Brassens Lettres à Toussenot au Guichet Montparnasse

0
446

La compagnie Je suis ton père présente les Lettres de Brassens à son ami Toussenot tous les vendredi et samedi à 19h jusqu’à fin mars au Guichet Montparnasse.

 

De quoi s’agit-il ?

Brassens rencontra Toussenot, philosophe, en 1946, quai Valmy, au siège du journal anarchiste « Le Libertaire ». Un amitié profonde et sincère naît entre eux. Ils commencent à s’écrire dès 1946. Toussenot a 20 ans, il est féru de littérature. On dira de lui qu’il « avait tout lu », de Socrate à Bergson en passant par Descartes et Spinoza. Brassens 25 ans. Il est en plein apprentissage de l’écriture. Il n’est pas encore connu pour ses talents de chanteur.

Toi, tu es l’ami du meilleur de moi-même », écrit Georges Brassens.

Ces lettres, écrites par Brassens, ont été publiées en 2001. Elles avaient été confiées par Roger Toussenot dès 1954 au secrétaire personnel du chanteur, afin d’éclairer « plus réellement l’invisibilité d’un grand poète de la révolte et de la mort ». On y découvre un Brassens intime, qui doute et envisage de vendre ses chansons « autrement jamais notre plume ne nous fera vivre ». La correspondance s’interrompt en 1952, alors que Brassens connaît ses premiers succès. Mais leur amitié perdurera au travers des années.

 

Mise en scène de la compagnie Je suis ton père

La compagnie a voulu rendre hommage à Brassens en invitant les spectateurs dans l’antre du chanteur. Univers intimiste où l’on découvre notamment sa Muse ainsi que le Succube (Maria, femme fatale et inquiétante qui lui inspira « Putain de toi »). Récitation de lettres entrecoupée de chansons, ce spectacle nous fait découvrir l’état d’esprit de Brassens au moment où il a écrit ses chansons. Ce format est intéressant mais manque de rythme et d’interaction entre les comédiens pour permettre au public d’apprécier le sens des textes.

Auteur : Georges Brassens
Artistes : Vincent Mignault, Laure-Estelle Nézan, Nicolas Fumo, Amélie Legrand
Metteur en scène : Vincent Mignault, Nicolas Fumo