More

    Princesse Princesse, un conte de fées féministe et queer

    Vous recherchez un cadeau moderne pour un enfant de votre connaissance ? Bliss éditions a la solution par ce deuxième livre de Katie O’Neil, Princesse Princesse.

    un mauvais début entre princesses

    Les princesses n’attendent plus leur prince

    Déjà autrice du Cercle du Dragon-thé qui a obtenu un beau succès, Katie O’Neil se charge du scénario et du dessin. La lecture pour les plus jeunes est très aisée avec de grandes cases, peu de textes autour de formes rondes. On peut croire à un conte de fée traditionnel en retrouvant des passages obligés : une princesse enfermée dans un donjon, une méchante sorcière, un prince partant à l’aventure, un ogre détruisant un village. Les adultes voient au départ le lien avec Raiponce. Cependant, derrière cette façade, l’autrice bouleverse de fond en comble les traditions. En effet, les cris de la princesse Sadie attirent Amira, également une femme de sang royal. Malgré leurs différences, elles deviennent rapidement amies et mènent ensemble la lutte contre une sorcière alors qu’un prince coincé dans un arbre refuse d’être aidé par des femmes. On sourit d’ailleurs souvent au fil des pages car les expressions de colère ou de surprise rappellent le manga.

    Différents mais égaux

    Pourquoi attendre un prince alors qu'il y a une femme disponible ?

    Le dessin mélange le conte traditionnel et l’univers de la fantaisy comme la licorne beige d’Amira. Katie O’Neil compose par ce livre une ode à la diversité. Son héroïne Sadie est ronde comme son dragon de compagnie. Cette princesse malchanceuse subit le harcèlement de la sorcière dont les insultes volent un peu partout dès qu’elle quitte la tour. Dans une parabole de la pression subie par les femmes, Sadie préfère rester enfermée alors qu’Amira a fui au contraire un futur trop prévisible. Méchants comme héroïnes sont victimes de leur réputation.

    Derrière un scénario classique, Princesse Princesse est une histoire d’aventure féministe et un bel hommage à la différence. Moins poétique que le Cercle du dragon-thé, ce livre fait un choix audacieux par son dénouement. On pourra poursuivre la découverte de cette autrice de récits fantastiques pour enfants avec deux autres titres à venir : Aquicorn Cove et le Festival du Dragon-thé.

    0

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.