More
    More

      Beyond Evil, le nouveau seinen de Kazé

      Prévu pour mars 2016, le manga Beyond Evil (Aku No Higan) fait parler de lui. Très attendu, le manga promet une histoire riche en rebondissements et une intrigue des plus surprenantes.

       

       

       

      Beyond Evil (Aku No Higan)

       

       

      beyond evil

      Auteur : Miura – Ogino

      Editeur : Kazé

      Sortie du premier tome : le 16 mars 2016

      Prix : 7, 99 €

       

       

       

       

      Synopsis : Quand Gôta Terajima décide de porter secours à un camarade de classe que les dettes mettent en danger de mort, il ne se doute pas de ce qui l’attend. Le fougueux jeune homme se retrouve plongé dans un monde au-delà des apparences, où le temps est la seule monnaie qui compte et où les forts se nourrissent littéralement de la vie des faibles : il existe des immortels aux pouvoirs surhumains capables de transférer des années de vie d’une personne à l’autre. Gôta ne pourra compter que sur l’aide du puissant Victor pour l’initier aux rouages de cette société de l’ombre dont il est l’un des maîtres. Mais cet homme aussi dangereux que charismatique cache de lourds secrets.

      La rencontre, prélude à la découverte d’un monde nouveau

       

      L’histoire se déroule dans une ville japonaise à notre époque. Cependant, deux mondes semblent cohabiter : le monde que nous connaissons, mais également un monde plus sombre constitué de personnes démoniaques échangeant des années de vie contre de l’argent. Ces personnes vivent avec les humains sans que ceux-ci ne se doutent de leurs actions. Si après avoir rencontré Victor lors d’une bagarre, Gôta Terajima devient son disciple, il n’en reste pas moins qu’il continue à vivre normalement jusqu’à ce que Victor ne vienne à nouveau le rencontrer, lui donnant pour ordre une dangereuse mission.

      Le manga n’y va pas par quatre chemins, dès le début, le lecteur est plongé dans une partie de poker, courte, mais annonçant bien la couleur du manga : ici, ce sont les personnes ayant du pouvoir qui font la loi. Au bout de quelques pages, on retrouve finalement le héros principal de l’histoire qui, à son tour, fait son apparition au cours d’une bagarre. Ainsi, le lecteur ne prend pas beaucoup de peine à se plonger dans l’histoire, histoire prenant sens dès le premier chapitre.

      be

       

       Des dessins attirants

       

      Avec Miura au scénario et Ogino aux dessins, le duo de mangaka a su créer un manga original abordant plusieurs problèmes de notre société contemporaine. Trafics d’argent, abus de pouvoir par les riches, ainsi que beaucoup d’autres thèmes assez tabous dans notre société sont dissimulés dans ce manga.

      Les dessins apparentent clairement le manga au genre seinen. Les personnages ont un style décontracté et la puissance de chacun d’eux peut se deviner sur leur visage grâce au bon coup de crayon du dessinateur.

      ber

      Finalement à la lecture du premier tome de ce manga, plusieurs questions nous viennent à l’esprit : pourquoi les élèves ainés du héros prennent peur et s’écrasent devant lui ? Quelle est cette mystérieuse porte qui semble infranchissable même par les plus puissants démons ? Et enfin, qui sont finalement ces êtres qui échangent la vie contre de l’argent ?

      Le premier tome du manga est prévu pour le seize mars prochain et se compose en tout de quatre tomes.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité