More
    More

      [Report] Creative Live Session #9 : Loïc Nottet et Beth Ditto au Sommet !

      Encore une belle soirée proposée par Virgin Radio et Sony Music. La Creative Live Session #9 nous a permis de découvrir Malo’, d’écouter Fishbach, de vibrer sur Loïc Nottet et de danser avec Beth Ditto. Que du bonheur !

      Le Yoyo accueillait mardi 30 mai la 9ème édition de la Creative Live Session. Un public nombreux et de fans s’y était donné rendez-vous pour passer un excellent moment de musique live.

      Malo’ ouvre le bal

      Un jeune homme au boucles blondes arrive sur scène et va complètement conquérir la salle au bout de 5 titres. Il n’en a pas fallu plus pour chauffer le Yoyo et entraîner le public avec sa musique joyeuse, légère et bondissante. Leçon de séduction réussi, ce jeune angelot a d’ors et déjà une énergie folle et une belle aura.

      Son prochain album Be/Être sortira le 23 juin. Il sera le 4 octobre sur la scène de la Boule Noire.

      Pendant l’entre scène, on croise Yanis et Nikki Nikki au bar.

      Fishbach en subtilité

      Nouvelle chanteuse incontournable du paysage musical français, Fishbach est arrivée sur scène avec une nonchalance déconcertante. Posées, les notes se sont bientôt élevées et la salle s’est mise à onduler. Il n’y a pas à dire, la recette fonctionne bien. Un son très emprunté au années 80 (on pense à du Niagara), des textes en français sur une voix assumée et parfois traînante. Un groupe à écouter attentivement !

      Flora et sa bande s’apprêtent à s’envoler pour le Quebec et parcourront les festivals cet été avant une date au Bataclan le 27 octobre.

      Loïc Nottet attendu avec impatience

      On ne présente plus ce chanteur de The Voice belge qui a conquit l’Europe avec son tube Million Eyes. Après un passage le weekend dernier à la salle Pleyel, Loïc Nottet s’est arrêté au Yoyo pour quelques titres et pour notre plus grand plaisir. Il fait son apparition dans le public sur le titre Mud Blood avant de rejoindre la scène accompagné par les cris du public. Il précise que c’est sûrement sa chanson préférée de l’album.
      Un frisson d’excitation et d’émotion parcours ensuite le public lorsqu’il annonce Million Eyes. Ce titre permet vraiment de prendre conscience de la force émotionnelle de sa voix. Le public reste suspendu à ses lèvres.
      Il fait très chaud dans la salle et la température va monter d’un cran lorsqu’il enchaîne avec Poison. Il va partager bien plus que son enthousiasme avec ses fans, dansant et bougeant comme une vraie bête de scène, avec la souplesse d’un félin. Le morceau suivant est Hungry Heart qu’il confesse avoir écrit en regardant Blanche Neige. Il voulait raconter une histoire dévorante.
      Loïc Nottet conclura son set avec Mirror, la conclusion de son premier album Selfocracy qui est aussi porteur du message de tolérance qu’il a voulu délivrer. Superbe moment ! Trop court malheureusement…

      Il faudra attendre la fin de l’année, le 12 décembre, pour pouvoir le revoir à l’Olympia !

      La divine Beth Ditto conclue la soirée en beauté !

      Et quoi de mieux pour finir que la voix sublime et puissante de Gossip.

      Elle nous avait cruellement manquée et elle est revenue en forme. Un peu alcoolisée mais toujours aussi fun et ouverte, Beth Ditto est venu nous faire découvrir son premier album solo qui sortira le 16 juin. Toujours aussi authentique et spontanée, son set va se transformer en véritable One Woman Show. Entre blague, interpellation du public (elle finira par appeler un de ses fans Papa :  » Papa rentre à la maison, arrête de me taper l’affiche »), elle se fera même offrir une bière…
      Cette artiste complètement déjanté mérite vraiment son succès et on est heureux de la voir revenir sur scène ! Parmi les morceaux, on aura bien entendu eu droit à Fire et Oolala, les deux premiers extraits de Fake Sugar, mais aussi un gros clin d’œil à Gossip avec le tube Heavy Cross pour la plus grande joie de ses fans de la première heure qui conclura son apparition parisienne.
      Gros coup de cœur pour le titre We Could Run. Nous n’avons pas encore pu écouter l’album dans son intégralité, mais on peut simplement dire que l’esprit de Gossip plane encore au-dessus de Beth Ditto : Ce qu’il faut de groove et de rock mélangé. Un vrai délice pour les oreilles !

      Après un Flow complet, Beth Ditto sera aussi en vadrouille sur les festivals cet été ; elle reviendra à Paris au Bataclan le 7 octobre.

      Une soirée mémorable grâce à Virgin Radio et Sony Music ! On reviendra 

      Photos : Antony Gomes

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité