 : Entre réalité et fiction

      Même si les personnages sont loin de ressembler physiquement à des humains, on peut tout de même observer des similitudes dans leurs comportements.

      Le réalisateur s’est effectivement inspiré du climat social actuel qui règne aux Etats-Unis. Le film n’a peut être pas été tourné hier mais il fait écho à une Amérique divisée. Aujourd’hui plus que jamais, les idées s’opposent et les américains ne s’entendent ou du moins ne s’écoutent plus.

      A travers la guerre des genres musicaux, le réalisateur dénonce la rupture entre les citoyens. Ils pensent tous que leur point de vue est le meilleur et ne s’attardent plus à écouter ou débattre avec des personnes aux opinions différentes. Walt Dohrn confesse d’ailleurs : « Je crois fermement aux libertés civiles de chacun, tout le monde a le droit de se comporter comme bon lui semble ».

      Il est très fréquent pour des films d’animation d’aborder des sujets de société car souvent les personnages au look un peu loufoque sont plus écoutés qu’un homme en costume cravate. Il n’est aussi jamais trop tôt pour apprendre à nos enfants à garder un esprit ouvert.

      Malgré tout, les Trolls 2 reste extrêmement joyeux et coloré, parfait pour passer un bon moment sans se prendre la tête. Les enfants vont assurément être divertis. Il est encore plus musical que le premier alors attention à vos oreilles car les petits risquent de reproduire ces charmantes mélodies toute la soirée.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.