More
    More

      Flume, en interview lors du Main Square

      A l’occasion du Main Square Festival, qui s’est tenu les 1,2 et 3 juillet derniers, nous avons rencontré le DJ australien Flume. Confidences musicales et footballistiques étaient au rendez-vous…

       

      • Bonjour Flume! Alors, au cas où certaines personnes n’auraient toujours pas entendu parler de toi (ndlr: les pauvres…), pourrais-tu te présenter?

      Flume: Ouais! Je viens d’Australie, je fais de la musique sous le pseudo Flume. Je fais plutôt de la musique electro, sur ordinateur. Je joue également du saxophone. Je viens d’un milieu musical en fait. Ouais, et je suis aussi producteur. Et cela fait maintenant 4 ans que je suis en tournée. 

      • D’accord! As-tu peur d’être seulement connu comme « le type qui a fait la chanson de la pub Lacoste »?

      Haha! Pas vraiment! Je pense que le nouvel album a très bien marché jusqu’à présent, spécialement en France. C’est drôle car je n’ai pas vraiment vu la pub plus que ça, puisque j’étais en Australie. Et quand je suis en Europe, je ne regarde pas tellement la télévision, donc c’est amusant car tout le monde en parle. Mais c’est très cool, ça a beaucoup contribué à faire connaître ma musique!

      • Ton premier album a été un succès, est-ce que cela a influencé ta manière de travailler sur le second? Parce que j’imagine que tu as dû avoir pas mal de pression.

      C’est sûr! Je ne voulais pas refaire la même chose. De nouvelles portes se sont ouvertes et j’ai pu travailler avec d’autres personnes. J’ai bossé avec des gens vraiment talentueux, alors j’étais vraiment emballé par le fait de pouvoir faire un nouvel album.

      • Est-ce que cela a été compliqué de savoir que tes fans, et ta maison de disque probablement, attendaient quelque chose de toi? Tout le monde voulait que tu rencontres le même succès qu’avec Flume, ton premier album. 

      Le même succès? Ouais, tout le monde veut ça, moi y compris. Donc c’est sûr que je me suis mis une certaine pression. J’avais l’impression que je devais atteindre un certain niveau, alors qu’avant j’écrivais ma musique juste comme ça. Mais je n’ai pas laisser tout ça me prendre la tête. Et c’est assez drôle car ce second album marche encore mieux que le premier. C’est super cool!

      • C’est clair! Justement, parle nous un peu de ce nouvel opus, Skin.

      Alors, je l’ai appelé Skin parce que j’aimais ce concept qui mêlait un aspect plutôt étrange, limite alien, de la musique à un aspect intime, organique et personnel. C’est comme ça que je veux que les gens ressentent la musique. J’aime que la musique paraissent compliquée au premier abord, mais qu’ensuite on se rende compte qu’elle a une âme, qu’elle est en vie. Je ne veux pas que mes chansons soient froides et électroniques, je veux qu’elles aient un côté humain. 

      • Tu as dit que la France appréciait particulièrement ta musique. Est-ce que tu penses que ce pays, ou même l’Europe en général, est un bon endroit pour la musique electro?

      Il semblerait! La France est un des pays européens où ma musique marche le mieux. Les français m’ont beaucoup soutenu. Je pense que c’est parce que ma musique a beaucoup de points communs avec ce que la France aime: il y a des influences electro, hip hop, house… La France a une bonne scène electro et hip hop, donc j’ai l’impression que les choses se sont faites naturellement pour moi ici.

      • Et il y a des artistes français que tu apprécies particulièrement?

      Oui oui! Air, Justice… Les artistes de Ed Banger m’ont beaucoup inspiré! Qui d’autre?…Ah les Daft Punk haha!

      • Evidemment! Et sinon, est-ce que tu suis l’Euro de foot en ce moment? Est-ce que tu aimes le football?

      Oui j’adore le foot! Un des aspects que je préfère en Europe, c’est que le foot est vraiment important ici. On en parle partout! Quand j’étais petit, je jouais énormément au foot. J’ai regardé le match hier soir, Portugal – Pologne. C’était long, mais vraiment cool! Grâce à l’Euro, je me remets à suivre le foot. 

      • Ton équipe préférée?

      En fait, Alex de Boys Noize m’a invité à aller voir le match Allemagne-Italie à Bordeaux demain! Mais je ne peux pas y aller, parce que je joue dans un festival le soir même. J’étais quand même déçu, parce que ça aurait été énorme! 

      • Et qui verrais-tu en finale? La France contre…?

      Hahaha! Probablement contre l’Allemagne, ce sont les favoris (ndlr: ratéééé!). J’aimerais bien voir l’Italie aussi…

      • Alors France-Italie! Ok! 

      Ouais!… Ou en fait non, France-Islande! Ça serait super.

      • Mais ils jouent déjà l’un contre l’autre dimanche.

      Oh oh…

      • Dommage! Alors, est-ce que tu pourrais choisir, rapidement entre… Beyoncé ou Rihanna? Si tu devais travailler avec l’une d’elle.

      Oh c’est difficile à dire! Ca dépendrait de la musique qu’elles voudraient faire. Alors je dirais peu importe laquelle!… Ou nan, allez… Rihanna!

      • Faire des albums ou être en tournée?

      Faire des albums. Parce que ma passion, c’est créer. J’adore être en tournée, mais je ne me sens pas aussi créatif en concert car je joue les mêmes chansons. C’est super de rencontrer des gens, mais être en studio et créer, c’est vraiment mon truc.

      • One Direction ou 5 Seconds Of Summer?

      Obligatoirement, 5 Seconds Of Summer! Solidarité australienne!

      • Et la dernière, aller voir Iggy Pop ce soir, ou Flume? Car vous jouez en même temps!

      Oooh on est programmé au même moment? Venez voir mon set, venez! Haha

       

      Et l’on n’a pas été déçu: Flume en live, c’est génial! En attendant de pouvoir le retrouver su scène, procurez-vous rapidement le second album du producteur australien, Skin

       

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.